28 juin 2013 – Procès AEG

procesAEG-logoNous en étions au 40ème jour du procès.

Aujourd’hui Karen Faye était de retour à la barre des témoins.
Katherine Jackson n’est pas venue au tribunal aujourd’hui.
 
C’est l’avocat d’AEG live, Marvin Putnam, qui a fait le contre-interrogatoire de Karen Faye.
 
Karen Faye avait témoigné il y a 7 semaines, le 10 mai.
Marvin Putnam lui a demandé si elle avait préparé son interrogatoire comme regarder la transcription. Elle a répondu oui, périodiquement.
Karen Faye a expliqué que sa préparation avait duré 4 à 5 jours, elle avait rencontré les avocats des plaignants une journée. Elle avait examiné les transcriptions, mais pas ce qu’elle avait dit à la barre des témoins.
Elle n’avait pas regardé les pièces jointes au dossier.
 
Faye avait fait en sorte que Michael Jackson soit prêt pour le procès pénal en juin 2005.
Elle ne lui avait plus parlé le jour de l’acquittement, il était parti pour le Bahreïn.
Elle a dit qu’elle lui avait parlé tous les mois, mais n’avait pas revus jusqu’en avril 2009. Elle avait découvert la tournée de « This Is It » dans la presse.
Marvin Putnam: « Etiez-vous fâchée qu’après avoir été là tous les jours, il ne vous ait pas dit au revoir? »
« Cela avait été pour lui une épreuve horrible, un calvaire, quoi qu’il fasse pour récupérer de cela, c’était bon. » a répondu Karen Faye.
Karen Faye sur Michael Jackson : « J’ai compris qu’il avait voulu partir. »
Karen Faye a dit que Michael Jackson n’était jamais retourné à Neverland après cela, et elle non plus. Elle n’avait pas revu Michael Jackson en 2008 à Carolwood.
Karen Faye n’avait pas parlé à Michael Jackson quand il était revenu dans le pays, ils se parlaient tous les 3,4,5 mois et ils étaient comme frère et sœur.
Karen Faye a dit qu’elle avait entendu parler de “This Is It” dans la presse. Elle n’avait pas été surprise, Michael Jackson avait mentionné qu’il avait des projets.
Karen Faye a dit avoir reçu un appel de Michael Amir à la mi-mars disant : « qu’il était l’assistant de Michael Jackson, que Michael la voulait pour l’accompagner en tournée. »
Elle a dit que ce n’était étrange que Michael ait un assistant qui lui téléphone même si auparavant, c’était Michael Jackson qui lui aurait téléphoné personnellement.
« Il n’a pas donné beaucoup d’information, il a dit que Michael Jackson m’appellerait d’un numéro bloqué, que je devrais répondre, qu’il avait beaucoup à faire avec la tournée. » a dit Karen Faye.
« C’était une conversation très heureuse et très légère. », s’est rappelé Karen Faye.
« Travaille avec moi, Turkle, travaille avec moi, Turkle. » a dit Karen Faye de sa conversation avec Michael Jackson.
« Nous avons ri, je lui ai dit que j’étais très heureuse pour lui qu’il retournait en tournée.» a ajouté Karen Faye.
Elle a expliqué que Michael Jackson lui avait dit qu’il pensait faire seulement 10 shows, mais que quand il s’était réveillé, et c’était devenu 50 shows.
Il avait été un peu découragé par le nombre de shows, a déclaré Faye. Elle a dit à Michael Jackson qu’ils auraient à travailler sur ses cheveux pour le préparer pour la tournée.
Karen Faye a dit qu’elle savait que cela faisait partie de leur conversation, mais qu’elle n’était pas sûre si c’était une partie de leur première conversation.
Marvin Putnam: « Il vous a demandé de travailler sur la tournée et vous avez dit oui? »
Karen Faye: « Oui »
Karen Faye a dit se souvenir d’avoir vu les médias suivre son bus, mais n’était pas certaine d’avoir vu la Conférence de presse en direct.
Marvin Putnam : « Comment l’avez-vous trouvé ? »
Karen Faye : « Oh, ok. Mais je pensais qu’il avait une très mauvaise postiche, monsieur. »
« Sa perruque était tellement grande. », a déclaré Faye, expliquant qu’en raison de son travail, elle remarquait les cheveux et le maquillage des gens.
Marvin Putnam l’a interrogée sur le comportement de Jackson.
Karen Faye : « Je pensais que son comportement était un peu bizarre, mais rien qui ne sorte de l’ordinaire. », a déclaré Karen Faye.
Karen Faye a dit avoir retrouvé quelques messages téléphoniques (messages sur sa messagerie) liés à cette période, quelques des jours avant la mort de Michael Jackson.
Elle avait oublié qu’elle avait encore le téléphone. Elle a dit qu’elle avait examiné les textes et avait retenu les dates, elle les avait données aux avocats d’AEG live aujourd’hui.
Karen Faye a révélé avoir retrouvé des textes qui l’ont aidée à se rappeler quand les choses se sont passées au cours de la préparation pour la tournée de « This Is It ».
L’avocat Marvin Putnam d’AEG live a semblé surpris.
Marvin Putnam a demandé à Karen Faye quand elle avait découvert les textes, et quand elle les avait remis à l’avocat des plaignants. Elle a dit qu’elle les avait donnés aujourd’hui.
Karen Faye a dit qu’elle était malade il y a quelques semaines et que c’était à ce moment qu’elle avait retrouvé le téléphone.
Karen Faye n’avait pas donné ces messages aux avocats d’AEG live.
Marvin Putnam. : « Je suppose que nous les recevrons maintenant. »
Marvin Putnam lui a demandé si elle avait trouvé quelque chose d’autre.
Elle a plaisanté: « J’étais dans mes tiroirs. J’ai trouvé quelques choses de sexy pour mon copain et moi. »
Marvin Putnam lui a demandé si elle trouvait la procédure drôle. «Je ne pense pas que le procès soit drôle du tout, monsieur.» a répondu Karen Faye.
Karen Faye : « Vous continuez à m’interroger sur des choses au sujet de dates, j’essayais de me rappeler, je tentais de me rafraîchir la mémoire au sujet des choses. »
Karen Faye a dit qu’elle était inquiète sur l’ensemble de la tournée et de la proximité des dates et qu’elle en avait parlé à Michael Jackson et à Kenny Ortega, le directeur de la tournée.
Karen Faye a dit avoir appris l’horaire de la tournée via le net (online). Elle ne se rappelle pas s’il y avait une pause de trois mois.
« Il aurait pu faire la 1e semaine mais après cela aurait été trop difficile pour lui. » a dit Karen Faye.
« J’ai estimé que le calendrier était trop difficile à respecter pour lui. »

Marvin Putnam: « Vous n’aviez pas vu Michael Jackson pendant 4 ans et vous avez pensé que c’était un problème? »
Karen Faye: « J’ai dit que cela pouvait être un problème, je n’ai pas dit que c’était définitivement un problème, j’ai dit que c’était quelque chose que nous devrions examiner. »
Elle a ajouté qu’elle pensait que Michael Jackson avait besoin de plus de temps pour récupérer.
Putnam a demandé si elle pensait que le programme était dangereux.
Karen Faye a répondu qu’elle ne pouvait pas le caractériser de cette façon.
« J’ai dit que ce n’était pas le meilleur horaire pour que Michael Jackson puisse y parvenir. A-t-elle dit.
Marvin Putnam a montré à Karen Faye le calendrier pour les shows de « This Is It. ».
Elle dit qu’elle ne l’avait pas vu, ce qu’elle avait vu c’était une liste online.
« Je n’avais aucune idée des capacités de Michael Jackson à ce moment. » a déclaré Karen Faye. «J’ai toujours été protectrice de Michael Jackson et son bien-être. »
Karen Faye « Quand j’ai vu qu’il pouvait y avoir un problème, je lui en ai parlé. »
« Je pense qu’il ne savait pas comment était fait le calendrier, il aurait du avoir un regard sur le calendrier et dire comment il se sentait à ce sujet. » a expliqué Karen Faye.
« C’est drôle, ma mère m’avait dit la même chose. » avait dit Michael Jackson à Karen Faye à propos du calendrier des dates de la tournée.
« Par la conversation que j’ai eue avec lui, il ne semblait pas connaître la structure du calendrier, seulement qu’il était de 50 jours. » a ajouté Karen Faye.
Karen Faye: « Je voulais juste m’assurer qu’il connaisse le calendrier et qu’il soit à l’aise avec lui. »
 
Marvin Putnam lui a montré un courriel envoyé à Ortega AEG par Paul Gongaware disant que Karen Faye avait soulevé des inquiétudes au sujet du calendrier.
Karen Faye a dit que c’étaient les mots de Kenny Ortega et non les siens. Elle a dit ne pas se rappeler avoir dit que le calendrier était dangereux.
Karen Faye a déclaré avoir travaillé avec un perruquier. Ils devaient aller tous deux à Carolwood pour voir Michael Jackson. « Nous devions le préparer pour les shows. »
Elle avait besoin d’obtenir des fonds pour commencer à travailler sur les perruques de Michael Jackson et on lui avait dit de parler avec le Dr Tohme .
Karen Faye a ensuite été interrogé sur Grace Rwaramba la nounou et sur son rôle au cours du procès en 2005.
« J’ai vraiment, vraiment aimé Grace quand je l’ai rencontré la première fois. », a déclaré Karen Faye. «Je l’adorais, j’étais vraiment heureuse qu’elle a servi de nounou pour les enfants de Michael Jackson. Mais au fur et à mesure que ses responsabilités ont augmenté, il a semblé qu’elle essayait toujours de me tenir à l’écart de Michael Jackson. » a ajoutée Karen Faye.
« Michael Jackson a semblé avoir des moments plus difficiles quand Grace est arrivée à Neverland. » a dit Faye, se référant à l’époque du procès criminel.
Karen Faye a dit qu’elle pensait que Michael Jackson était mieux lorsque Grace ne vivait pas au Ranch Neverland pendant le procès.
« J’avais remarqué que Michael Jackson commençais à avoir beaucoup mal au dos. », a déclaré Karen Faye. « Avec une grande perte de poids et la journée pyjama. »
Karen Faye a expliqué le jour où pendant le procès criminel Michael Jackson était allé au tribunal en portant un pyjama.
« Ce jour-là, Michael Jackson était allé à l’hôpital parce que quelque chose était arrivé à son dos et on lui avait donné des anti-douleurs. » a expliqué Karen Faye.
« Le juge avait informé Michael Jackson qu’il devait aller au tribunal ou il serait envoyé en prison. », a déclaré Faye. « Donc il était allé au tribunal en pyjama, il n’avait pas pu se préparer. » « Ils allaient le jeter en prison s’il n’arrivait pas à temps. » a déclaré Karen Faye.
Karen Faye a dit que beaucoup d’informations étaient venues par Tania et que Tania avait pris soin des affaires de Karen Faye.

Karen Faye a ensuite été interrogée sur son contrat avec AEG live pour travailler avec Michael Jackson sur « This Is It. » Elle a dit qu’elle n’avait pas été payée jusqu’à ce contrat soit signé.
Marvin Putnam: « Avez-vous sous-estimé oui ou non le fait que vous étiez une employé d’AEG Live? »
Karen Faye: « J’ai travaillé pour This Is It et la production de la tournée. »
Elle a été interrogée sur les perruques qu’elle avait achetées pour Michael Jackson.
Elle a dit qu’elles étaient « aérées ». Elle avait besoin de 5 perruques pour les spectacles de Londres.
« Le processus de ses cheveux prenait du temps. » a déclaré Karen Faye.
Karen Faye a dit qu’elle devait pouvoir atteindre Michael Jackson, donc elle avait demandé dans le contrat d’être près de lui.
« Je ne savais pas s’ils allaient le faire, mais je voulais m’assurer d’être là s’il avait besoin de moi.» a ajouté Karen Faye.
Faye a précisé que Michael Jackson aimait garder sa vie privée.
« Quand vous faites les cheveux de quelqu’un, il y a beaucoup de choses en cause et il ne voulait pas que les gens le voient. » a déclaré Karen Faye.
Karen Faye a dit qu’elle avait besoin probablement de 5 perruques, chacune coûtant 3500 $. Elle a dit qu’il fallait un long processus pour obtenir un prêt, et des réserves nécessaires en cas d’urgence.
« Michael Jackson ne voulait pas qu’on sache qu’il portait une perruque. » a déclaré Faye, elle a demandé à l’époque la plus grande discrétion à ce sujet.
Le Botox empêche la transpiration, donc Faye avait pensé que Michael Jackson pouvait avoir une injection de Botox sur son cuir chevelu pour l’empêcher de transpirer, la perruque aurait mieux tenu, a expliqué Karen Faye.
Karen Faye a dit que les prescriptions de Latisse et de Propecia pour Michael étaient sous son nom.
Le Propecia rajeunit les cheveux sur le cuir chevelu des hommes, a dit Karen Faye, et elle avait besoin d’autant de cheveux en bonne santé que possible.
Karen Faye a dit qu’un assistant de Michael Jackson lui donnait parfois des crèmes pour la peau pour les remettre à Michael Jackson.
« Je pense que je lui donnais quelque chose pour prendre soin de toutes mes affaires et payer les factures, mais je ne me souviens pas du montant. » a déclaré Karen Faye.
« Kenny Ortega a exigé de Michael qu’il retire ses lunettes de soleil, on m’a donné des ordres, monsieur, mais pas en ce qui concerne le maquillage ou la coiffure. » a dit Karen Faye.

Marvin Putnam: « Travailliez-vous pour Michael Jackson? »
Karen Faye: « Il m’avais demandé, monsieur, il m’avait appelée et m’avait demandée. »
Marvin Putnam : « Ont-ils fait une vérification de vos antécédents ? »
Karen Faye a ri à haute voix et a dit : « Vous êtes drôle. Je ne pense pas. »
« Non, il n’y a eu aucune vérification de mes antécédents. » a dit Karen Faye, expliquant qu’elle savait que la vérification des antécédents était une des questions du procès. (un élément du procès).
Karen Faye a dit avoir vu des informations sur le procès dans la presse et sur internet.

Elle a travaillé avec Michael Jackson pendant 27 ans.
 
Marvin Putnam a demandé : « Si AEG live avait fait un contrôle financier sur vous, auraient-ils trouvé des problèmes. »
Les avocats des plaignants se sont opposés, faisant valoir la vie privée du témoin.
La juge a soutenu cela.

Marvin Putnam a demandé à Karen Faye ce qu’elle avait fait en avril et mai 2009 pour préparer la tournée. Elle a dit qu’elle avait assisté aux réunions de production au Centre Staging.
« Je recherchais tous les adhésifs disponibles, essayant de faire en sorte que mon travail soit bien fait. » a dit Karen Faye.
Karen Faye a dit avoir travailler dans une chambre au rez-de-chaussée de la maison de Carolwood mais n’être jamais allée dans les chambres du premier étage.
Karen Faye ne se souvient pas combien de fois par semaine, elle avait vu Michael Jackson de mars à juin.
 
Karen Faye a déclaré que, durant la première période des répétitions, il semblait aller bien.
« Par rapport à la manière dont je l’avais connu, il était un peu différent, mais je ne peux pas vous dire comment il était différent. » a déclaré Karen Faye.
« J’ai remarqué que certaines choses dans son physique était bizarres. » s’est rappelé Karen Faye.

Elle a dit que les répétitions le déshydrataient et que cela la dérangeait.
« Mais ce qui me préoccupait le plus, c’était sa maigreur, il ne prenait plus rien et cela m’inquiétait. » a témoigné Karen Faye.
Elle était tellement préoccupée qu’elle était allée voir un cuisiner de Michael Jackson qui tenait un restaurant tout près pour aller lui chercher de la nourriture.
« Ce n’était pas le Michael Jackson de 29 ans, mais il faisait Billie Jean et c’était Michael Jackson, tout le monde était très excité à ce sujet. » a dit Karen Faye à propos des répétitions de juin.

« J’ai demandé à la sécurité de Michael s’il allait voir le Dr Klein. » a déclaré Karen Faye.
« J’étais un peu à l’affût des médecins qui s’impliquaient. » a-t-elle expliqué.
Marvin Putnam a demandé pourquoi elle avait demandé spécifiquement au sujet du Dr Klein.
« Parce que, dans les médias, il était rapporté qu’il s’était rendu chez le Dr Klein. » a expliqué Karen Faye. « Et j’ai demandé à quelle fréquence il y était allé. » a-t-elle ajouté.
Les gardes de sécurité avaient confirmé que Michael Jackson se rendait peut-être 3 à 4 jours par semaine chez le Dr Klein.
« En raison du passé, quand je voyais les médecins s’impliquer dans la vie de Michael. » a expliqué Karen Faye.
Elle avait exprimé sa préoccupation à Frank DiLeo, le manager de Michael Jackson à l’époque.
Karen Faye n’en avait jamais parlé avec Michael Jackson ouvertement.
« J’étais vraiment s’inquiète pour l’état psychologique de Michael. » a-t-elle déclaré.
Elle se sentait concernée pour le docteur Klein et était consciente du docteur Murray la semaine avant la mort du Michael Jackson.
Karen Faye a dit avoir eu une conversation avec Kenny Ortega sur le Dr Murray. Elle n’avait jamais rien demandé sur le Dr Klein.
Marvin Putnam: « Avez-vous dit à Kenny Ortega les préoccupations que vous aviez sur le Dr Conrad Murray? »
Karen Faye: « Oui, ce n’était pas un psychologue. »
Karen Faye : « Je ne savais pas rien sur Conrad Murray à ce moment-là, je n’ai pas exprimé d’autres craintes que celles que sur ce dont je pensais que Michael Jackson avait besoin » a déclaré Karen Faye.
Karen Faye dit qu’elle ne pouvait pas se rappeler si elle avait eu une conversation avec Kenny Ortega sur le Dr Klein.

En ce qui concerne la journée d’essayage où Michael Jackson portait un t-shirt et des épaulettes, Karen Faye a dit qu’elle était là.. (On parle de la photo où Michael est dans un
t-shirt blanc et où il est très maigre lors d’une séance essayage des costumes pour This is It, photo montré au tribunal le 14 juin).

Marvin Putnam: « Randy Phillips n’a-t-il jamais exercé de pression sur vous pour faire monter Michael Jackson sur scène? »
Karen Faye: « Non »
Marvin Putnam: « Paul Gongaware n’a-t-il jamais exercé de pression sur vous pour faire monter Michael Jackson sur scène? »
Karen Faye: « Non »
Marvin Putnam : « Randy Phillips ne vous a-t-il jamais personnellement chargé de ne jamais écouter Michael Jackson ? »
Karen Faye : « Non »
Marvin Putnam : « Paul Gongaware ne vous a-t-il jamais personnellement chargé de ne jamais écouter Michael Jackson ? »
Karen Faye : « Non ».
Marvin Putnam : « N’avez-vous jamais observé Randy Phillips demander à quelqu’un de faire monter Michael Jackson sur scène pour répéter ? »
Karen Faye: « Il m’a dit vouloir construire un mur autour de Michael Jackson comme cela il n’aurait rien d’autre à penser qu’aux répétitions. »
Karen Faye a dit qu’elle n’était pas tout le temps là mais Randy Phillips oui, donc elle ne se rappelle pas si Randy Phillips a parlé à quelqu’un afin d’obtenir que Michael Jackson répète sur scène.
Le 22 juin, Karen Faye était allée à la maison de Michael Jackson pour remplacer sa perruque. Elle avait attendu deux heures et on lui avait ordonné de partir. Michael Jackson n’avait pas envie de le faire.
Le 23 juin, c’était la première fois qu’ils étaient au Staples Center.
Karen Faye a dit qu’elle était extrêmement préoccupée par la santé de Michael Jackson, le 19 juin.
« J’étais très inquiète pendant ce laps de temps, j’avais très, très peur. » a expliqué Karen Faye. Elle a dit avoir eu des pensées horribles.
« J’ai donné un coup de téléphone à Alberto Alvarez le samedi et lui ai demandé de regarder de très près Michael Jackson en lui disant qu’il m’inquiétait. » a déclaré Karen Faye.
Karen Faye a déclaré Alberto Alvarez ne pouvait pas rester au téléphone, il devait y aller et il avait raccroché.
Karen Faye a dit qu’elle n’avait pas eu l’occasion de parler de Michael Jackson à qui que ce soit le 22 juin et qu’elle ne voulait pas le demander aux enfants.
Le 23 juin, il y avait eu beaucoup de réunions au Staples Center avec Michael Jackson. Elle était seule avec Michael Jackson à un moment de la journée.
Elle ne me souvient pas de ce qu’elle avait dit à Michael Jackson : «C’était probablement « Comment vas-tu faire ? », je me suis adressée à lui d’une manière décontractée. « 
Marvin Putnam : « Pensiez-vous que Michael Jackson avait fait une bonne répétition le 23 juin ? »
Karen Faye : « Il était mieux, monsieur. »
Marvin Putnam: « Que diriez-vous du 24 juin? »
Karen Faye: « Il était meilleur. »
Marvin Putnam a demandé à Karen Faye si elle pensait que Michael Jackson était prêt à faire la tournée après les répétitions.
Elle a répondu « Oh non ».
Karen Faye a expliqué que Michael Jackson n’avait pas gagné de poids, il y avait des changements qui auraient dû être faits pour obtenir qu’il soit prêt, peut-être retarder un peu la tournée.

Marvin Putnam: « Donc, vous ne pensiez pas qu’il puisse être prêt après avoir vu les répétitions? »
Karen Faye: « Non, c’était un spectacle très intense. » a déclaré Karen Faye.
Karen Faye a dit il y avait cependant un peu espoir. « J’ai vu qu’il riait un peu plus, je l’ai vu participer, oui, il y avait un peu de soulagement. »
« Il avait encore froid, mais son esprit allait mieux, monsieur. » a déclaré Karen Faye.
« Je n’étais pas inquiète pour son poids dans sa vie quotidienne, mais j’étais inquiète pour son poids lors des représentations. » a expliqué Karen Faye.

Marvin Putnam : « Vous n’avez jamais témoigné que son poids en travaillant était de 120 livres ? » (54 Kg).
Karen Faye : « Lisa Marie Presley m’a donné cette information. »
« Lisa et moi sommes devenues amies et elle m’a dit que MJ aimait être à 120 livres. » a déclaré Karen Faye.
Marvin Putnam: « Avez-vous dit qu’il avait perdu de10 à 15 livres (entre 2 et 5 kg) la dernière semaine de sa vie? »
Karen Faye: « Il s’agissait d’une estimation, oui »
Marvin Putnam : « Observiez-vous que M. Jackson devenait de plus mince ?
Karen Faye : « Oui »
« Michael n’était pas très cohérent cette semaine pour avoir une discussion à ce sujet. » a déclaré Karen Faye.
Karen Faye a dit que entre mars et avril, elle avait déclaré à Michael être préoccupée par son poids. Elle n’avait jamais parlé avec lui de ce sujet au cours des dernières semaines de sa vie.
Karen Faye a dit que les personnes qui ne connaissaient pas très bien Michael Jackson ne réalisaient probablement pas qu’il avait perdu un bon nombre de kg en raison des multiples couches de vêtements.

Marvin Putnam a interrogé Karen Faye quant au fait que le rapport du Coroner, disait que Michael Jackson pesait 136 lbs (61 kg) au moment de sa mort.
Marvin Putnam: « Pensez-vous qu’il est possible qu’il pesait tant que cela? »
 « Parce que Michael Jackson avait perdu tellement de poids et qu’il continuait à perdre du poids. 61 Kg, c’était beaucoup pour Michael Jackson. » a expliqué Karen Faye.

Karen Faye a dit qu’elle était un peu contrariée que personne ne semblait l’avoir écoutée à en juin 2009.
«J’avais exprimé mes opinions et ce que je pensais et je ne recevais pas trop de réponse, monsieur. » a déclaré Karen Faye.
« Il faisait semblant que tout était ok. » a déclaré Karen Faye. Mais elle n’avait jamais demandé à Michael Jackson s’il allait bien car elle pensait qu’il n’était pas dans l’état d’esprit pour cela.

Karen Karen Faye n’avait exprimé aucune de ses préoccupations à la famille de Michael Jackson, s’est-elle souvenue.
Marvin Putnam: « A part la semaine dernière, vous ne saviez pas ce qui se passait? ».
Karen Faye: « exact. »
Marvin Putnam a demandé si Karen Faye et Michael Jackson se connaissaient bien.
Elle a répondu qu’elle le pensait.
Karen Faye a dit que Michael Jackson avait confiance en les médecins et que quoi qu’ils prescrivent, il pensait que c’était bon.
Karen Faye a dit que la première fois qu’elle avait entendu parler du Propofol c’était après la mort de Michael Jackson. Elle avait été surprise à ce sujet.
Karen Faye a dit Michael Jackson lui avait parlé de la tournée, il semblait essayer de se convaincre lui-même qu’il pouvait le faire.
Marvin Punam « Pensez-vous qu’il était autodestructeur ? » 
Karen Faye : « Je ne comprenais pas ce qui se passait. »

Le mail que Karen Faye avait envoyé à Frank DiLeo comprenait une note d’une fan inquiète par le poids de Michael Jackson le 20 juin 2009.
Karen Faye avait écrit dans le mail : « Frank… c’est malheureux, elle a raison.» 
Suite du mail : « Je crains qu’il ne se rende malade et qu’il en meure. S’il ne fait pas ce show il n’a pas d’autre endroit où aller … »

Un autre mail d’une fan a été expédié le 22 juin de Karen Faye à Franck DiLeo disant que Michael Jackson était trop mince.
Karen Faye a ajouté : « Quand il m’avait demandé en mai et que je l’avais rencontré, j’avais vu Michael Jackson mince mais fort et cohérent. »
«Je me sentais désespérée quand j’ai écrit ce mail, parce que je sentais que je n’étais pas entendue ou reconnue. » a déclaré Karen Faye.
« On dirait qu’il s’est mis en position pour être la victime. » avait écrit Faye dans le mail à Franck DiLeo.
« J’ai pensé que la meilleure voie dont il avait besoin était d’une aide psychologique. » a expliqué Karen Faye.
« J’essayais de comprendre ce qui se passait. » a-t-elle ajouté.
Elle avait pensé qu’il y avait une sorte de crainte avec Michael Jackson.
« Il souffre lui-même plus que tout.» avait écrit Karen Faye.
Marvin Putnam a demandé ce qu’elle voulait dire par là et Faye a déclaré: « Il est mort! »
 
« Je ne pense pas que vous, Kenny ou Randy méritiez de devenir des méchants ou des victimes financières. » avait écrit Karen Faye dans son mail.
« C’est entre vous et moi seule » avait écrit Faye dans le mail à Franck DiLeo. « « Je laisse ceci entre vos mains car vous m’avez demandé de le faire. »
Karen Faye a dit qu’elle essayait d’attirer leur attention pour faire quelque chose. « J’étais désespérée. Je voulais un thérapeute pour Michael Jackson. »
« Aucune réponse de Frank DiLeo, ou de quelqu’un d’autre. » a dit Karen Faye.
Marvin Putnam lui a demandé ce qu’elle voulait dire par «C’est entre vous et moi seule ».
Elle dit que son intention était d’avoir quelqu’un pour aider Michael Jackson.

Mail de Karen Faye à Franck DiLeo: « Michael est douloureusement maigre … Ses os sont en saillie. Je suis une personne qui a un contact physique avec lui chaque jour. »

Suite du mail : « les TOC de Michael Jackson s’aggravent. Il répète ses actions et répète sans cesse les mots. » ( TOC : Trouble obsessionnel compulsif).

Dans un mail du 1 juillet 2009, Karen Faye a exprimé ses inquiétudes à Randy Phillips sur des séquences où l’on voit Michael Jackson emballé dans des couvertures.
Randy Philips avait répondu :
« Nous contrôlons toute la séquence et elle est enfermée dans la chambre forte au centre du staples center. »

Ensuite c’est Brian Panish qui a repris l’interrogatoire de Karen Faye.
 
Brian Panish : « Voyiez-vous Michael Jackson incapable de chanter et de danser le 16 juin ? »
Karen Faye : « Oui, monsieur »
Brian Panish: « Pensiez-vous que Michael Jackson avait besoin d’une assistance médicale à ce moment-là? »
Karen Faye: « Absolument »

Karen Faye était d’accord avec Bugzee que Michael Jackson se dégradait devant les yeux de tout le monde.
« Il n’était pas en bonne condition physique le 19 juin. » a déclaré Karen Faye.

Brian Panish: « Qui a négocié votre contrat ? »
Karen Faye: « AEG Live »
 
« Il avait été brûlé il y a longtemps, il avait subi des dommages à son cuir chevelu. » a dit Karen Faye à propos de Michael Jackson qui avait besoin d’une perruque. « Il avait été brûlé au 1er, 2ème et 3ème degré. » a-t-elle ajouté.

Brian Panish : « Vous étiez payé 150 000 $ par mois ? »
Karen Faye : « non »

Brian Panish : « Avez-vous fait le serment d’Hippocrate quand vous êtes devenu une maquilleuse /coiffeuse ? »
Karen Faye : « Non, Monsieur. »
 
Brian Panish lui a demandé si quelqu’un est mort après avoir été maquillé.
« Je n’ai jamais brûlé quelqu’un avec un fer chaud, monsieur.» a répondu Karen Faye.

Michael Jackson était allé à répétition le 18 juin mais il était arrivé en retard, a dit Karen Faye. Kenny Ortega était très en colère que Michael soit en retard à répétition.
Karen Faye a dit que Michael Jackson était effrayé, paranoïaque, qu’il y avait de la pression  les deux dernières semaines de sa vie.
 
Marvin Putnam l’a ensuite interrogée sur sa déposition de 5 jours dans le procès à Lloyds de Londres. Il n’y avait aucun avocat représentant les Jackson.
« J’étais sûr qu’il se détériorait, monsieur. » a déclaré Karen Faye.
« Je n’avais aucune idée de ce qui se passait, mais il y avait quelque chose de très, très mal. »
Karen Faye a dit avoir discuté du poids du corps de Michael Jackson avec l’entrepreneur de pompes funèbres.
Brian Panish a demandé s’il avait l’air pire que le 19 Juin.
Faye a répondu: «Il était mort, monsieur ».
Karen Faye a dit que le 18 juin Michael Jackson était presque catatonique*, stoïque, semblait effrayé de mourir.

* http://fr.wikipedia.org/wiki/Catatonie

Ensuite Karen Faye a été libérée, les avocats n’avaient plus de question, mais elle peut-être rappelée au court du procès.

Pour l’audience de lundi, les avocats de Katherine Jackson vont essayer de faire revenir Taj Jackson a la barre des témoins.

Vendredi il y a eu un accident à l’extérieur de la salle d’audience.
En dehors de la présence du jury, un adjoint de Cour a dit à la juge qu’une femme portant un pantalon rouge avait approché deux jurés suppléants dans le couloir.
La juge a interrogé les suppléants 1 et 5 pour savoir ce qui s’était passé.

Suppléant 1 :
« Moi et le suppléant 5 étions debout à la fontaine d’eau, il y avait une femme en chemise blanche et en pantalon rouge, debout près de toilettes à côté des escalators.
Il semblait qu’elle voulait écouter tout ce qu’elle pouvait entendre. Elle est restée là pendant un moment, seule. J’ai dit au juré suppléant 5 qu’elle essayait de nous écouter.
Elle a dit juste vouloir nous dire quelque chose « Je veux juste vous dire de ne pas attribuer de l’argent à ces personnes.».
Le suppléant 1 lui a dit qu’elle ne devait pas leur parler, la femme a répondu qu’elle savait la vérité.
« Je lui ai dit sérieusement qu’elle devait arrêter de nous parler. »
Le suppléant 1 : « Elle se tenait là, ne nous laissant pas, nous nous sommes éloignés vers le couloir. Elle nous a suivis « je veux juste vous dire ne pas leur accorder de l’argent ».
« je ne veux pas vous écouter, allez-vous en, va-t’en, bye. » 1 a dit le juré suppléant à la femme. Finalement, elle s’est dirigée vers l’escalator.
Le juré suppléant a déclaré qu’il ne l’avait jamais vue auparavant, c’était arrivé à la dernière pause de l’après-midi.
Le juge: « Cela a-t-il eu un impact sur vous? »
Il a dit qu’il peut mettre ses a priori de côté et que cela n’affectera pas sa décision sur l’affaire.

Ensuite le juré suppléant 5 a décrit la scène :
Après la pause, nous étions prêts des téléphones publics en face de la zone de l’ascenseur, nous ne l’avions pas vue auparavant.
« Elle regardait et regardait encore. Elle leur a dit « Je sais que vous êtes les jurés du procès dans la mort de Michael Jackson. Je voulais juste vous dire quelque chose. »

Le juré suppléant lui a dit de s’éloigner, comme le juré suppléant 1 également le lui a dit aussi. Elle a dit : « s’il vous plait ne donner pas de l’argent à n’importe qui. » a-t-elle dit aux jurés. Elle portait un pantalon rouge, et quelque chose dans les chevaux peut-être un bandana, elle avait la peau claire. »
Le juré suppléant 5 : « Je suis parti, je ne n’ai pas prêté attention. Cela semblait être quelqu’un que je n’avais pas vu avant, pas un journaliste. »
Le juré suppléant a dit que cet épisode n’affectera pas sa décision dans cette affaire. « Elle est probablement caucasienne, dit-il, 30-40 ans, il ne se souvient pas de la couleur de ces cheveux. »
Les jurés suppléants ont déclaré que leur interaction ne va pas affecter leur jugement sur l’affaire.
Brian Panish : « Cette personne a commis un crime, a voulu altérer le jury. »
La juge : « je suis d’accord ».
Il semblerait que suite à cet incident, il y a aura une enquête.
Les jurés ont regardé dans la salle d’audience et n’ont pas trouvé la femme. On leur a ordonné de faire un rapport à la Cour si jamais ils la revoient.
C’est sur cet incident grave que ce 40ème jour du procès s’est terminé.

Sources: Anthony McCartney (AP) et ABC7 Court New .

Compte-rendu réalisé par Jadzzia « Carine » MJ pour MJBackstage

0 Commentaires

Laisser une réponse

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2020 MJBackstage - Fan Club Belge de Michael Jackson - All rights reserved

Site réalisé par l'équipe du site Michaelizer

LES AMIS DU MJBACKSTAGE

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?