29 mai 2013 – Procès AEG

procesAEG-logoAudience du 29 mai. Nous en sommes au jour 19 de ce procès.

L’audience a commencé avec 30 minutes de retard, la juge Yvette Palazuelos avait d’autres cas à traiter le matin.
Aujourd’hui, Katherine Jackson est présente avec sa fille Rebbie.
Retour de Paul Gongaware à la barre pour la suite de son témoignage qui devrait durer toute la journée.
C’est toujours Brian Panish l’avocat de Katherine Jackson qui l’interroge.
Le témoignage de Paul Gongaware d’hier a couvert plusieurs domaines et il a été parfois confus.

L’Avocat Brian Panish lui a demandé s’il avait rencontré les avocats d’AEG pour se rafraîchir la mémoire, à cela Paul Gongaware a répondu : « Elle a toujours été là. »
« Ma compréhension est que Michael Jackson est une partie du contrat » a dit Paul Gongaware à propos du contrat du Dr Murray. Il a dit qu’il n’avait jamais vu le contrat du Dr Murray.
Brian Panish: « Pourquoi AEG Live devait-il conclure un contrat avec le Dr Murray? ».
Paul Gongaware: « Je ne sais pas ».
En ce qui concernant l’annulation du contrat du Dr Murray, Paul Gongaware a dit qu’il ne croyait pas qu’ils pouvaient le faire, parce qu’il était le médecin de Michael.
Paul Gongaware a dit qu’il était juste de dire qu’il ne savait pas pourquoi AEG devait conclure un contrat avec un médecin pour Michael Jackson.

Brian Panish a demandé à Paul Gongaware si Michael Jackson avait négocié le salaire et le contrat avec le Dr Murray. « Je crois qu’il l’a fait à travers moi, il m’a demandé combien on pouvait lui offrir. »

Environ 10 minutes après le début du témoignage de Paul Gongaware, Randy Phillips, le président d’AEG, est entré dans la salle d’audience. (Mais il est reparti avant la pause déjeuner.)

Paul Gongaware a dit qu’il ne savait pas avec certitude si Karen Faye était un entrepreneur indépendant ou pas.

« Le Dr Murray était pris en charge à 100% par Michael Jackson » a témoigné Paul Gongaware.
Paul Gongaware a dit qu’il ne savait pas à quoi correspondaient exactement les 300000 $ alloué au budget pour la gestion médicale.

Hier et aujourd’hui, l’avocat de Katherine Jackson a posé des questions et ensuite il a montré des parties de la déposition de Paul Gongaware afin de prouver que celui-ci se contredisait.
Brian Panish a essayé d’« attaquer » Paul Gongaware, c’est un processus pour remettre en cause la crédibilité d’une personne qui témoigne.

Paul Gongaware a dit au jury qu’il s’était préoccupé de faire en sorte que Michael Jackson soit impliqué, concentré et engagé mentalement.
« Je crois que c’était la préoccupation de Kenny Ortega, il voulait qu’il soit concentré » a expliqué Paul Gongaware..
« Michael Jackson était allé auparavant sans répétitions, s’est rappelé Paul Gongaware. «Quand il arriverait à Londres, Michael Jackson allait être sensationnel. » a-t-il expliqué.

Paul Gongaware a déclaré que le Dr Murray n’avait pas discuté avec lui des problèmes de sommeil de Michael Jackson. Dans sa déposition, Gongaware avait dit qu’il ne s’en souvenait pas.
Brian Panish a demandé à Paul Gongaware pourquoi il se rappelait que le Dr Murray ne lui avait pas parlé des problèmes de sommeil de Michael Jackson. (Petit exemple « d’attaque » du témoin par l’avocat de Katherine Jackson).

« Je ne sais pas comment il était, il était un peu absent », a déclaré Paul Gongaware, ajoutant qu’il ne savait pas quel genre de médicaments le Dr. Klein donnait à Michael Jackson.

Brian Panish a alors demandé à Paul Gongaware s’il avait été impliqué dans l’obtention pour Michael Jackson d’un nutritionniste.
« Evidemment, je cherchais un nutritionniste pour lui, mais je n’ai pas participé à sa nutrition» a déclaré Paul Gongaware.
Brian Panish a montré un extrait de la déposition de Paul Gongaware où il disait qu’il n’était pas impliqué dans la recherche d’un nutritionniste.

Le 15 Juin 2009, (10 jours avant la mort de Michael Jackson ) Paul Gongaware a envoyé un mail à Ortega en réponse à une demande de nutritionniste et d’un entraîneur physique pour Michael Jackson.
Réponse par Email de Paul Gongaware : « Nous sommes à sa cherche. AEG est propriétaire de grandes équipes sportives dans ce marché et nous pensons que nous pouvons trouver les bonnes personnes rapidement. »
Kenny Ortega a répondu :« Super pas une minute à perdre. Trouvez ce type autour de vous ».
Paul Gongaware a témoigné qu’il se souvenait de quelqu’un qui s’appelle David Loughner et qui a travaillé avec Michael Jackson. Brian Panish a souligné que David Laughner est l’ami de Randy Phillips d’AEG.
«Je ne sais pas si c’était un nutritionniste, c’était quelqu’un qui avait la charge de faire manger Michael Jackson » a expliqué Paul Gongaware
Paul Gongaware a dit qu’il ne savait pas si cet ami de Randy Phillips était un spécialiste de la nutrition. Il a dit à Brian Panish qu’il fallait demander à Randy Phillips.
Paul Gongaware: « C’est quelqu’un qui a un peu l‘habitude de s’occuper des artistes » .
Brian Panish: « des artistes en difficulté? »
Paul Gongaware : « des artistes en général ».
Paul Gongaware a dit qu’il ne savait pas ce que Laughner faisait exactement, mais qu’il avait vu son travail avec JLo et Enrique Iglesias.
Paul Gongaware ne savait pas pourquoi Michael Jackson avait besoin d’un nutritionniste puisqu’il avait déjà embauché un médecin. “Kenny l’avait demandé” a expliqué Gongaware.

Brian Panish a alors interrogé Paul Gongaware sur sa présence aux répétitions de Michael Jackson. Paul Gongaware a dit qu’il n’avait pas assisté à beaucoup de répétitions.
Paul Gongaware a dit avoir vu Jackson répéter sur « Thriller » deux jours avant sa mort.
(La performance de “Thriller” a peut-être été le 24 Juin mais des dates contradictoires ont été citées devant le tribunal ce matin).

« Nous étions toujours préoccupés par la santé et le bien-être de Michael Jackson » a expliqué Paul Gongaware, en disant qu’il répondait à des demandes de Kenny Ortega.
Paul Gongaware aussi a déclaré que Kenny Ortega était chargé de garder un œil sur tout, y compris sur Michael Jackson et sa santé.
Brian Panish a alors demandé à Paul Gongaware s’il y avait quelqu’un de responsable de la gestion des intérêts de AEG live lors des répétitions. Paul Gongaware répondu « oui », que c’était Kenny Ortega.
Panish: « Pensiez-vous que Kenny Ortega exagérait? ».
Paul Gongaware: « Peut-être. Je savais que lorsque les lumières des maisons étaient augmentées, c’est qu’il allait être là. » ( ?? ).
Brian Panish : « Vous pensez que l’inquiétude de Kenny Ortega sur la santé de Michael Jackson était exagérée ? »
Paul Gongaware a également dit: «Je n’étais pas inquiet comme il l’était » en parlant de Kenny Ortega.

Ensuite ils ont parlé du fameux mail de Paul Gongaware à Kenny Ortega où est dite cette fameuse phrase en réponse à un mail de Kenny Ortega :
«Nous voulons lui rappeler (à Murray) que c’est AEG, et pas Michael Jackson, qui paie son salaire. Nous voulons lui rappeler ce qu’on attend de lui ».
Dans sa déposition de décembre Paul Gongaware avait dit qu’il ne savait pas ce qu’il voulait dire dans ce courriel, quand il avait été interrogé par Kevin Boyle.

Paul Gongaware a dit qu’il avait lui-même passé du temps à regarder ce mail, à le remettre dans son contexte avec le reste du matériel qu’il possédait.
Brian Panish: « Après une rencontre avec vos avocats pendant une heure ou deux à propos de ce mail, vous êtes-vous rafraîchi la mémoire sur ce que vous vouliez dire? »
« Je suis arrivé aux conclusions par mes propres moyens, puis j’ai discuté avec mes avocats, » a expliqué Paul Gongaware.
Et il a ajouté : «Après être passé par vous pour me rappeler les faits ».
Brian Panish: « Vous n’avez pas eu besoin de la psychothérapie pour vous rafraîchir la mémoire? »
Paul Gongaware : « Non ».
« Je ne me souviens toujours pas l’avoir l’écrit » a déclaré Paul Gongaware « mais je dois admettre que je l’ai écrit. »

Brian Panish a alors montré la vidéo de la déposition de Paul Gongaware, qui fait référence à ce mail :
Panish a répété chaque mot du mail, qui était destiné à Kenny Ortega et à Frank Dileo.
Kevin Boyle: « Sur la base des hypothèses que AEG est votre entreprise et que Michael Jackson est Michael Jackson, avez-vous une idée de ce que cela signifie? »
Kevin Gongaware: « Non, je ne comprends pas, parce que nous n’avons pas payé son salaire »
Kevin Boyle: « Alors pourquoi avez-vous écrit cela? »
Paul Gongaware: «Je n’en ai aucune idée. »
Kevin Boyle: « Maintenant, nous allons passer à la phrase suivante, quand vous dites « son salaire » de qui vous parlez ? »
Paul Gongaware: « Je ne sais pas. »
Kevin Boyle : « oh, mais comment savez-vous que vous ne payez pas son salaire si vous ne savez pas de qui nous parlons ? »
Paul Gongaware: «Je ne me souviens pas de ce mail. »
Kevin Boyle : « Vous n’avez pas juste témoigné que « nous ne payions pas son salaire » ?
Paul Gongaware: « AEG ».
Kevin Boyle: Oui. Non Vous avez juste témoigné « nous n’avions pas payé son salaire. » « Vous avez juste témoigné il y a quelques secondes, non? »
Paul Gongaware: « je suppose ».
Kevin Boyle : « Eh bien, à quelle salaire vous référiez-vous ? Au Docteur Murray ? »
Gongaware: « oui »…
Brian Panish reprend : « Vous parlez du Dr Murray et ce qui était attendu du Dr Murray, n’est-ce pas ? ».
Gongaware: « Oui ».
« Nous avons parlé du salaire du Dr. Murray, mais cette affaire n’a jamais abouti » a dit Paul Gongaware.
« Sa responsabilité était de s’occuper de son patient » a dit Paul Gongaware en parlant du docteur Murray.

Panish lui a alors demandé s’il pensait que le Dr Murray connaissait ses responsabilités, d’où la nécessité de lui rappeler ce qu’on attendait de lui ?
« C’était un sujet de nos discussions entre moi, Kenny Ortega et Frank Dileo » a expliqué Paul Gongaware.
Il a dit qu’il aurait dû faire plus attention dans le choix de ses mots.

Il a dit qu’il faisait référence au mail d’Ortega, qu’il répondait à la question concernant le nutritionniste et l’entraîneur physique.
« Je pensais certainement que le Dr Murray pouvait être compétent pour ça (d’être un nutritionniste). C’est un médecin ! » a précisé Gongaware.
« Si Michael Jackson avait signé le contrat et si Michael Jackson nous avait demandé de le payer, nous l’aurions payé » a dit Gongaware à propos de Murray.

Entrait de Mail : « Frank et moi en avons déjà discuté et avons demandé une réunion en tête-à-tête avec le médecin, espérons lundi. Nous voulons lui rappeler que c’est AEG, et non pas LMJ, qui paye son salaire. Nous voulons qu’il comprenne ce que nous attendons de lui. Jusqu’ici, il a esquivé Frank »

« Michael n’aimait pas répéter, ça ne me surprenait pas » a dit Gongaware, disant qu’il était bien connu que Michael Jackson n’allait pas aux répétitions.
En mai, Gongaware avait envoyé un mail à la secrétaire de Tim Leiweke, Carla Garcia, en lui demandant de prier pour lui, parce que tout était un cauchemar.

Un Mail de Gongaware à Carla Garcia daté du 5 mai 2009 est montré aux jurés : « Priez pour moi. C’est un cauchemar. Ce n’est pas une coïncidence, j’en ai fait toutes les nuits. J’ai aussi des sueurs froides. La vie était si amusante… ».

« Carla est un vrai bébé, j’essayais de bavarder un peu avec elle » a expliqué Paul Gongaware.
« Je n’essayais pas de lui faire des avances. Je n’ai pas de sueurs froides, je ne fais pas de cauchemars, je dors très bien ! » a dit Paul Gongaware.
Brian Panish lui a demandé s’il mentait dans ce mail. Paul Gongaware a répondu : « Disons que je plaisantais. »
Brian Panish : « Vous demandez aux gens de prier pour vous en plaisantant ? » .
Paul Gongaware : « En l’occurrence c’est ce que j’ai fait ».

Concernant le paiement du salaire de Murray par AEG, Paul Gongaware a dit qu’il aurait été payé si Michael Jackson avait signé le contrat.
« Nous attendions de lui qu’il prenne soin de son patient » a dit Paul Gongaware. « Nous ne contrôlions certainement pas le médecin ».
Brian Panish : « Pourquoi rappeler à quelqu’un ce qu’il doit faire quand il fait bien son travail ? »
Paul Gongaware : « Je ne sais pas ».
« Je prends les choses très au sérieux. Je suis personnellement poursuivi pour plusieurs milliards de dollars » a dit Gongaware.
Brain Panish a demandé à Paul Gongaware qui lui avait dit qu’il était poursuivi pour plusieurs milliards de dollars, et il a répondu que ses avocats le lui avaient dit.

Brain Panish : « Savez-vous combien d’argent Michael Jackson aurait pu gagner dans le futur ? »
Paul Gongaware : « Personne ne sait ça ».

« J’ai passé autant de temps que possible à me préparer », a expliqué Paul Gongaware, disant qu’il travaillait actuellement sur la tournée des Rolling Stones.
Brain Panish : « Il est plus important de travailler pour AEG live que de se préparer pour cette affaire, n’est-ce pas ? » Paul Gongaware : « Je pense que les deux sont aussi importants ».

Brain Panish : « Combien de médecins d’artistes avez-vous invités à des réunions en tête-à-tête ? » Paul Gongaware : « Aucun pour autant que je m’en souvienne ».
« Nous avions l’intention de discuter de sa santé lors de cette réunion » a répondu Paul Gongaware à propos du fait qu’il demandait la présence du Dr Murray.
Paul Gongaware a dit qu’il avait suggéré à son patron, Randy Phillips, de venir avec le médecin. Ce n’était pas un ordre.

Mail envoyé le 20/06/09 de Gongaware à Randy Phillips: « Prenez le médecin avec vous. Pourquoi n’était-il pas là la nuit dernière? »

« Nous parlions d’un problème qui était survenu ce soir-là avec Michael », a expliqué Paul Gongaware.
Paul Gongaware : « Il s’avère que Michael était malade ce soir-là, donc où était le médecin ? C’était ma question »
Brain Panish : « Pourquoi dites-vous au PDG d’AEG live, Randy Philips, d’emmener le médecin avec lui ? ».
Gongaware : « La réunion était censée se dérouler en la présence de Michael Jackson».
Brain Panish : « Parce que vous le contrôliez, n’est-ce pas ? »
Gongaware : « Nous ne le contrôlions pas ».
« Le Dr Murray était en charge de la santé de Michael Jackson » a déclaré Paul Gongaware.

Autre mail montré aux jurés de John Hougdahl à Paul Gongaware et Randy Phillips daté du 19 juin 2009 : « Je ne vais pas faire de drame. Mais Michael Jackson a été renvoyé chez lui sans avoir mis les pieds sur scène. Il était dans un état désespéré. Kenny s’inquiétait pour lui, il avait peur qu’il soit gêné sur scène ou pire, qu’il se blesse. Tout le monde continue à répéter mais le DOUTE est omniprésent. Il est temps de prendre position. Bugzee ».

« Tout ce que je sais, c’est que je n’ai eu qu’une seule réunion avec le Dr Murray » a dit Gongaware, mais il ne savait plus quel jour c’était.

Paul Gongaware a dit qu’il ne savait pas ce que voulait dire Bugzee quand il avait écrit « il est temps de prendre position ».

La réponse de Randy Phillips du 20 juin : « Bugzee, je sais, parce que j’ai reçu un message de Kenny Ortega sur ma boîte vocale. Qu’a-t-il fait quand il est arrivé, et que s’est-il passé entre lui et Kenny Ortega ? J’ai une réunion demain matin avec Michael Jackson. ».

Un autre mail de Hougdhal (Bugzee) à Phillips, et copie à Gongaware : « MJ est venu et a regardé toutes les démonstrations pyrotechniques, et il a approuvé tous les effets, puis il est allé dans sa loge et il a demandé à Kenny : « tu ne vas pas tuer l’artiste, n’est-ce pas ? ». Nous pensions qu’il faisait référence aux effets pyrotechniques, mais Kenny a dit qu’il tremblait et qu’il ne pouvait même pas tenir un couteau et une fourchette. Kenny a dû découper sa nourriture avant qu’il puisse manger, et puis il a dû utiliser ses doigts… Je ne sais pas s’il y a de l’exagération dans tout ça, mais Kenny a dit plusieurs fois que Michael Jackson n’était pas assez en forme pour monter sur scène. Il a dit et répété que personne ne prenait la responsabilité de faire en sorte qu’il soit prêt. Nous pourrions aller au-delà… limiter les dégâts ».

« Je n’étais pas inquiet, on avait juste l’impression qu’il était malade et qu’ils allaient en parler le lendemain matin»’ a expliqué Gongaware.

Randy Phillips avait répondu : « Tim Leiweke et moi allons le voir demain ; cependant, je ne suis pas sûr de la nature du problème. Chimique ou psychologique ? »

Paul Gongaware a dit qu’il était dans sa famille, à un mariage, et qu’il ne prêtait pas vraiment attention à tout ça. C’était la première fois qu’il entendait que quelque chose n’allait pas chez Michael Jackson.

Suite du mail de Paul Gongaware : « Emmène le médecin avec toi. Pourquoi n’était-il pas là hier soir ? ».

« Oui, si Michael Jackson était malade, pourquoi le médecin n’était-il pas là ? » a témoigné Paul Gongaware au sujet de son mail.

Randy Phillips a répondu au mail en l’envoyant à Tim Leiweke en copie : « Il ( Murray ) n’est pas un psychiatre donc je ne sais pas à quel point il peut être efficace, l’avoir avec nous n’est pas la question. C’est beaucoup plus profond ».

« Je pense que Randy Philips ne fait que donner son opinion » a ajouté Paul Gongaware.
Brain Panish a demandé si Paul Gongaware avait demandé à Randy Phillips ce qu’il entendait par « le problème est beaucoup plus profond ». Il a répondu « non ».
Paul Gongaware : « Une réunion était prévue ce jour-là pour en discuter » .
Brian Panish : « Etiez-vous inquiet ?»
Paul Gongaware : « Pas nécessairement ».
Brain Panish : « Personne ne vous a dit où était le Dr Murray ? »
Gongaware : « Non ».
Panish : « Et vous n’avez jamais cherché à le savoir ? »
Gongaware : « Non »

Réponse de Hougdahl à Randy Phillips, à propos du préparateur physique et du thérapeute : «Je le vois se dégrader sous mes yeux depuis 8 semaines. En avril il était capable d’enchaîner plusieurs tours à 360°. S’il réessayait maintenant il tomberait sur le cul ».

« Une réunion a eu lieu le 20 juin. Je n’y étais pas, j’étais sur la côté Est » s’est souvenu Paul Gongaware.

Mail de Randy Phillips : « Malheureusement, nous courons après le temps. C’est ma plus grande peur ».

« Il avait peur de ça. Pas moi » a dit Paul Gongaware.
Paul Gongaware a convenu que, dans cette affaire, le spectacle devait continuer.
Paul Gongaware a dit que la politique d’AEG Live était de faire des vérifications sur les gens, même ceux qu’ils connaissaient, ou qui étaient connus dans le milieu, ou qui étaient recommandés par l’artiste.

Paul Gongaware a témoigné qu’il ne savait pas quand le contrat du Dr Murray devait commencer.
« Le contrat était pour Londres et les spectacles pour Londres, je crois» a déclaré Paul Gongaware.

Autre mail de Randy Phillips à Tim Leiweke et à Kazzodi daté du 20 juin 2009 : « Ce gars commence sérieusement à m’inquiéter. Lisez son mail et ma réponse. Le Dr Murray et moi nous rencontrons avec Michael Jackson à 16h00 aujourd’hui au Forum ».

Randy Phillips a envoyé ce mail à Tim Leiweke et sur le mail privé de Paul Gongaware. « Kazzodi » est l’adresse mail privée de Paul Gongaware.
« La santé de l’artiste est primordiale. Sans artiste, pas de concert. L’artiste est la chose la plus importante » a témoigné Gongaware

Mail daté du 19/06/09 de Phillips à Tim Leiweke: « Nous avons un vrai problème ici ».
« Une réunion était prévue le lendemain », a dit Gongaware, « et il attendait de voir ce qui allait en sortir ».

Mail de Tim Leiweke à Randy Phillips daté du 19 juin 2009 : « Fixons une date pour le rencontrer. Je veux que Kenny Ortega soit là aussi ».

Kenny Ortega a répondu:
« Je vais faire tout mon possible pour être utile à cette situation. Ma préoccupation est que nous avons ramené le docteur dans la bergerie.
Il est apparu très faible et fatigué ce soir. Il a eu des frissons, tremblait, et tournait en rond. Je pense qu’il devrait être évalué psychologiquement. Si nous avons la moindre chance de le faire revenir à la lumière. il lui faut un bonne thérapeute pour l’aider ainsi qu’un coach physique immédiatement. D’après le chorégraphe et approuvé par son costumier ( Michael Lee Bush) pendant les essayages des costumes, ils ont remarqué qu’il avait perdu beaucoup de poids, autant que je sache, il n’y a pas de prise de responsabilité des soins pour lui sur une base quotidienne. Où était son assistant ce soir?
Ce soir, je lui ai donné à manger, je l’ai enveloppé dans des couvertures pour qu’il se réchauffe, j’ai massé ses pieds pour le calmer et j’ai appelé son médecin.
Il y avait quatre gardes du corps devant sa porte, mais personne n’a proposé de lui offrir une tasse de thé chaude.
Il est terriblement effrayé que tout s’arrête. Il m’a demandé ce soir à plusieurs reprises si j’allais le quitter. Il m’a pratiquement supplié pour que je continue à lui faire confiance. Il a brisé mon cœur. Il était comme un enfant perdu. Il y a peut-être encore une chance, il peut se relever, si nous lui apporterons l’aide dont il a besoin ».

Réponse de Randy Phillips à Kenny Ortega : « Kenny, je vous appellerai quand j’aurai étudié ça, nous avons quelqu’un, Brigitte, qui est à Londres pour préparer son séjour. Nous allons la faire revenir dès que possible, et Frank aussi, cependant, je suis coincé concernant le thérapeute. Comme en trouver un en si peu de temps » .

Paul Gongaware a dit que Brigitte était avocate, qu’elle était chargée de s’occuper de l’hébergement de Michael Jackson à Londres.

Mme Jackson n’est pas retournée au tribunal après la pause de l’après-midi.

« Tout ça s’est passé avant la réunion, et j’attendais de comprendre quelle était la situation », a expliqué Gongaware.
« Je pense qu’ils sont spéciaux » a dit Paul Gongaware au sujet des artistes.
Gongaware : « A l’évidence, il avait l’air inquiet » Panish : « Sérieusement inquiet, c’est ça monsieur ? »
Gongaware : « Apparemment »

Réponse par mail de Randy Phillips à Kenny Ortega et comme à tous les autres, disant de ne pas devenir psychiatre ou médecin amateur, le 20 juin 2009 : « Vous n’imaginez pas tous les intervenants qu’il faut prévenir pour faire arrêter ce show maintenant ».

Brain Panish : « Pouvez-vous citer au moins une personne chez AEG qui a enquêté sur le Dr Murray ? ».
Paul Gongaware : « Je ne sais pas si quelqu’un l’a fait ».
« Je ne savais rien de lui » a dit Gongaware au sujet du Dr Murray.
« Certaines personnes travaillent pour d’autres raisons que l’argent » a dit Paul Gongaware, mais il a dit qu’il ignorait s’il fallait classer le Dr Murray dans cette catégorie de personne.
« Je pense que chaque médecin peut être impartial et faire preuve d’éthique, je pense que c’est une hypothèse naturelle pour moi » a-t-il précisé.
Paul Gongaware : « Je n’ai jamais fait de vérifications sur les médecins que j’ai consultés, j’y vais juste sur recommandation, je ne vérifie pas leur situation financière ».

Paul Gongaware a dit que tout le monde pensait que Michael Jackson avait tout l’argent du monde, et il n’était pas inhabituel que des gens lui en demandent beaucoup.
Paul Gongaware a dit qu’il n’avait jamais entendu parler avant aujourd’hui de la situation financière du Dr Murray.
« Ce gars commence à m’inquiéter » avait écrit Randy Phillips dans un mail à Tim Leiweke, Paul Gongaware et Franck Dileo.
Paul Gongaware : « Il n’est pas clair pour moi de dire qui est « ce gars ». Je ne sais pas ce que Randy voulait dire. Je suppose assez facilement qu’il voulait parler de Michael Jackson. »
Paul Gongaware a dit qu’à cette époque, il assistait à un mariage dans sa famille. Il n’avait pas vu sa famille depuis longtemps et ne prêtait pas beaucoup d’attention à son travail.

Paul Gongaware a dit qu’il avait fourni tous les mails liés à cette affaire.

Mail du 22/06/09 à de Hougdahl (Directeur de Production, connu sous le nom « Bugzee ») à Gongaware: Suite au mail envoyé plus tôt …
« .. Laissons nos deux documentalistes à l’écart aujourd’hui, à moins qu’ils restent dans la zone des vestiaires uniquement. Demain est une autre histoire… ».

Brain Panish : « Monsieur, Michael Jackson était malade à ce moment-là, n’est-ce pas ?
Paul Gongaware : « Je ne sais pas, il est venu le lendemain et il était génial ! ».
Brian Panish : « Mais vous n’assistiez pas aux répétitions monsieur ? »
Paul Gongaware : « J’ai vu des rapports ».
Brian Panish l’a interrogé sur la répétition du 24 juin : « Il m’avait l’air d’être très motivé » a dit Paul Gongaware.

« Je me souviens avoir vu la répétition de « Thriller » parce que c’était la première fois qu’ils répétaient en costume, et je voulais voir ça » a-t-il ajouté.
Suite du témoignage de Paul Gongaware demain.

Sources: Alan Duke (CNN) , Anthony McCartney( AP), ABC7Courts.

Compte-rendu réalisé par Jadzzia « Carine » MJ pour MJBackstage.

0 Commentaires

Laisser une réponse

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2020 MJBackstage - Fan Club Belge de Michael Jackson - All rights reserved

Site réalisé par l'équipe du site Michaelizer

LES AMIS DU MJBACKSTAGE

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?