14 juin 2013 – Procès AEG

Nous en étions déjà au 30ème jour du procès qui oppose Katherine Jackson à AEG live.

C’est Brian Panish qui a repris l’interrogatoire de Randy Phillip.

C’est son 8ème jour d’audition.

Brian Panish commencé par interroger Randy Phillips sur sa rencontre avec l’ex-manager de Michael Jackson, Tohme Tohme, au Polo Lounge à Beverly Hills. Randy Phillips a à nouveau nié avoir utilisé des termes péjoratifs pour désigner Mme Jackson lors de sa rencontre avec le Dr Tohme au Polo Lounge, le 4 mai de cette année et avoir appelé Michael Jackson un « monstre ».  Randy Phillips a également nié avoir discuté du procès de Katherine Jackson contre AEG live ce jour-là avec Tohme, mais il a dit que d’autres personnes peuvent l’avoir fait.  Ces avocats étaient aussi à cette réunion ce jour-là.

Brian Panish a demandé à Randy Phillps ce que Michael Jackson, Peter Lopez (pour rappel l’avocat s’est suicidé en 2010) et Frank DiLeo avaient en commun. «Ils sont tous décédés. » a réagi Phillips.  L’avocat a dit qu’aucun n’avait fait de témoignage sur l’affaire avant de mourir.

L’avocat AEG a fait une objection quant à Franck Dileo, qui a laissé une déposition sous serment dans une autre affaire.

Brian Panish l’a ensuite interrogé sur la conversation qu’il avait eue avec Brenda Richie. Il avait témoigné de cela plus tôt cette semaine. Brenda Richie lui avait dit avoir parlé à Jackson (à travers un medium ) et que le chanteur lui avait dit de ne pas blâmer le Dr Conrad Murray.
Brian Panish a montré la déposition de Randy Phillips au jury, dans laquelle il n’avait pas mentionné les déclarations de Brenda Richie.  L’interrogatoire au sujet des déclarations de Brenda Richie est l’une des zones que Brian Panish a utilisée ce matin pour essayer de montrer que le témoignage de Randy Phillips a évolué.

L’interaction entre Randy Phillips et Brian Panish a été très tendu ce matin. Le juge a dû intervenir à quelques reprises.  

Brian Panish: « Êtes-vous au courant des articles vous citant, disant que vous avez embauché le Dr Murray? »
Randy Phillips: « Je ne m’en souviens pas ». « Ça fait longtemps que les articles ont été écrits » a déclaré Randy Phillips. Il ne se souvenait pas s’il avait donné d’autres interviews.
Randy Phillips: « Si les articles ont été écrits à partir d’une interview de Sky News c’est possible, je ne me souviens pas avoir donné une interview sur AEG Live et l’embauche du Dr. Murray. »
L’avocat a montré certains extraits de l’interview de Randy Phillips sur Sky News quelques jours après la mort de Jackson.
Brian Panish a noté que Randy Phillips n’avait pas mentionné dans cette interview que Michael Jackson était responsable du salaire de Conrad Murray.

Plus tôt, Randy Phillips avait témoigné que Michael Roth, responsable des relations publiques pour d’AEG Live, avait mis en place des interviews, donc qu’il était plus que probable qu’il avait parlé avec Michael Roth de l’embauche Dr Murray.
Brian Panish lui a demandé s’il avait donné d’autres interviews où il disait qu’AEG Live avait embauché le Dr Murray. «Je ne me souviens pas, vous devriez me montrer les articles» a demandé Randy Phillips.  Concernant l’embauche du Dr Murray, Randy Phillips a dit tout ce qu’il savait au début de juin lors de leur rencontre au Forum, il n’y avait aucun accord avec Dr. Murray.  Randy Phillips a dit ne pas vouloir embaucher un médecin américain pour deux raisons :  « L’une était le coût, l’autre était sa capacité d’exercer la médecine au Royaume-Uni » a expliqué Randy Phillips.

Randy Phillips a témoigné qu’il ne savait pas si son numéro de téléphone de sa maison était inscrit ou pas. Il a dit qu’il l’utilisait rarement à cause de son téléphone portable.

Brian Panih l’a ensuite interrogé sur le mail du responsable de la production, John “Bugzee” Houghdahl. ( le mail qu’il appelle « trouble à l’avant ») envoyé par Houghdahl à Randy Phillips le 19 Juin 2009.
Rappel du contenu de ce mail : «Je l’ai vu se dégrader devant mes yeux au cours des 8 dernières semaines. Il était capable de faire plusieurs tours à 360 °en avril. Il tomberait sur le cul s’il devait essayer maintenant. »

 Les jurés ont alors assisté à une comparaison de la performance de Michael Jackson sur « Billie Jean » de 2001 et de celle de la répétition du 5 Juin 2009 pour « This is it » . Brian Panish a montré quelques extraits plus tôt dans la carrière de Michael Jackson où on le voit faire plusieurs tours à 360°, extrêmement rapides. L’avocat a demandé à Randy Phillips s’il avait vu des images de Jackson faisant plusieurs tours à 360° au cours des répétitions de « This Is It » Sa réponse a été « non ». Randy Phillips a tenté de faire valoir que toutes les séquences de « This Is It » étaient des répétitions tandis que l’une des videos était un show à part entière de Michael Jackson.

Randy Phillip a expliqué qu’il était encore très confus que le Dr Murray lui avait dit que Michael Jackson allait très bien alors que les mails de Kenny Ortega et John “Bugzee” Hougdahl disaient le contraire. Le Dr Murray avait rassuré Phillips le 20 Juin en lui disant que Michael Jackson se portait bien, le médecin n’était pas sûr de ce qui s’est passé la veille, il lui avait dit que c’était peut-être la grippe.

L’interrogatoire s’est ensuite orienté sur le témoignage de Randy Phillips au sujet de sa conversation téléphonique avec Conrad Murray, le 20 juin 2009. Brian Panish a essayé de démontrer que le témoignage de Randy Phillips avait changé concernant l’appel, que ses réponses étaient différentes entre sa déposition et le procès. Dans sa déposition, Randy Phillips avait d’abord dit que l’appel n’avait duré que 2 à 3 minutes. Il avait changé sa version plus tard dans sa déposition, après avoir rencontré son avocat.  L’appel avait, en fait, duré beaucoup plus longtemps, environ 25 minutes, avait depuis lors dit Phillips.

Brian Panish a pressé Randy Phillips sur la raison pour laquelle son témoignage avait tellement changé. Il lui a demandé pourquoi il n’avait pas simplement dit qu’il n’en se souvenait plus. Brain Panish a déclaré que Randy Phillips avait dit ne pas se souvenir de détails des dizaines de fois au cours de sa déposition. Randy Phillips a dit avoir clarifié ses réponses selon les besoins.

Brian Panish a tenté à nouveau d’ « attaquer » ( le fameux « impeach ») le témoin, qui est une technique juridique pour remettre en cause la crédibilité du témoin .

« Il avait l’air vraiment bien » avait déclaré Randy Phillips sur Michael Jackson lors des répétitions du 23 et 24 Juin. « Et vous avez dit qu’il était fantastique. » lui a rappelé Brian Panish.
Randy Phillips a dit avoir été aussi confus comme tout le monde le serait puisque le Michael Jackson qu’il s’attendait à voir après la série de mails était très différent de celui qu’il avait vu.
« Le Michael Jackson que j’ai vu assis dans le salon était magnifique » a rappelé Randy Philips.

Brian Panish a interrogé Randy Phillips sur son témoignage où il disait que Michael Jackson avait l’air bien, le 19 juin 2009, quelques heures seulement après avoir été renvoyé à la maison d’une répétition par Kenny Ortega. Le 19 Juin, après une journée de répétition particulièrement troublante, le directeur de la tournée Kenny Ortega avait envoyé à Randy Phillips un mail dans lequel il disait que Michael Jackson «tremblait, montrait de forts signes de paranoïa, d’angoisse et de comportement obsessionnel» et avait besoin d’une évaluation psychique.

Brain Panish a alors montré une photo de Michael Jackson prise le 19 juin où il portait un t-shirt blanc lors de l’essayage des costumes, où il avait l’air très maigre. L’avocat lui a demandé s’il pensait que Michael Jackson avait l’air vraiment bien.

Phillips avait ensuite rencontré le Dr Murray, Michael Jackson et Kenny Ortega à la maison de Jackson une journée après avoir reçu les mails de Houghdahl.

Randy Phillips a dit que sa description de Michael Jackson qui allait vraiment bien, c’était par rapport à ce qu’il avait vu le 23 juin, que ce jour-là Michael Jackson ne portait pas de t-shirt, était bien coiffé et maquillé, qu’il avait l’air bien. Randy Phillips a dit qu’il n’avait aucune idée de ce qui avait changé depuis la veille au sujet de l’apparence de Michael Jackson. Brian Panish a alors voulu interroger Randy Phillips sur un message vocal que le manager Frank Dileo de Michael Jackson avait laissé à Conrad Murray le matin du 20 juin.  Le message avait été montré pendant le procès pénal du Dr Murray. Dans ce message, on entend Franck Dileo disant que des tests devaient être faits sur Michael Jackson. Les avocats de Katherine Jackson voulaient qu’on le montre parce que Randy Phillips y  demande si Dileo a appelé le Dr Murray. Les avocats d’AEG live ont fait valoir que c’était inapproprié. L’équipe de Katherine Jackson a également dit qu’il devrait être montré afin que Randy Phillips puisse vérifier si c’était bien la voix de Franck Dileo dans l’appel.

L’avocat d’AEG live, Jessica Stebbins Bina, a dit que cela mènerait les jurés à tirer « une conclusion inadmissible. » Pour finir la juge n’a pas laissé faire les avocats de Katherine et le message n’a pas été montré au jury.

Randy Phillips a rappelé que Michael Jackson ne ressemblait pas à l’image du 19 juin, le jour où il était rentré chez lui parce qu’il était malade.
Brian Panish : « Je veux en finir, vous répondez aux questions, ok ? »
Randy Phillips : « Nous avons obtenu un accord »

Brian Panish a interrogé Randy Phillips sur le commentaire qu’il avait fait à la barre sur la «muraille de Chine ». Il a demandé si cela signifiait qu’il était un médiateur des conflits. Randy Phillips a dit que c’était un mur éthique.
«Je ne me suis pas impliqué pour Travis Payne mais j’ai été impliqué dans le projet de matériel concernant le contrat avec de Kenny » a déclaré Randy Phillips.
Brian Panish : « Y avait-il un mur éthique entre AEG Live et Dr. Tohme ? »
Randy Phillips : « J’ai senti que oui .»

Brian Panish a demandé si Randy Phillips avait quelque chose d’écrit sur le « mur éthique » par « Je ne sais pas si ces choses-là sont écrites, c’est une façon de parler. » a déclaré Randy Phillips. «Il s’agit d’une attitude, ce n’est pas un vrai mur, il s’agit d’une attitude » a expliqué Randy Phillips.
Brian Panish : « Vous ne savez pas comment en installer un ? »
Randy Phillips : « Je n’en ai jamais vu un, mis en place officiellement » a dit Randy Phillip.
« Pour moi, c’est la façon dont vous vous comportez, la façon dont vous vous comportez de manière éthique avec l’autre » a décrit Randy Phillips en parlait du mur éthique qui existait entre AEG Live et Michael Jackson.
Brian Panish: « Comment les employés AEG Live connaissaient-ils le mur éthique? ».
Randy Phillips: « Franchement, je crois que les intérêts se fusionnent après qu’un accord est conclu entre les 2 parties. » Brian Panish : « Avez-vous dit à Paul Gongaware qu’il y avait un mur éthique ? »
Randy Phillips : « Ce n’est pas quelque chose dont on discute, c’est une façon de se comporter.»

Brian Panish a posé des questions sur les conflits d’intérêts entre AEG et le Dr Tohme.

« Michael Jackson nous avait ordonné de faire cet accord et il l’avait signé » a déclaré Randy Phillips.
Brian Panish lui a demandé s’il y avait des documents qui prouvent qu’il y avait un conflit d’intérêts avec AEG Live pour l’embauche du Dr Tohme comme manager personnel de Michael Jackson.
« M. Panish, c’est l’artiste qui nous l’a ordonné, je ne savais pas qui était le Dr Tohme » a répondu Randy Phillips.
Panish: « Avez-vous été informé par écrit du conflit d’intérêts? »
Randy Phillips: « Non ».
Brian Panish: « L’artiste a-t-il signé une décharge concernant le conflit d’intérêts? »
Randy Phillips: « L’artiste a peut-être créé le conflit, donc non. »

À propos du commentaire de Randy Phillips disant que Michael Jackson changeait de manager comme il changeait de chaussettes, Brain Panish a demandé à Randy Phillips combien de fois par jour lui, il changeait de chaussettes. Il a dit 2-3 fois.( à mon avis, il faisait allusion aux changements d’avis de Randy Phillip au court du procès.)
Brian Panish a passé une grande partie de la matinée à montrer que Randy Phillips avait changé son témoignage.

Brian Panish a demandé à Randy Phillips combien de managers avait eus Michael Jackson de 2007 jusqu’à sa mort.
« Dr. Tohme a lancé l’accord » a dit Randy Phillips, puis il y a eu Frank DiLeo, puis pendant quelques temps Arfac Hussain et, suite à des disputes, il a eu Leonard Rowe.

Rappel :Tohme Tohme devait assurer un accord pour une assurance annulation pour « This is it » mais l’accord n’avait pas été fait dans les délais donc Tohme Tohme n’avait pas été payé par AEG Live.

Brian Panish a demandé si Franck DiLeo et TohmeTohme étaient les principaux managers de Michael Jackson. Randy Phillips a dit oui.
Randy Phillips a ajouté Raymone Bain et Peter Lopez en tant que managers de Michael Jackson. Peter Lopez avait fait une affaire avec Pepsi pour Michael Jackson en tant que manager » a expliqué Randy Phillips.

« Concernant le contrat de Murray, je ne sais pas lequel de nos avocats avait envoyé le contrat, donc je ne peux pas répondre. » a déclaré Randy Phillips.

Brian Panish : « Vous avez dit que Michael Jackson était son propre manager puisqu’il avait ses propres affaires, exact ?»
Randy Phillips : « Exact. »
Randy Phillips a expliqué que quand il avait reçu un mail de Kathy Jorrie lui posant des questions sur le Dr Tohme Tohme, il l’avait transmis à Peter Lopez, l’avocat de Michael Jackson à l’époque.
Brian Panish a questionné Randy Phillip sur sa réponse lors d’une précédente audience où il avait dit que si le Dr Murray lui avait demandé 5 millions de dollars à titre de paiement, cela faisait de lui automatiquement un bon médecin.
Brian Panish: « S’il avait demandé 10 millions de dollars, il aurait été plus efficace? »
Randy Phillips: « Tout à fait vrai ».
Brian Panish: « Pour 20 millions de dollars, ce serait le médecin le plus compétent de tous ? »
Randy Phillips: « vrai »
« Je n’étais pas inquiet par la somme demandée, car il était le médecin de Michael Jackson et Michael Jackson payait pour cela » a expliqué Phillips.

Randy Phillips a déclaré que John Branca avait été engagé par Michael Jackson le 18 juin, un jour avant la réunion du 19 juin.
Brian Panish: « Vous n’avez jamais dit à John Branca que vous aviez apporté un médecin? »
Randy Phillips: « Je pense qu’il y avait une certaine communication logique, sinon il aurait tout suspendu. »
En ce qui concerne le mail de John Branca lorsqu’il lui a demandé si le problème de MJ était lié a une dépendance, Phillips avait dit qu’en aucune façon il ne pouvait le savoir.

Brian Panish a conclu son interrogatoire.

Ensuite, c’est l’avocat d’AEG live qui a repris.

Randy Phillips a réitéré le fait que AEG n’avait jamais payé Dr Tohme parce que certaines conditions de son contrat n’étaient pas remplies.
Marvin Putnam : « Le docteur Tohme avait-t-il quelque chose à voir avec docteur Murray ? »
Randy Phillips : « Absolument rien que je sache. »

Marvin Putnam : « Etes-vous au courant des articles où vous dites avoir engagé le Dr Murray ? »
Randy Phillips : « Non »

Marvin Putnam a aussi posé quelques questions liées aux tours à 360 ° de Michael Jackson.
Concernant la vidéo montrée hier où M. Jackson tourne à 360°, Randy Phillips a témoigné que c’était une répétition et pas une danse complète.
Randy Phillips a dit que Michael Jackson faisait des tours à 360 ° alors qu’il était âgé de 50 ans. L’autre vidéo montrée au jury hier était le Michael Jackson du début des années 80.

Puis ce fut à nouveau le tour de Brain Panish d’interroger Randy Phillip.
Randy Phillips : « Vous êtes de retour ? »
Brain Panish : « Juste pour quelques questions ».
Randy Phillips : « Je vais vous manquer.»
Tout le monde s’est mis à rire dans la salle au tribunal.
Randy Phillips a dit que MJ n’avait pas fait des rotations à 360 ° plusieurs fois, mais il ne savait pas si le chorégraphie le lui avait demandé.
Il a ajouté qu’il n’était pas chorégraphe : « J’ai les pieds à plat, c’est la raison pour laquelle je suis de ce côté du business. »
Randy Phillips a ajouté que s’il devait essayer de faire un tour à 360 ° il serait sur les genoux du jury.
Il a précisé qu’il savait ce qu’était un tour à 360 °. « Vous n’avez pas besoin d’être un chorégraphe pour le savoir. » a expliqué Phillips.

Brian Panish : « Qui est le plus compétent pour juger de la chorégraphie, vous ou John « Bugzee » Hougdahl ? »
Randy Phillips : « Peut-être moi puisqu’il n’avait plus travaillé dans la production depuis un certain temps. »

Ainsi s’est terminé le témoignage de Randy Phillips sous réserve de rappel au cours du procès.

On ne sait pas quel sera le témoin suivant.

Sources : Anthony McCartney(AP) , ABC7Courts et Alan Duke (CNN).

Compte rendu réalisé par Jadzzia « Carine » MJ pour MJBackstage

0 Commentaires

Laisser une réponse

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2019 MJBackstage - Fan Club Belge de Michael Jackson - All rights reserved

Site réalisé par l'équipe du site Michaelizer

LES AMIS DU MJBACKSTAGE

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account