30 mai 2013 – Procès AEG

procesAEG-logoNous en sommes au troisième jour du témoignage de Paul Gongaware.
C’est toujours Brian Panish qui interroge le témoin.
Katherine Jackson était aussi présente.
Paul Gongaware a dit qu’il avait rencontré ses avocats à nouveau hier pour se rafraîchir la mémoire

Brian Panish a commencé à questionner Paul Gongaware sur des mails envoyés par le directeur de production qui a parlé de l’état de santé de Jackson.
Le nom du directeur de production est John « Bugzee » Hougdahl. Il était aux répétitions et Paul Gongaware a dit qu’il savait beaucoup de choses sur l’état de Michael Jackson aux répétitions.
Brain Panish a demandé si AEG live était préoccupé par la santé de Michael Jackson. «Quand il était malade, nous avions évidemment un souci » a répondu Gongaware.

Paul Gongaware a dit qu’il avait compris que Michael Jackson était malade à la lecture de la série de mails montrés hier.
Mais Gongaware a dit au jury qu’il n’avait pas été tout particulièrement préoccupés par Michael Jackson.
En dehors du 19 juin, personne ne lui avait dit de s’inquiéter pour sa santé.

Hougdahl a écrit un mail 5 jours avant que Jackson ne décède, il y exprimait ses inquiétudes au sujet de la santé du chanteur, il déclarait qu’elle se détériorait depuis plus de 8 semaines.

Brain Panish : « M. Hougdahl plaisantait-il à son sujet ? »
Paul Gongaware : « Un peu ».
Brian Panish a parlé du mail de Hougdahl où il dit que Michael Jackson se détériorait rapidement, Gongaware a expliqué : « Je n’ai pas vu ce qu’il a vu »

 Hougdahl, en réponse aux préoccupations exprimées par Travis Payne sur le poids de Jackson, avait écrit que le chanteur devait avoir un nouveau régime :
Il avait écrit dans un autre mail à Paul Gongaware que Michael Jackson avait besoin de quelques cheeseburgers, quelques gosses et de la bière.

Paul Gongaware a également déclaré qu’il n’était pas préoccupé par la santé de Jackson.

Brian Panish a demandé à Paul Gongaware si AEG live avait prévu une assurance pour couvrir les pertes si AEG perdait le procès.
Il a demandé si Gongaware avait une clause d’indemnisation dans son contrat.
« Je n’ai pas lu mon contrat depuis 12, voire 13 ans, je ne sais pas si c’est dedans » a dit Paul Gongaware.
Paul Gongaware a dit qu’il ne savait pas combien de pages comportait son contrat d’emploi.
Brain Panish a fait remarquer que Paul Gongaware, qui est un défendeur désigné, est personnellement à l’abri des pertes. « AEG Live paiera quel que soit le jugement » a dit Brian Panish.

La remise en cause de l’assurance a provoqué une longue discussion entre les avocats et le juge. (sidebare )
Après la discussion entre les avocats et la juge, Brian Panish a repris son interrogatoire avec Paul Gongaware concernant son exposition si AEG était jugé responsable de la mort de Jackson.
Gongaware a déclaré qu’il avait cru comprendre qu’il ne serait pas personnellement responsable financièrement si le jury était du côté de la famille Jackson.
Brian Panish a demandé si AEG couvrirait Paul Gongaware s’ils devaient être reconnus coupables.
« Je suppose que oui. » a répondu Paul Gongaware, ajoutant que selon la taille du jugement, AEG live pourrait se retourner contre lui.
Brian Panish lui a demandé combien AEG serait en mesure de payer, et Paul Gongaware a dit qu’il ne savait pas.
Brian Panish a souligné qu’il y avait différentes façons pour AEG live de payer un jugement, et Paul Gongaware a mentionné qu’ils avaient une sorte d’assurance annulation.

Brian Panish a recommencé à parler du mail de Randy Phillips, où celui-ci a écrit que le Dr Murray n’avait pas besoin des concerts et qu’il était impartial et éthique.
Brian Panish: « Est-ce que M. Phillips est impartial et éthique, monsieur? »
Paul Gongaware: « Je pense qu’il l’est. »
Brian Panish a demandé s’il était éthique pour Phillips de dire à Kenny Ortega que le médecin a un « grand succès » et « que nous vérifions tout le monde » ?
Paul Gongaware a répondu qu’il ne savait pas ce que Phillips savait à l’époque.

Brian Panish a demandé à Paul Gongaware si «This Is It» avait été conçu pour être une tournée dans plusieurs villes. Paul Gongaware a dit que non, que c’était juste pour les 50 shows à l’O2 Arena de Londres.

Après le déjeuner, le tribunal a passé plus de 20 minutes sur des questions / notions /demandes en dehors de la présence du jury. Il y a eu une dispute lorsque les avocats ont dû remettre des documents aux avocats adverses.
Brian Panish a traité les avocats d’AEG de « malhonnêtes » quand ils donnaient des documents aux avocats de Katherine. En fait cette discussion portait sur des documents qui sont introduits comme preuves (donc que tout le monde a vu auparavant).
La juge a résumé la discussion : « C’est vraiment un gaspillage de temps, vraiment. »

La Cour a également entendu une mise à jour sur les efforts pour obtenir les mails et les autres enregistrements depuis un ordinateur utilisé par l’ancien manager de Jackson, Frank Dileo.
Apparemment, l’avocat de la veuve de Franck Dileo a une copie du disque dur de l’ordinateur de Dileo. Les avocats travaillent pour obtenir une copie du disque dur pour les deux parties.

Brain Panish a lu une partie du témoignage de Paul Gongaware du procès pour homicide involontaire de Conrad Murray.
Lors du procès de Murray, Gongaware a témoigné que 250.000 personnes voulaient encore des billets. Il avait dit au jury que « This Is It » serait une tournée dans plusieurs villes.
Brain Panish: «Avez-vous dit la vérité lorsque vous avez témoigné, monsieur? » « Oui » a répondu Paul Gongaware

L’avocat de la défense, Marvin S. Putnam, a ensuite interrogé Paul Gongaware.
Marvin Putnam a commencé son interrogatoire en revenant sur les mails montrés hier à l’audience.
Il a essayé de prouver que ce n’était pas le contenu entier des mails qui avait été montré au jury mais seulement certaines parties, que quelques-uns ont été censurés (expurgés).
Brian Panish s’est opposé à cet argument, ce qui a amené une autre longue discussion en dehors de la présence du jury.( sidebare , à l’abri des oreilles du jury ).

Lorsque les avocats sont revenus du sidebare, Putnam a repris son interrogatoire concernant les mails envoyés à Gongaware sur son compte privé.

Il a montré à Paul Gongaware un document qui indique que le compte de sa messagerie privée était fermé à l’époque, un message envoyé par Michael Jackson.
Le mail en question est intitulé « des problèmes en vue» et comprend des préoccupations concernant la santé de Michael Jackson.

Paul Gongaware avait témoigné n’avoir jamais vu ce mail. Marvin Putnam a utilisé le compte de messagerie fermée pour essayer de montrer que le témoignage de Paul Gongaware était vrai et qu’il n’avait pas lu certains mails parce que son compte était fermé.

L’après-midi a été consacré à plusieurs détails de la biographie de Paul Gongaware: comment il a commencé les affaires dans le monde du spectacle et autres, avec qui il a travaillé…etc.

Paul Gongaware a quitté Seattle et est venu travailler à L.A pour Concerts West.. Il a ensuite été à Warner Miller Films, la société a fait surtout des films de ski.
En 1992, Paul Gongaware a travaillé sur la tournée « Dangerous » avec Michael Jackson. C’était sa première fois qu’il travaillait avec lui.
Il a travaillé avec les Jacksons en 2000. Mais il se souvint d’avoir travaillé sur une tournée avec les Jacksons avant 92 et a dit que Michael Jackson faisait partie du groupe.

Ensuite il a parlé un peu plus de la façon dont il en est venu à travailler avec Elvis.
Il travaillait pour une société de promotion qui lui a présenté le colonel Parker.

Il a été interrogé sur quelques mails dans lesquels il fait référence à son travail avec Elvis au moment où il est mort. Les mails ont été envoyés après la mort de Michael Jackson.
Le 25 juin 2009 Gabriel Sutter a écrit un mail de condoléances à Paul Gongaware .
« Ce fut un choc incroyable de passer par cette expérience » a expliqué Gongaware.
La réponse de Paul Gongaware le 5 Juillet 2009 :
« Je travaillais sur la tournée Elvis quand il est mort donc je savais à peu près à quoi m’attendre. Pourtant, ce fut un choc. »
Le Colonel Parker était le manager d’Elvis.
Gongaware a dit qu’il n’avait jamais rencontré Elvis.
À un moment donné, Paul Gongaware a dit qu’ Elvis ne montait pas sur scène.

Paul Gongaware a dit qu’il avait découvert plus tard, après la mort d’Elvis, que l’artiste avait eu des problèmes de drogue.

Paul Gongawarea a dit qu’Elvis était mort d’une maladie cardiaque. (Mardi, il avait témoigné qu’Elvis Presley était mort d’une surdose de drogue).

Marvin Putnam a demandé à Gongaware s’il voulait dire qu’il s’attendait à ce Michael Jackson meure.
Paul Gongaware a dit « non ».
Paul Gongaware a dit qu’il faisait allusion aux personnes qui travaillaient sur la tournée, qui perdraient leur emploi et à la succession qui prendrait le contrôle de l’héritage de Michael Jackson.

Lorsqu’un de ses amis l’a interrogé sur ses plans après la mort de Michael Jackson, Gongaware a répondu qu’il allait «tenter de récupérer les pertes du show ».
L’avocat Marvin Putnam a reposé la même question : «Voulez-vous dire que vous vous attendiez à ce que Michael Jackson meure ? » Gongaware a dit « non ».

 Marvin Putnam a également demandé à Paul Gongaware s’il avait déjà entendu parler du propofol avant la mort de Michael Jackson.
Sa réponse a été « non ».

Paul Gongaware a également été interrogé sur les médecins de la tournée « Dangerous ». Il a dit qu’il ne les avait jamais vus utiliser les mêmes médicaments utilisés par le Dr Murray.

Voici ce que Paul Gongaware a dit sur le rôle de la succession après qu’Elvis soit mort (et à quoi il s’attendait après la mort de Jackson.):
Paul Gongaware : « La succession prend le relais et puis tout est différent. Vous n’avez rien à dire sur quoi que ce soit. ».

Marvin Putnam a dit à Paul Gongaware alors qu’il était toujours à barre que l’entreprise avait envoyé plus de 13.000 de ses mails aux avocats des Jackson.
Paul Gongaware a dit qu’il avait travaillait sur le service commémoratif de Michael Jackson. Il était en charge des billets et avait travaillé en étroite collaboration avec la famille.

La première fois que Paul Gongaware a rencontré Michael Jackson, c’était à Las Vegas quand il était en visite chez le Colonel Parker. Le frère de Steve Wynn avait appelé et avait dit que Michael Jackson voulait rencontrer le colonel. Paul Gongaware était resté et avait rencontré Michael Jackson.

Marvin Putnam: « Y avait-il des médecins dans cette tournée? » (« Dangerous »)
Paul Gongaware: « Oui, deux ».
« J’étais le « tour manager » de tournée, je gérais la logistique et le voyage pour le groupe B »  a dit Paul Gongaware, ajoutant qu’il avait travaillé pour Michael Jackson mais pas pour le groupe A.  (Le Groupe A correspond à l’artiste et le Groupe B correspond à l’orchestre et à l’administration)

Paul Gongaware a déclaré que le Dr Forecast était le médecin personnel de Michael Jackson. Il ne pensait pas que le Dr Forecast traitait quelqu’un d’autre.Il y avait aussi le Dr Finkelstein.
Dr. Finkelstein était un médecin généraliste, il était normalement dans le Groupe B. Ils allaient dans des endroits où ils ne connaissaient pas la qualité des soins de santé.
Paul Gongaware a expliqué que le Dr Finkelstein avait soigné Michael Jackson. Il a déclaré n’avoir vu aucun autre médecin le soigner.
Le Dr. Finkelstein a dit à Paul Gongaware qu’il avait soigné Michael Jackson deux fois.

Le Dr. Forecast n’était pas encore à Bangkok, le Dr Finkelstein avait traité MJ quand il en avait eu besoin.

« Le roi de Thaïlande avait déclaré que Michael Jackson devait faire un second spectacle parce qu’il avait invité ses amis » a rappelé Paul Gongaware. Paul Gongaware a dit que le roi avait mis des gardes armés devant leurs portes afin de s’assurer qu’ils ne partaient pas.

« Marvin Putnam: « Pendant la tournée « Dangerous », avez-vous sous-estimé le fait que Michael Jackson ait un problème dû aux médicaments ou à des analgésiques? »
Paul Gongaware: « Non ».
« La tournée « Dangerous » en 93 a été écourtée à Mexico » a dit Paul Gongaware. Il avait appris que Michael Jackson allait faire une cure de désintoxication parce que celui-ci l’avait annoncé.

Message de Michael Jackson à l’époque :

« Mes amis et les médecins m’ont conseillé de demander des conseils professionnels immédiatement afin d’éliminer ce qui est devenu une addition. Il est temps pour moi de reconnaître mon besoin de traitement pour retrouver ma santé. Je me rends compte que l’achèvement de la tournée n’est plus possible et je dois annuler les dates restantes. Je sais que je peux surmonter ce problème et serai plus fort de l’expérience. »

Marvin Putnam a fait passer la bande son avec la déclaration de Michael Jackson.

Fin de l’audience sur ce message de Michael Jackson.

Reprise demain avec toujours Paul Gongaware à la barre mais pour une demi-journée de procès.

Sources: Alan Duke ( CNN) , Anthony McCartney( AP), @ABC7Courts.

Compte-rendu réalisé par Jadzzia « Carine » MJ pour MJBackstage.

0 Commentaires

Laisser une réponse

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2020 MJBackstage - Fan Club Belge de Michael Jackson - All rights reserved

Site réalisé par l'équipe du site Michaelizer

LES AMIS DU MJBACKSTAGE

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?