23 mai 2013 – Procès AEG

Audience du 23 mai procès AEG live
procesAEG-logo
Katherine et Rebbie sont toutes deux présentes au tribunal.

Shawn Trell l’avocat général d’AEG est de retour à la barre pour finir son témoignage .
Ensuite ce sera au tour de Paul Gongaware président d’AEG live de témoigner.
C’est Brian Panish qui poursuit l’interrogatoire du témoin ce matin dans la salle du tribunal à Los Angeles.

Shawn Trell a dit que quand il a rencontré Michael Jackson en janvier 2009, le chanteur ne semblait pas souffrir…

Il a dit aussi être impliqué dans une centaine de tournées.
Shawn Trell a dit que AEG live avait fait d’autres productions plus petites en tant que promoteur et producteur, et seulement à deux reprises pour des chanteurs, Prince et Michael Jackson. « Nous avons produit et promu la tournée 88 de Prince » a expliqué Shawn Trell.
Brian Panish: « Cela signifie que ce n’est qu’une seule fois que vous aviez fait la promotion et la production d’une tournée? »
Shawn Trell: « Oui ».
Brian Panish a explique que la tournée de Prince ne s’était pas bien passée.
« Avez-vous déjà parlé à Prince de son expérience avec AEG? Prince a été très mécontent de la façon dont AEG live l’avait traité en tournée. »
« Je ne suis pas d’accord avec cette déclaration » a dit Shawn Trell. « Je n’ai jamais parlé à Prince, jamais. »

Shawn Trell a dit que AEG n’avait jamais embauché de médecins pour les tournées auparavant.
Shawn Trell a dit qu’il ne savait pas si AEG avait un contrat écrit avec l’avocate Kathy Jorrie, qui a rédigé le contrat du Dr Murray.
AEG n’a pas déduit des paiements de Kathy Jorrie pour faire des erreurs dans les contrats, a précisé Shawn Trell.
« Je pense que M. Jackson nous avait demandé d’engager les services du Dr Murray pour lui et sa famille lors de la tournée», a expliqué Shawn Trell.
Brian Panish : Avez-vous payé Kathy Jorrie pour travailler sur le contrat de Murray?
« Oui » a répondu Shawn Trell.

Brain Panish ensuite : « Vous êtes familier avec les conflits d’intérêts? »
Shawn Trell : « Oui » « Nous n’étions pas au courant d’un conflit d’intérêts »
Brain Panish : « Rien n’arrêtait AEG live pour obtenir un contrat avec Murray à cause d’un conflit d’intérêt? »
Shawn Trell : « Nous n’étions pas au courant qu’il y en avait un » .
Brain Panish : « Mais en tant qu’avocat vous devriez le savoir… Vous auriez pu dire: Mr Jackson, nous pensons que engager un docteur est quelque chose de personnel, vous devriez engager votre propre docteur… Rien ne vous empêchait de donner à Michael Jackson une avance et ainsi il aurait pu engager son propre docteur et vous n’auriez eu aucun contrôle».
Trell : « oui ».
Brain Panish: « Croyez-vous que la menace de perdre 150.000 $ par mois pourrait faire pression sur qui que ce soit? »
Trell : « Je ne sais pas ».

En ce qui concerne le contrat du Dr Murray, Trell a dit qu’il avait été préparé par les avocats d’AEG Live et qu’on ne l’avait jamais envoyé à aucun avocat représentant Michael Jackson.
« Je crois qu’il y avait trois ou quatre projets » a expliqué Trell.
Brian Panish : « Avez-vous envoyé un des 4 exemplaires à l’avocat de Michael Jackson ? »
Trell : « non»
Brian Panish : « Avez-vous dit hier que Joel Katz était l’avocat de Michael Jackson ? »
Trell : « Oui »
Brian Panish : « Mais, Monsieur, cet avocat avait été engagé par AEG? »
Trell : « Je ne sais pas » .
Brian Panish : « Vous êtes une personne de référence, désignée par AEG live, et vous ne savez pas si AEG et Michael Jackson partageaient le même avocat? »

Brian Panish veut montrer une preuve mais il y a objection.
Il veut montrer que Joel Katz était ami de Randy Philips et travaillait pour AEG live depuis 2008.

Brian Panish : « le contrat de Murray a été envoyé par Kathy Jorrie en disant vous pouviez le signer et le renvoyer par fax, ce que Murray avait fait ».
Quant aux erreurs dans les contrats, Brian Panish a dit qu’il y en avait beaucoup et dans plusieurs contrats. Il a souligné quelques-uns d’entre eux.

Brian Panish: « Combien de spectacles étaient prévus pour la tournée? »
Trell: « Dans l’accord de la tournée, 31. »
Brian Panish: « Mais vous aviez vendu des billets pour 50 spectacles? »
Trell: « L’accord envisageait au-delà des 31, basé sur l’approbation de l’artiste ».
Trell a précisé qu’il n’avait pas eu l’autorisation écrite de Michael Jackson pour 50 spectacles. «Mais vous vouliez faire pleinement exécuté le contrat, n’est pas monsieur? » a demandé Panish.

Trell a dit qu’il n’avait jamais examiné aucun des projets de contrat du Dr Murray parce Kathy Jorrie s’occupait de la négociation.
Il a expliqué qu’avant qu’AEG ne doive signer la version finale, il aurait cependant examiné le tout pour s’assurer qu’il n’y avait pas d’erreurs.
Brian Panish « Vous dites que Murray travaillait avec Michael Jackson depuis longtemps mais ne l’avait jamais payé 150 000 $ par mois? Toute clause qui lie AEG à Murray est une erreur» .

Et il a continue : « Votre contrat stipule que vous vouliez que Murray rende tout le matériel médical et médicaments dès que son travail serait fini, cela inclut-il les seringues et les bandages? ».

Brain Panish a demandé à Trell s’il savait que Randy Phillips avait parlé au Dr Murray pendant 20 minutes au téléphone.
«J’était au courant qu’il avait parlé avec lui, mais je ne connaissais pas la longueur des appels» a déclaré Trell.
Brian Panish : « Michael Jackson a-t-il signé une autorisation pour que Randy Philips parle de sa condition physique avec son docteur? »
Trell : « non ».
Panish a demandé si Trell pensait que c’était normal pour Randy Phillips de parler avec le Dr Murray seul.
Il a répondu que cela dépendait de la substance de la conversation.
Brain Panish: « A propos de sa condition physique? »
Trell: « Je ne sais pas. Je pense que cela dépend de la nature et de la substance de la conversation. ». Il a ajouté : « Si on parle de généralités, je ne pense pas qu’il y ait besoin de l’autorisation. »
Brian Panish : « Connaissez-vous HIPPA? (protection de données personnelles en matière de santé, qui protège la confidentialité des informations sur la santé individuellement identifiables).
Trell : « Je suis généralement familier avec elle, mais je ne sais pas ce que signifie l’acronyme».
L’avocat : « Vous n’avez aucune idée de ce que la loi permet à un médecin de divulguer ou ce qu’une personne peut demander sur l’état de santé du patient ? ».
Trell : « Oui »

Brian Panish: « Savez-vous si M. Phillips menaçait le Dr Murray? »
Trell: « Non, je ne le sais pas. »
Brian Panish a montré le mail de Paul Gongaware du 14 Juin 2009 qui disait que c’était AEG qui versait le salaire du Dr Murray et ce qu’on attendait de lui.
Brian Panish : « Est-ce c’est un conflit d’intérêt que de dire à un docteur que vous le payez et comment il doit soigner son patient ? »
Trell : « Je ne sais pas si cela montre un conflit d’intérêts. Il y a des faits et des circonstances qui permettraient de le confirmer. »

Quant aux entrepreneurs indépendants, Trell a dit que le montant de l’indemnité est toujours inclus dans les contrats.
Brain Panish: « C’est parce que c’est votre travail de protéger les intérêts financiers de la société, exact ? »
Trell : « Cela fait partie de ma responsabilité, oui. »
Brain Panish: « N’est-il pas important de tout mettre par écrit, monsieur? »
Trell: « Pas nécessairement, je ne pense pas que vous puissiez tout mettre par écrit ».
Brain Panish : « Vous dites que Philips avait dit qu’il fallait contrôler Murray et pourtant vous dites que vous ne contrôlez pas les indépendants. »
Trell a déclaré qu’il ne s’attendait pas ce qu’un PDG d’une entreprise puisse tout savoir au sein de la société, comme Phillips l’a écrit : « Nous avons vérifié tout le monde ». « Vous n’aurez qu’à le demander à Mr Philips », a-t-il ajouté.

Brian Panish : « Avait-il une autorisation de Michael Jackson pour parler à Murray de sa santé? »
Trell a répondu qu’il n’était pas au courant d’une telle autorisation.

Brian Panish a alors montré aux jurés un tableau avec Philips d’un côté et Trell de l’autre, démontrant les témoignages contradictoires.
Philips a dit qu’ils avaient contrôlé Murray et Trell a dit qu’ils ne contrôlaient pas les indépendants.

Trell a dit que les personnes engagées par AEG Live sous contrats étaient connues par eux, l’artiste ou l’entreprise.

Trell a dit que AEG Live avait une entente de management avec le Dr Tohme.
« C’était un accord entre nous et Tohme en ce qui concerne le service qu’il rendrait sur la tournée », a déclaré Trell.
« C’était une redevance pour tous les services que Michal Jackson voulait lui faire effectuer conformément à l’accord », a précisé Trell.
Brian Panish a demandé si le Dr Tohme était un employé d’AEG Live.
Trell a répond qu’il n’était pas un employé de la société.
Panish: « Est-il un entrepreneur indépendant? »
Panish a pressé Trell de donner une réponse, car ce dernier a témoigné que les personnes travaillant sur la tournée étaient des employés ou des entrepreneurs indépendants.
« Il est difficile pour moi de le décrire, il n’était pas un employé, et pas plus un entrepreneur indépendant.» a expliqué Trell.

Brian Panish a ensuite montré un mail de l’avocate Kathy Jorrie où elle exprime des réserves au sujet du Dr Tohme.
Jorrie avait demandé s’il était le « vrai McCoy», ce qui signifie une affaire vraie, et elle avait recommandé une vérification des antécédents.
Brian Panish : « Avez-vous effectué la vérification des antécédents sur le Dr Tohme? »
Trell : « Non ».
Trell a ajouté qu’il n’y avait aucune raison de croire que le Dr Tohme ne disait pas la vérité quand il disait qu’il représentait Michael Jackson.
Trell a dit qu’il avait vu le Dr Tohme appeler Michael Jackson à maintes reprise à propos de la tournée.
Trell : « Je ne sais pas ce qu’elle voulait dire avec la référence au “vrai McCoy”. »

Un Email du 23/06/09 de Tim Wooley à Bob Taylor (l’assureur):
« Kenny Ortega a uniquement la responsabilité pour le contenu et la structure du spectacle. »
Suite du mail : « Randy Phillips et le Dr Murray sont responsables des répétitions de Michael Jackson et du calendrier de présence. »
Suite du mail : « On dirait qu’il y a un problème avec Kenny Ortega, qu’il n’est pas suffisamment exigeant. »
Trell : « La déclaration de Tim Wooley est à mon avis inexacte. » mais Trell a admis n’avoir jamais parlé de ça avec Tim Wooley, et il n’avait jamais vu ce mail.
Selon Trell, Tim Wooley voulait dire que MJ ne venait que quand il avait envie de venir.

Trell ne connaît pas le nombre exact de billets vendus. L’estimation est de 15 000 places pour chacun des 50 concerts. Trell a dit que cela représentait donc environ 750 000 billets.

Panish a demandé à Trell s’il savait que Randy Phillips avait menacé de prendre la maison de Michael si celui-ci ne montait pas sur scène.
L’avocat de la défense a demandé à s’entretenir avec la juge ( le fameux sidebar , discussion entre avocats et le juge à l’abri des oreilles des jurés ). Il a dit que Panish déformait la preuve. Ils ont donc changé de sujet.

Trell a aussi dit qu’il ne savait pas à combien s’élevaient les actifs de Michael Jackson. Il a reconnu que la tournée n’était pas assez assurée.

Un mail de Kenny Ortega à Randy Phillips, daté 20 juin 2009 : « Mon inquiétude maintenant c’est que nous avons un médecin, nous nous sommes montrés plus fermes, c’est maintenant ou jamais, l’artiste peut être incapable de sauter sur l’occasion ».

Question de Brain Panish au témoin : « Michael Jackson subissait-il des pressions psychologiques et avait-il besoin d’être vérifié »
Trell : « Je ne sais pas ».
En fait, il s’agit du même mail montré hier, où Kenny Ortega disait que Michael Jackson avait peur que tout soit annulé.
« Je ne sais pas pourquoi Kenny Ortega faisait référence à ça, je ne sais pas pourquoi il a mentionné la fin de la tournée », a dit Trell.
Brian Panish : « Michael Jackson se sentait-il sous pression ? »
Trell : « Le mail dit qu’il avait peur, il ne dit pas qu’il se sentait sous pression. »
« Je n’ai aucune idée de ce qu’il ressentait », a précisé Trell.
Brian Panish : « Personne ne lui a jamais mis la pression ? Non ? »
Trell : « C’est mon impression ».
Trell a dit qu’il ne pensait pas que AEG était sous la pression de perdre 34 millions de dollars. « C’était une obligation de Michael Jackson envers nous. »
Brain Panish: « Étiez-vous inquiet? ».
Trell : « Il y a toujours des inquiétudes ».
Brian Panish: « Avez-vous déjà perdu 34 millions de dollars avant? »
Trell : « Non ».

Katherine Jackson est sortie de la salle d’audience en larmes, elle a été très émue quand Panish a demandé si Michael Jackson était sous pression. Rebbie est sortie étreindre Mme Jackson dans le couloir. Katherine pleurait, elle a enlevé ses lunettes pour essuyer ses yeux.

Avant que le jury revienne dans la salle d’audience après la pause déjeuner, le juge Palazuelos a dit qu’elle voulait aborder le sujet soumis par la défense qui disait que l’avocat des plaignants prenait trop de temps pour interroger Trell.
La juge a dit que les avocats la défense avaient choisi Trell comme étant la personne la plus qualifiée pour parler au nom de la société, dans 24 domaines différents, donc que ça prenait évidement du temps.
Katherine Jackson n’est pas revenue cet après-midi. Seule Rebbie était présente. Mme Jackson était trop bouleversée.

Brian Panish a demandé à Trell si une personne devait avoir un contrat signé pour travailler chez AEG Live.
« Il y a des employés qui sont embauchés par AEG qui n’ont pas de contrat, mais c’est alors la volonté des employés », a expliqué Trell.
Brian Panish a questionné Trell sur plusieurs personnes qui travaillaient pour AEG mais qui n’avaient pas de contrat complètement fini.
Brian Panish : « Vous nous avez dit que chaque personne qui était payée avait forcément un contrat fini, c’est bien ça ? »
Trell : « C’est bien mon impression ».
Brian Panish a dit qu’il voulait montrer tous les contrats non fini au 25 Juin 2009 : Michael Bearden, Alfred Dunbar, Orianthis Panagaris.

Mail : « Le contrat est toujours en cours de négociation. Tim Wooley a donné un accord verbal. »

Brian Panish : « Tous ceux payés pour la tournée de This Is It avaient-ils un contrat complètement fini ? »
Trell : « Je ne m’en souviens pas ».

Nouveau mail montré aux jurés, de John Hougdahl à Randy Phillips, daté du 19 juin 2009 :
« Mon diplôme de profane me dit qu’il a besoin d’être aidé psychologiquement, il faut quelqu’un pour le préparer à montrer sur scène et quelqu’un pour l’entraîner physiquement… (Celui de Kobe devrait être disponible). Je le vois se détériorer sous mes yeux depuis 8 semaines. En avril il était capable d’enchaîner plusieurs tours à 360°. S’il réessayait maintenant il tomberait sur le cul. »
John Houghdahl était le manager de scène de la tournée « This Is It » .
Trell a déclaré que M. Phillips ne lui avait jamais parlé de cet e-mail. « Ce courriel est une indication de Houghdahl à Randy Phillips, de son ressenti. »

Brian Panish « Avez-vous essayé de ralentir le contrat du Dr Murray ? »
Trell : « moi ? »
Brian Panish : « Vous et AEG »
Trell : « Pas à ma connaissance »

Mail daté du 5/26/09 de Tim Wooley à Brigitte Segal, alors présente au tribunal :
« Brigitte, aucune joie pour que Murray signe un contrat. Il nous presse pour le paiement. Mais ne pouvons pas sans un contrat en place. Je voudrais le faire patienter pour qu’il réfléchisse. »
Brian Panish : « Brigitte a travaillé pour le logement à Londres ? »
« Non, à ce jour, nous n’avions pas la couverture d’assurance de maladie. » a dit Trell.
« L’assurance était une façon pour nous d’obtenir que la compagnie de Michael Jackson nous rembourse», a expliqué Trell.
Brian Panish a explique qu’il y avait un procès en cours concernant l’assurance.
Trell : « Nous nous sommes retirés de l’affaire parce que nous n’y avions aucun intérêt financier. »
Brian Panish : « Aviez-vous quelque chose par écrit vous autorisant à prolonger la tournée de 50 shows ? »
Trell : « Oui, nous avions l’accord verbal ».
L’avocat de Katherine, Brian Panish montre à Shawn Trell le contrat avec Michael Jackson et les dispositions indiquant que tous les changements devaient être par écrit.
Brian Panish : « Avez-vous quoi que ce soit par écrit de M. Jackson pour les coûts de plus de 7.5 millions de $ ? »
Trell : « non ».

Le 14 Avril 2009, Michael Jackson a écrit un « avis de révocation d’une procuration » qui dit que Tohme ne le représentait plus.
Le 5 mai 2009, Trell a été informé de la demande de Michal Jackson en ce qui concerne le Dr Tohme, a dit Panish.
« Nous ne le payerions pas jusqu’à il y ait un accord entièrement signé » a dit Trell.
Tohme a signé une lettre le 28/06/09 au nom de la compagnie de Michael Jackson approuvant les dépenses de 34 millions $ pour la succession de Jackson.
Brian Panish: « Niez-vous avoir dit à M. Taylor, avant le décès de Michael Jackson, que AEG Live employait Dr Murray à la demande de Michael Jackson? ».
Trell: « Je ne me souviens pas. »

Jessica Stebbins l’avocat d’AEG, reprend alors le témoin pour le contre-interrogatoire.

Trell a déclaré que le contrat du Dr Murray requerrait des licences médicales ( permis d’exercer la médecine), tant ici aux États-Unis et qu’au Royaume-Uni , et également une preuve d’assurance. Si le Dr Murray n’avait pas fourni ces documents, c’était un motif pour le renvoyer.
Jessica Stebbins : « Avez-vous chez AEG Live jamais fourni des équipements médicaux au Dr Murray ? ».
Trell: « Non pour deux raisons : le contrat n’est jamais entré en vigueur, et si cela avait été le cas, le matériel aurait été fourni à Londres » a ajouté Trell .

Équipement médicale demandé : Machine pour CPR, solution saline ( poche a perfusion, cathéters, aiguilles, chariot d’hôpital et tout autre matériel médical mutuellement approuvé, nécessaires pour assurer les services.

Trell a dit que le contrat de Michael Bearden a finalement été entièrement fini. Il était en cours de négociation lorsque Michael Jackson est décédé.
Aucun contrat ne nécessitait la signature ou le consentement de Michael Jackson à l’exception du Dr Murray, a témoigné Trell.
Jessica Stebbins : « Le fait que vous négociez, cela signifie que vous avez un contrat ? »
Trell : « Non, ce n’était que de la négociation ».
Jessica Stebbins : « Le contart doit-il être fait par écrit pour exister ? ».
Trell « oui, bien sûr ».
L’avocat d’AEG live : « Quand avez-vous eu un accord avec Michael Jackson? ».
Trell: « En janvier 2009, le 28. »
Trell a dit qu’il ne savait pas si Michael Jackson et le Dr Murray avaient parlé du contrat. Il a ajouté qu’il ne savait pas non plus si Michael Jackson allait le signer.

Clause du contrat entre AEG live et Michael Jackson :
-Contrat : L’artiste approuve par la présente trente et un shows ou un plus grand nombre comme convenu par artiste et le promoteur .

Trell dit qu’il y avait une discussion en cours sur les frais engagés pour monter le spectacle, et qu’il était impossible d’obtenir la signature de toutes les parties.
Quant au rapport de dépenses envoyés à la succession et approuvé par le Dr. Tohme, Trell dit que Frank DiLeo l’avait également signé.

Jessica Stebbins a montré un document de DiLeo, disant qu’il était le manager de Michael Jackson depuis mars 2009 jusqu’à sa mort.
« En l’occurence, Michael Jackson a demandé à AEG live de maintenir les services du Dr. Murray en tant que son médecin personnel, » indique la lettre de DiLeo.
Trell a dit que DiLeo avait agi en tant que manager de Michael Jackson
Jessica Stebbins.: « Quelqu’un ne vous a-t-il jamais dit que Michael Jackson n’avait pas approuvé les coûts pour la tournée de This is it ? »
Trell : « non »
Quant au Dr, Murray, Trell a déclaré qu’il ne sentait pas qu’il y avait un conflit d’intérêts, les intérêts des trois parties concernées étaient les mêmes.
« Il n’y avait aucune contradiction dans l’agenda, » a dit Trell.
En deuxième lieu, même si le contrat était en place, Michael Jackson engageait effectivement le Dr Murray, simplement en utilisant notre argent », a déclaré Trell.
« Nous avions conclu des accords sur de multiples sujets et plusieurs années avec le Michael Jackson et tous nous voulions que ce soit réussi » a précisé Trell.
« Dans un premier temps, la société Michael Jackson était responsable du payement. Puis Michael Jackson l’a garanti », a témoigné Trell.
Trell a dit que si MJ avait touché des royalties, AEG aurait eu le droit de récupérer l’argent, mais ne pouvait pas s’intéresser à son catalogue de musique.

Jessica Stebbins a montré la déposition de Trell où il affirme qu’il ne contrôlait pas les personnes qui assuraient des services personnels, comme les coiffeurs ou les maquilleuses.
Son travail, a expliqué Trell, était de surveiller tout « ce que vous voyez sur scène ».

Jessica Stebbins a parlé du mail de Hougdahl. Elle a demandé s’il mentionnait l’abus de drogues, les médicaments, d’anesthésie.
Trell a dit « non. »
Ce mail avait été envoyé pour que Michael Jackson soit prêt mentalement et qu’un coach le remettre en forme.

Trell a dit que la loi HIPPA avait pour intention de protéger un patient. Il n’a pas plus de connaissances sur le sujet.
Jessica Stebbins: « M. Phillips vous a-t-il dit qu’il avait discuté du traitement de M. Jackson avec le Dr Murray? ».
Trell: « Non, pas du tout ».
Jessica Stebbins: « M. Jackson à votre connaissance, est-il mort d’être trop maigre ? »
Trell : « non ».
Jessica Stebbins : « M. Jackson est mort d’être malade ? »
Trell : « non ».
Trell a dit qu’AEG Live n’avait jamais fourni l’équipement ou payé pour les médicaments administrés à Michael Jackson.
Jessica Stebbins : « Quelle a été la cause la mort de Michael Jackson ? »
Trell répond : « Je crois que c’était une intoxication aiguë au propofol, donnée par le Dr Murray dans la chambre de Michael Jackson ».

Panish reprend l’interrogatoire : « Saviez-vous que AEG live avait payé à Frank Dileo 5 millions de dollars après la mort de Michael Jackson »
Trell : « Non ».
Trell «Je ne me souviens pas être impliqué dans l’approbation de ce paiement », a-t-il précisé.
Brian Panish a montré des mails concernant le paiement révisé de DiLeo .

Mail du 10/13/09 de Shawn Trell à Rick Webking : « Montant approuvé par seau de 5 millions. »
Le paiement de 5 millions à Frank Dileo avait un rapport avec le film, a dit Trell.
« 50 000 $ du salaire de Dileo était dédié au projet de cinématographie », a dit Trell. “Ce montant venait en déduction des 5 millions. »
« Cela ne signifie pas Frank ait été payer 5 millions de dollars », a déclaré Trell, expliquant que DiLeo avait été payé 50.000 $, mais il ne savait pas pourquoi.

En ce qui concerne l’approbation des dépenses pour la tournée « This is it » :
Brian Panish : « Vous n’aviez aucune signature avant que M. Jackson ne soit mort ? ».
Trell : « Exact »
Brian Panish: « Vous avez pris la décision, pour remplir le contrat, que Franck DiLeo et Tohme Tohme pouvaient signer après que Michael Jackson était mort, oui ou non ? »
Trell : « Oui ».
Trell a déclaré que les dépenses du Dr Murray ont été incluses dans les dépenses et que Franck DiLeo et Tohme avaient approuvé.
« Je ne suis pas au courant des paiements au Dr Tohme, et mais seulement au courant des 50.000 $ à M. DiLeo pour quelque chose liée au film », a déclaré Trell.

« Bien sûr que Michael Jackson était nécessaire pour une tournée Michael Jackson », a expliqué Trell, « C’est son show, c’était le Michael Jackson show, il est la personne la plus importante. »

Trell a dit qu’il ne se rappelait pas que d’autres personne, autre que docteur Murray, était au tarif de 150.000 $.

Brian Panish : « Randy Phillips n’a-t-il jamais appelé votre médecin pour voir comment vous alliez ? »
Trell : « non ».

Shawn Trell a terminé son témoignage et peut être rappelé si nécessaire. Paul Gongaware viendra à la barre mardi.

Pas d’audience ce vendredi en raison du Memorial Day, jour de congé officiel aux Etats-Unis.
PS : Le Memorial Day est un jour de souvenir pour les hommes et les femmes qui sont morts en servant dans les forces armées des Etats-Unis.

Sources : @ TeamMichael777 @ABCcourts. sur twitter .

Compte rendu réalisé par Jadzzia « Carine » MJ pour MJBackstage

0 Commentaires

Laisser une réponse

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2019 MJBackstage - Fan Club Belge de Michael Jackson - All rights reserved

Site réalisé par l'équipe du site Michaelizer

LES AMIS DU MJBACKSTAGE

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account