5 août 2013 – Procès AEG

Début de la 15ème semaine du procès et jour 62 de ce procès .Katherine Jackson est présente à l’audience aujourd’hui.

Michael Laperruque, l’ancien chef de la sécurité de Michael Jackson, a repris son témoignage. L’avocat de Katherine Jackson, Deborah Chang a continué le contre-interrogatoire commencé hier.

Michael Laperruque : « 2001-2004 furent des années très difficiles pour Michael Jackson. C’étaient aussi des années très remplies».

Michael Jackosn enregistrait “You Rock My World” et était sur le tournage d’un court métrage dans les Studios Universal lorsque Michael Laperruque a commencé à travailler pour l’artiste.

Deborah Chang a montré le clip de “You Rock My World” avec Marlon Brando et Chris Tucker et Michael Jackson. Le single est devenu une partie de l’album « Invincible ».

Michael Laperruque dit qu’il était présent lorsque la chanson a été enregistrée. En 2002, Michael Laperruque a dit que quand Blanket est né, Michael Jackson était très excité d’être à nouveau papa.

Michael Laperruque dit qu’il est allé à New York avec Michael Jackson à l’Apollo Theater avec le président Bill Clinton pour encourager les gens à s’inscrire pour voter. (Michael Jackson est monté sur la scène de l’Apollo Theatre à Harlem. Michel Jackson prenait part à une récolte de fond en faveur de l’ancien président américain Bill Clinton et du Parti démocrate. Cette campagne avait pour but d’inciter les citoyens américains à aller voter.)

Deborah Chang a montré au jury la vidéo ou le Président Clinton présente Michael Jackson à la foule.

Elle a montrée au jury deux autres vidéos : Michael Jackson dans « Man In Black 2 » en 2002.et American Bandstand 50th anniversary de 2003.

Deborah Chang: « Michael Jackson avait-il un bon sens de l’humour, y compris vis-à-vis de lui-même ? »

Michael Laperruque: « Oui ».

Deborah chang l’a interrogé sur ce qui c’est passer en Floride avec Michael Jackson et ses enfants qui ont appelés le 911.Michael Laperruque dit qu’il ne sait pas ce qui a rendu Michael Jackson inconscient ce jour-là.

Michael LaPerruque dit que les paramédicaux étaient mieux préparés que lui, l’ancien adjoint du shérif, pour évaluer un patient.

Michael LaPerruque n’a jamais vu le rapport du personnel paramédical. Ils l’ont fait sans prendre Michael Jackson pour le conduire l’hôpital.

Deborah Chang a demandé s’il y avait une mention sur le taux de sucre dans le sang qui était indiqué dans le rapport. L’avocat de la défense a fait une objection (basé sur des rumeurs, oui -dire et le juge a soutenu l’objection).

 

Michael Laperruque dit qu’il faisait chaud et humide ce jour-là à Orlando en Floride et il ne savait pas à quand remontait la dernière fois ou Michael Jackson avait mangé ou bu quelque chose.

Le chef de la sécurité n’a jamais vu de médicaments dans la chambre de Michael Jackson.

« Je n’ai jamais vu réellement les médecins traiter Michael Jackson », a déclaré Michael Laperruque. Il a dit qu’il conduisait Michael Jackson au cabinet du médecin et qu’il attendait à l’extérieur.

Deborah Chang: « N’avez-vous jamais parlé de vos préoccupations au Dr. Farshchian et pensiez-vous qu’il prescrivait trop de médicaments? ».

Michael Laperruque: « Oui ».

Deborah Chang: « De 2001-2004 il a subit beaucoup de peine, de stress et d’anxiété? ».

Objection de la défense ; objection retenu car question trop vague.

Michael Laperruque n’a jamais été au courant des traitements nécessaire pour traiter le vitiligo de Michael Jackson et son cuir chevelu brûlé.

En 2007 – 2008 Michael Laperruque a de nouveau travaillé pour Michael Jackson. Il n’avait jamais entendu parler du Dr. Murray.

Deborah Chang: « Serait-il juste de dire qu’au court de toutes les années ou vous avez travaillé pour Michael Jackson vous n’avez jamais vu d’’overdoses?».

Michael Laperruque: « Oui ».

Michael Laperruque a dit ses préoccupations avec le Dr Farshchian, le Dr Slavitch à San Francisco et Grace Rwamba.

À un moment donné, Michael LaPerruque et Grace Rwamba avaient un système pour tenter d’arrêter les médecins de prescrire une surabondance de médicaments à Michael Jackson.

Deborah Chang: « Vous avez essayé de protéger M. Jackson, non? »

Michael Laperruque: « Oui ».

Deborah Chang: « l’aviez-vous vu avoir de terribles de frissons? ».

Michael Laperruque: « Non ».

Deborah Chang: « Aviez-vous vu chez lui une perte de poids alarmante? ».

Michael Laperruque: « Non ».

Deborah Chang : « Aviez-vous déjà des gens se plaindre qu’ils pouvaient voir battre son cœur à travers sa poitrine? ».

Michael Laperruque: « Non ».

Deborah Chang: « Aviez-vous vu Michael Jackson perdu, paranoïaque? ».

Michael Laperruque: « Non ».

Deborah Chang: « Aviez-vous entendu Michael Jackson dire que Dieu lui parlait? ».

Michael Laperruque: « Non ».

Deborah Chang a demandé à Michael Laperruque s’il avait vu ces symptômes, ce qu’il aurait fait.

« J’aurais été très inquiet et si je pensais que sa vie était en danger, je l’aurais emmené à l’hôpital », a déclaré Michael Laperruque.

« Randy Jackson était seul quand il est arrivé en hélicoptère à Neverland, enfin il avait un pilote a clarifié Laperruque ».

Deborah Chang : « Aviez-vous jamais entendu Randy parler d’une intervention? ».

Michael Laperruque : « Non ».

Après 2004, Michael Laperruque ne voyait pas Michael Jackson tous les jours sauf durant le procès de 2005. Il n’a jamais vu Michael Jackson en 2006 et au début 2007.

Michael Jackson a été acquitté de toutes les charges et a quitté le pays après le verdict.

Grace Rwamba a contacté Michael Laperruque pour qu’il vienne retravailler pour Michael Jackson mais il a dit qu’il n’aurait pas mis en péril son emploi s’il avait su que Michael Jackson était sous l’emprise de médicaments.

Michael Laperruque n’a jamais observé de problème avec Michael Jackson qui serait sous l’emprise de médicaments en 2007.

Deborah Chang : « Savez-vous qui était responsable des finances de Michael Jackson en 2007 ? ».

Michael Laperruque : « Oui, Raymone Bain ».

Le chef de la sécurité explique qu’il avait appris que Raymone Bain était devenu manager de Michael Jackson en 2006, elle était présidente de MJJ Productions, c’est elle qui a signé son contrat.

Deborah Chang a demandé si Michael Laperruque avait noté une transition avec la position de Raymone Bain au moment où il n’était pas payé, il a répondu qu’il ne savait pas.

Michael Laperruque a dit qu’il n’était pas au courant de la valeur et / ou de la dette de Michael Jackson à ce point. Il a reçu l’appel de Raymone Bain qui a déclaré que Michael Jackson n’allait plus avoir besoin de sécurité.

Michael LaPerruque dit que c’est Janet Jackson qui l’as engagé lui et autres personnes pour travailler à l’événement du 14 mai 2009, qui était la fête d’anniversaire de ses parents.

L’événement a eu lieu au restaurant indien Le Chakra à Beverly Hills. Ce fut la dernière fois Michael Laperruque vu Michael Jackson, un mois avant son décès.

Deborah Chang a montré la photo de Michael Jackson en Juin 2009.

Deborah Chang: « Il ne ressemblait pas du tout cela, juste? »

Michael Laperruque: « juste ».

Deborah Chang : « Si vous l’aviez vu comme cela vous auriez été alarmé ? ».

Michael LaPerruque : « Oui ».

Deborah Chang : « C’était une personne douce et gentille ? ».

Michael LaPerruque : « Oui ».

« Le fait que Michael Jackson était l’un des artistes plus célèbres dans le monde n’a pas changé sa manière d’être humble, » a dit Michael LaPerruque.

Deborah Chang a demandé si Michael LaPerruque savait que Michael Jackson a donné des milliers de dollars à United Way (une organisation de bienfaisance, ils ont 1.200 bureaux locaux aux USA). Il a répondu oui.

Michael Laperruque a expliqué au jury qu’il fut un temps où Michael Jackson lui avait demandé d’aller à « Toys R Us » (un magasin de jouets) pour acheter autant de cadeaux qu’il pouvait.

Il a dit que Michael Jackson voulait donner les jouets pour les enfants à l’association « The Women Shelter in Hollywood, Florida. »( Women Shelters.org est une association qui fournit des listes de refuges d’urgence, des logements de transition, les refuges pour des familles, des centres résidentiels de traitement, et d’autres services d’hébergement pour les femmes ).

Il a dit que Michael Jackson avait dépensé des milliers de dollars là-bas, et Michael Jackson a décidé de cacher son apparence parce qu’il ne voulait pas que cela devienne un cirque médiatique.

« Nous y sommes allés et nous avons donné les jouets », a déclaré Michael Laperruque.

Michael Laperruque a dit que c’est avec sa mère que Michael Jackson a appris à donner de l’argent aux pauvres.

Deborah Chang : « Sur la base de vos observations et les choses qu’il vous a dit, aimait-il sa mère? ».

Michael Laperruque: « Oui ».

Deborah Chang: « Est-ce qu’elle l’aimait ? ».

Michael Laperruque: « Oui ».

Michael Laperruque décrit la relation de Michael Jackson avec ses enfants comme excellente. «C’était une relation très affectueuse», a-t-il ajouté.

Michael Laperruque: « Ils voulaient être avec leur père, je pense que Michael Jackson était le plus heureux quand il était avec ses enfants ».

Michael Laperruque : « Si les enfants voulaient quelque chose Michael Jackson voulait vraiment qu’ils apprécient ce qu’ils avaient ».

« Michael Jackson limitait ses enfants à un présent et un présent uniquement quand ils allaient dans un magasin de jouets, » a témoigné Michael Laperruque.

« L’intention de Michael Jackson était que si ses enfants voulaient vraiment quelque chose ils devaient apprécier ce qu’ils avaient », Michael Laperruque expliqué.

Michael LaPerruque : « Non seulement cela, mais il les poussait vers les types de jouets éducatifs qui leurs permettaient d’apprendre quelque chose ».

« Il voulait être le meilleur des père », a témoigné Michael LaPerruque.

Une des choses que Michael Laperruque, se souvient le plus à propos de Michael Jackson c’est le fait qu’il était toujours gentil et doux avec ses enfants.

La période de 2001-2004 a été le moment ou Michael Jackson tentait de sortir la dépendance aux médicaments, ils voulaient que sa famille soit loin de Neverland, a dit Michael Laperruquet.

Pour la  60ème fête d’anniversaire de ses parents, le restaurant était fermé car réservé pour Janet Jackson et les membres de la fête.

Michael Laperruque: « Au cours de mon travail avec M. Jackson quand nous prenions une chambre pour lui le temps d’un arrêt, cette chambre était appelée « chambre verte. »

LaPerruque veillait à ce que la chambre soit prête pour Michael Jackson à son arrivée. Tout d’abord, ils se voyaient dans la pièce principale mais ils parlaient dans la salle privée.

Deborah Chang: « Un membre de la famille venait au Ranch des fois, non? ».

Michael Laperruque: « Oui. ».

Deborah Chang: « Est- ce que Michael Jackson était-il toujours en mesure de monter sur scène et de remplir ses fonctions? ».

Michael Laperruque: « Oui ».

Deborah Chang: « Si jamais il y avait un moment où il ne pouvait pas monter sur scène pour chanter, cela aurait été un signe d’inquiétude pour vous? ».

Michael Laperruque: « Oui ».

Ensuite Michael Laperruque a terminé son témoignage.

Eric Briggs est revenu à la barre des témoins.

C’est Sabrina Strong qui fait l’interrogatoire. Elle a demandé si Eric Briggs a enregistré le temps qu’il a travaillé dans sur cette affaire comme il est de coutume dans l’industrie.

« Au cours de mes 15 années de carrière, c’est la voie normale pour facturer les clients, » a répondu Eric Briggs.

Sabrina Strong a demandé si le montant qu’il a facturé avait quelque chose à voir avec ses opinions. Eric Briggs a répondu non.

Eric Briggs: « je me suis mis à évaluer des projections raisonnables fondées sur les chiffres de M. Erk ».

Il a dit qu’il a assisté au témoignage de Arthur Erk, a donné sa dépositions, a fait des recherches approfondies pour venir à ses conclusions et son opinion.

Eric Briggs a déclaré que la première fois qu’il a vu les projections d’Erk c’était durant la déposition d’Erk en Mars. Il a fait sa déposition quelques jours plus tard.

Eric Briggs a déclaré qu’après sa déposition, il a fait des recherches supplémentaires. Il a regardé dans l’historique des tournées de Michael Jackson aux États-Unis et à l’étranger.

Il a également analysé l’histoire d’autres artistes qui vendent des shows.

Eric Briggs dit que la projection se faisait selon un artiste solo, donc il n’a pas analysé Michael Jackson dans le cadre du groupe des Jackson 5.

Eric Briggs a dit qu’il a analysé la projection d’Erk et qu’à la fin il a conclu que c’était spéculatif.

Sabrina Strong a questionné Brian Panish pour s’enquérir du contexte d’ambiance (de conflits) dans les audits de Briggs. “Cette affaire ne concerne pas des conflits d’audit», a répondu Briggs.

Eric Briggs a déclaré qu’Erk a soumis une projection spécifique d’un projet de divertissement où Michael Jackson aurait pu potentiellement en faire partie.

« Quelle est l’économie du projet, c’est ce que je fais tous les jours, l’évaluation des risques et la projection des revenus,» a expliqué Briggs.

« Sabrina Strong a montré la diapositive (slide) créée par Brian Panish. Les barres bleues, c’est ce qui est connu publiquement et qui a eu lieu, » a précisé Eric Briggs.

Sabrina Strong a demandé si les barres vertes sont le résultat « de tournée imaginaires » dans le problème de mathématiques. « Ce sont des tournées qui n’ont jamais  lieu, » a expliqué Eric Briggs .

Eric Briggs a expliqué les calculs de Brian Panish : le public moyen de Michael Jackson multiplié par le nombre de shows d’autres artistes multiplié par 108 $, soit le prix de tickets selon Arthur Erk.

Eric Briggs a déclaré que Brian Panish a utilisé 3 différentes statistiques et les a tous multipliées. « C’est juste un problème de mathématiques, » a-t-il dit.

Sabrina Strong: En regardant cela, M. Panish a comparé des pommes avec des pommes? ».

Eric Briggs: « Je ne le pense pas. »

Eric Briggs a déclaré que 55.000 personnes multiplié par 167 shows donne un résultat de plus de 9 millions de billets vendus dans la tournée d’AC/DC, doublé ce qui n’a jamais été associé à Michael Jackson.

Eric Briggs a déclaré que la tournée HIStory a vendu 4,5 millions de tickets pour les 82 shows, Bad a également vendu environ 4,5 millions de tickets pour 123 shows.

Eric Briggs : Historiquement, ces shows-là ont vendus 4,5 millions de tickets, sachant qu’il a vendu plus d’albums à ce point de sa carrière et qu’il était plus actif.

Sabrina Strong: « Est-ce que c’était le sommet de sa carrière? ».

Eric Briggs: « Je pense que oui ».

Eric Briggs dit que la projection d’Arthur Erk « dépasse largement les tournées préalables de Michael Jackson, significativement au-delà des tournées imaginaires que Brian Panish a calculé.

Sabrina Strong: Michael Jackson pouvait-il avoir une audience de 13 millions dans son show ?.

Eric Briggs: « Je ne sais pas comment vous pouvez être raisonnablement certain que se cela se serait passé ».

Eric Briggs a déclaré qu’une communication par Mail du 26 septembre 2008 de Paul Gongaware a indiqué qu’il y avait une proposition pour faire une tournée dans le monde entier.

Eric Briggs a dit que le nombre de mots dans le mail lui indiquait que c’était plus un plan préliminaire.

« C’était clairement dans les premiers stades d’une proposition», a déclaré Eric Briggs. En septembre 2008, l’accord entre Michael Jackson et AEG live n’avait pas encore été signé.

En ce qui concerne la partie du mail disant « son but serait d’approcher d’un demi-milliard de dollars » Eric Briggs dit qu’il avait interprété cela comme un total des ventes des tickets et de la vente de merchandising.

La projection d’Arthur Erk était de 1,56 milliards de dollars, a-t-il comparé.

Quant au mail disant « Net pour Mikey 132 millions de dollars », Eric Briggs a expliqué que cela indique la quantité que AEG s’attendait à avoir pour le net de Michael Jackson.

Eric Briggs a déclaré qu’Arthur Erk a projeté un net d’environ 900 millions de dollars pour Michael Jackson.

Eric Briggs: « Il n’y avait pas de plan formel (pour la tournée mondiale), c’est une proposition précoce et la projection de M. Erk n’était que pure spéculation ».

En ce qui concerne les shows au Japon et en Inde, Paul Gongaware prévoyait 4 shows en Inde. Eric Briggs a déclaré qu’Arthur Erk avait projeté 60 shows en Inde.

« Paul Gongaware a prévu 8 shows au Japon, plus 1 privé pour un total de 9 shows, par rapport à la projection de M. Erk de 50 shows au Japon,» a dit Eric Briggs.

Eric Briggs a dit avoir vu quelques informations concernant le don à des œuvres caritatives des recettes d’une tournée de Michael Jackson. Il a dit qu’il ne sait pas si c’est déjà arrivé.

Eric Briggs a déclaré qu’il comptait sur le témoignage de Paul Gongaware que la tournée de Michael Jackson avait perdu de l’argent ou c’était même arrêté même, puisque le montant réel est normalement confidentiel.

Sabrina Strong: « S’il n’a pas fait de l’argent de ses tournées, aurait-il donné de l’argent? ».

Eric Briggs: « Si il ne gagne pas d’argent il n’y aurait aucun profit pour lui de faire un don ».

La déposition qu’Eric Briggs a examinée est celle du Dr. Shimelman dans ce cas. On a demandé au médecin de donner sa meilleure estimation de l’espérance de vie de Michael Jackson en Juin 2009.

Eric Briggs: « Il a clairement déclaré que l’espérance de vie de Michael Jackson était de 1 semaine à partir de Juin 2009 ».

Sabrina Strong : « Quelles sont les autres questions que le Dr Shimelman a invoqué, autre que l’utilisation du Propofol par Michael Jackson ? ».

Eric Briggs: « Il a parlé spécifiquement de la synergie des médicaments que Michael Jackson prenait et de leurs impacts sur l’artiste ».

NB : Synergie : Action concomitante de deux médicaments se traduisant par des effets additifs (synergie additive), ou renforcés, c’est-à-dire supérieur à la somme des effets de chaque médicament pris isolément

Eric Briggs a dit que les Dr. Earley et Levounis ont également comptés sur la connaissance de l’historique de l’utilisation et de la manière dont Michael Jackson prenait ses médicaments pour leurs avis.

Sabrina Strong: « Se sont-ils fondés uniquement sur l’utilisation du Propofol? ».

Eric Briggs: « Il y avait le témoignage de la synergie des médicaments, l’interaction des médicaments utilisés par Michael Jackson ».

« Je ne vois pas comment un intérêt pour un tour du monde rend raisonnablement certain que cela va se produire,» a déclaré Eric Briggs.

Il a dit qu’il n’y avait pas d’accord au-delà de 50 shows à l’époque de la mort de Michael Jackson.

Aussi, il y a une nécessité d’envisager l’histoire de l’utilisation par Michael Jackson des médicaments et des annulations de shows, et les larges risques dans les affaires.

Eric Briggs dit qu’il y avait une demande importante qui a dépassé les attentes pour les shows de Londres.

« Cela signifie qu’à Londres, il y avait beaucoup de gens intéressés pour voir Michael Jackson pour faire ce qu’il fait de mieux: être sur scène, » a-t-il ajouté.

Mais Eric Briggs a témoigné qu’il y avait une différence entre la demande de voir Michael Jackson et une société qui sponsorise l’artiste.

Il a dit que AEG n’a pas été en mesure d’obtenir un contrat dans ce sens, même après la forte demande de tickets.

Eric Briggs: « Cela indique qu’il y avait une demande, il ne diminue pas le risque pour la santé, il ne diminue pas le risque d’annulation. »

Tom Barrack a témoigné qu’il ne savait pas à propos de l’usage des médicaments de M. Jackson, a déclaré Eric Briggs.

Eric Briggs a dit qu’il a été invité à analyser ce que nous avons aujourd’hui et les facteurs clés que nous connaissons  maintenant que nous ne savions pas à l’époque.

« Arthur Erk a expressément déclaré qu’il n’avait pas pris l’usage des médicaments de Michael Jackson en considération pour former son opinion » a déclaré Eric Briggs.

« Il n’y a aucune base raisonnable à ces projections basées sur les faits que nous connaissons, » a conclu Eric Briggs.

En dehors de la présence du jury, Marvin Putman a dit au juge Yvette Palazuelos que Brian Panish a menacé Eric Briggs pendant la pause.

Marvin Putnam a déclaré que Brian Panish a dit à Eric Briggs « vous avez de la chance, nous sommes dans un tribunal devant une cour. » «Je ne peux pas voir mon témoin menacé, votre honneur », a déclaré Marvin Putnam.

Brian Panish a déclaré que les événements ne s’étaient pas tout à fait passés comme cela. Il a dit au juge qu’Eric Briggs l’a bousculé, il a déclaré: «ce témoin m’a couru après ».

Le juge a ri et a dit: «Je serais surprise si quelqu’un pouvait vous bousculer, M. Panish. » Brian Panish dit qu’il n’avait pas touché ni frappé.

Juge: « M. Panish, ne parlez pas à n’importe quel témoin, sauf si vous parlez de cette affaire. »

Brian Panish: « je ne l’ai pas menacé, il n’a pas peur, il l’aurait su si je le menaçais. »

Brian Panish a repris l’interrogatoire du témoin.

Brian Panish a demandé si Eric Briggs a été mis de côté pour accueillir un autre témoin qui avait des problèmes d’horaire avec le programme .Il a dit oui

Brian Panish: « C’est juste de dire vos factures sont de 700 000 $ maintenant ? ».

Brian Briggs : « C’est juste ».

Brian Panish: « Et pour 700.000$ votre opinion est que Michael Jackson n’aurait pas gagné un sou de son travail pour le donner à ses enfants? ».

Eric Briggs: « Toute projection de gain n’est que pure spéculation ».

Brian Panish: « A votre avis, c’est spéculatif de dire que Michael Jackson pouvait gagner de l’argent de son travail, c’est exact? ».

Eric Briggs: « Oui ».

Brian Panish : « Vous ne déterminez pas ce qui est pertinent dans cette salle d’audience, vrai? ».

« En ce qui concerne mon opinion, je détermine ce qui est pertinent», a déclaré Eric Briggs.

Brian Panish l’a Interrogé sur ses communications avec l’avocat de l’ Estate de Michael Jackson.

« Je vous ai dit qu’il n’y avait pas une dérogation écrite de l’Estate », a expliqué Briggs.

Le domaine a différents avocats, ils ne sont pas représentés par la société de Brian Panish, a dit Eric Briggs.

Il avait compris que son partenaire a appelé l’avocat de la succession, Jeryll Cohen, l’avisant qu’il témoignerait dans ce cas, dit-il.

Brian Panish : « Cette déclaration sous serment était donc fausse, Monsieur ? ».

Eric Briggs : « Ce n’est pas correct, c’était ce que j’avais compris à l’époque ».

Brian Panish dit qu’Eric Briggs a déclaré avoir demandé à la succession pour avoir la permission d’être engagé par AEG et pour témoigner dans cette affaire.

« Je comprends maintenant que le fond de l’appel n’était pas une autorisation, mais un appel de notification », a expliqué Eric Briggs.

« Il y avait un appel de l’Estate pour notifier qu’il n’y avait pas d’autorisation du domaine, » a dit Eric Briggs.

Brian Panish: « Est-ce que dans votre témoignage, vous avez téléphoné à Mme Cohen avant la signature de la lettre d’engagement avec les avocats d’AEG? ».

Eric Briggs: « Ce n’est pas correct ».

« Je n’ai jamais appelé Mme Cohen pour obtenir l’autorisation de témoigner», a déclaré Eric Briggs. «Personne n’a appelé pour l’autorisation, ils ont appelés pour la notification ».

Eric Briggs a déclaré que son partenaire, Roy Salter, a appelé la compagnie de Hoffman pour notifier qu’Eric Briggs allait témoigner dans cette affaire.

Brian Panish: « Et vous êtes aussi sûr de ce que tout ce que vous avez témoignez dans ce cas, c’est exact? ».

Eric Briggs: « Oui ».

Eric Briggs a déclaré que l’avocat général de FTI a pris soin de la question.

Brian Panish: « Êtes-vous préoccupé par les faux témoignage sous serment? ».

Eric Briggs: « Bien sûr que je suis inquiet des faux témoignages sous serment! ».

« Il n’y n’avait aucune demande d’autorisation, il y avait une notification à la succession, » a dit Briggs .

Eric Briggs a dit qu’il n’a aucun dossier de Roy Salter à son sujet pour cette conversation.

Il a dit que son meilleur souvenir, c’est que c’est arrivé quelques jours avant l’engagement de la firme par les avocats de l’AEG Live.

Brian Panish a montré l’opinion de Briggs. «C’est la base de mon opinion et que c’est de la spéculation que les shows au Royaume-Uni seraient achevés », a déclaré Eric Briggs.

« La base est la santé de Michael Jackson », a déclaré Eric Briggs. « Dans le cadre de cette base, l’espérance de vie est la clé» ajoute-t-il.

Brian Panish: « Avez-vous écrit quelque chose sur base du témoignage du médecin légiste? ».

Eric Briggs: « je ne l’ai pas fait ».

Brian Panish a demandé si le médecin légiste a témoigné sur l’espérance de vie. « Je comprends que le médecin légiste ne l’as pas fait », a déclaré Eric Briggs.

Par conséquent, dit-il, il ne pouvait pas noter quoi que ce soit dans ses notes. « Je n’ai pas fait état du rapport d’autopsie », a expliqué Briggs.

Brian Panish a demandé combien de projets Michael Jackson a fait après la tournée de « Dangerous ». Eric Briggs a déclaré que cela dépendait de la manière dont le travail a été classifié.

Brian Panish a cité plusieurs projets où Michael Jackson a travaillé, comme avec Luciano Pavarotti au bénéfice des enfants, « United We Stand » (concert caritatif organisé à Washington après les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis, concert qui a durée 14h).

Il était également présent à New York avec Bill Clinton, il a participé dans les films comme « Man in Black 2 » et « Miss Castaway, » à la réédition de l’album Thriller 25.

Eric Briggs connaissait certains des projets, mais pas tous. Il a dit “Thriller 25” était extrêmement réussi.

Brian Panish: « Saviez-vous qu’il a enregistré 100 nouvelles chansons entre 2001 et 2008 pour la nouvelle version? »

Eric Briggs: « Je ne le savais pas ».

« Juste pour être clair, je donne un avis sur ce qu’il aurait gagné dans le futur, pas sur ses albums, » a dit Eric Briggs.

Eric Briggs a expliqué que s’ils avaient un plan, cela serait en s’appuyant sur la tournée à l’O2 d’Arena, aussi bien qu’un budget détaillé et son financement.

« Le financement semble être en place pour les concerts de l’O2, oui, » a dit Briggs. « Il y avait aussi un directeur et environ 34 millions $ d’investissement » ajoute-t-il.

« La capacité de l’O2 Arena pour les shows de Michael Jackson était de 15.000 en moyenne. «Le contrat prévoyait une possibilité pour une tournée mondiale » a dit Eric Briggs.

« Le territoire est un terme définis dans le contrat », a déclaré Eric Briggs. « Un territoire est défini comme le monde ».

Brian Panish: « Est-ce que c’est la preuve qu’un tour du monde a été envisagée par Michael Jackson et AEG Live? ».

Eric Briggs: « Oui, c’est la preuve qu’une tournée mondiale a été envisagée ».

Brian Panish a montré le mail que Kathy Jorrie a écrit: « Néanmoins, je recommande qu’une vérification des antécédents soit effectué grâce à un détective privé et / ou au minimum que quelqu’un de AEG Live rencontre Michael Jackson pour s’assurer qu’il comprend que nous entrons dans un accord de tournée avec lui qui va l’obliger à effectuer une tournée mondiale ».

Brian Panish : « Vous nous avez dit que la consommation de médicaments de Michael Jackson rend spéculatif le fait qu’il ne pouvait pas faire une tournée dans le monde entier et gagner de l’argent ? ».

Eric Briggs : « Sa consommation de médicaments a été un facteur et la base de mon avis. ».

Eric Briggs : « Ces sociétés ont la mémoire longue sur les gens avec qui ils veulent s’associer pour des contrats publicitaires ».

Brian Panish a demandé si ces mêmes sociétés avaient une mémoire de longue durée à propos de Tiger Wood. Eric Briggs a déclaré que les athlètes et les artistes c’est très différent.

Brian Panish: « Dites-nous tous les contrats de sponsoring dont vous vous souvenez et que vous avez examinés dans le cadre de votre expérience ».

Eric Briggs a déclaré qu’il ne se souvient pas d’examen des contrats spécifiques pour le sponsoring, et qu’il a besoin d’un moment pour y penser.

L’expert a dit, il a examiné le contrat de sponsoring de 50 Cent et de « Vitamin Water ».

Eric Briggs a dit qu’il est réticent pour divulguer des valeurs, mais il sait que 50 cents a reçu des capitaux propres (des actions) dans la société.

Brian Panish: « C’était plus de 100 millions de dollars, n’est-ce pas monsieur? ».

Eric Briggs: « Pas sur le moment même, il a fait un accord qui semble représenter beaucoup moins que cela ».

Eric Briggs, a déclaré que l’affaire était d’environ 10 millions $, mais il ne se souvient pas des transactions en espèces. Aujourd’hui l’accord est censée être d’une valeur de 100 millions $.

Eric Briggs a écrit dans sa note :

Paul McCartney–5 million $ pour Lexus

Rolling Stones–10 million $ pour Citibank

D’autres de l’ordre de 1 million $.

Brian Panish a demandé à Eric Briggs d’où cette information lui venait. Eric Briggs a dit qu’il ne se souvenait pas, et qu’il ne peut pas donner de détails.

« En ce qui concerne le plan de 4 ans qui inclus la tournée de l’Australie, Eric Briggs a dit: « Je ne vois pas comment la demande répond à une espérance de vie d’une semaine. »

Brian Panish s’est ensuite adressé au juge: « Votre Honneur, je demande que M. Putnam cesse de faire des commentaires ».

Le Juge : « j’ai déjà dit que je ne vais pas jouer la gardienne d’enfants entre vous deux ». Le Jury n’a pas ri cette fois-ci.

Brian Panish a largement discuté avec Eric Briggs sur son graphique et comment Erk est arrivé à ses chiffres.

Ensuite Sabrina Strong a de nouveau interrogé le témoin.

Sabrina Strong « N’avez-vous jamais contesté qu’un tour du monde a été envisagé? ».

Eric Briggs: « Je ne l’ai pas fait ».

Il a dit il qui l’a pris en considération, mais cela n’a pas diminué certaines de ses préoccupations.

Eric Briggs, a déclaré que l’avocat général de sa firme éclairci qu’il n’existait aucun conflit d’intérêts pour son témoignage dans cette affaire.

« L’Estate ne s’est pas opposé à mon implication dans cette affaire », a déclaré Eric Briggs.

Brian Panish lui a alors demandé : « Vous êtes sûr, comme les autres choses que vous avez dites, que votre entreprise a contacté la succession avant la signature de l’accord? ».

Eric Briggs: « C’est exact ».

C’est sur cette réponse que le témoignage d’Eric Briggs s’est conclu.

Ensuite la déposition vidéo de Timm Wooley a été montrée au jury, Timm Wooley est un conseiller financier qui a travaillé sur « This Is It. » et qui travaille comme conseiller depuis 20 ans.

C’est Kevin Boyle, l’avocat des Jackson, qui a fait l’interrogatoire. Kevin Boyle a demandé s’il pensait que c’était bizarre que Michael Jackson voulait un médecin en tournée.

« C’était son choix, qu’il s’agisse d’habitude ou pas ce n’était pas à moi de décider », a répondu Timm Wooley.

« Je pense que je voulais que M.Murray arrête d’être sur mon dos » a dit Timm Wooley au sujet des emails qu’il a écrits à Murray. Il a dit que l’intention était qu’il arrête de le déranger.

Timm Wooley dit que le chanteur Prince avait fait quelques shows à l’O2, il a travaillé comme conseiller financier. Paul Gongaware a contacté Timm Wooley pour qu’il travaille sur la tournée « This It It ».

Timm Wooley a reçu un mail au début de 2009. Il a dit que Paul Gongaware le voulait comme son adjoint pour travailler sur des projections, sur les comptes fournisseurs, les salaires, la caisse de dépenses courantes. « Délégué pour lui dans des questions financières, quand il a délégué à moi, » a expliqué Timm Wooley.

Timm Wooley a dit qu’il n’a pas fait les négociations avec le Dr. Murray. Il a dit que négociation est un terme large, qu’il a pu avoir effectué une partie du travail.

Il a dit qu’il a recueilli des informations au nom de Michael Jackson, le médecin que l’artiste a voulu avoir sous contrat, a expliqué Timm Wooley.

Timm Wooley dit que Paul Gongaware lui a dit que Michael Jackson voulait engager Conrad Murray, il lui a dit également qu’il a découvert plus tard qu’il était le médecin principal (généraliste) de Michael Jackson.

Kavin Boyle: « Avez-vous demandé pourquoi Michael Jackson voulait un médecin en tournée? ».

Timm Wooley: « Ce n’était pas à moi de le demander. »

Timm Wooley se souvient de l’appel à Murray une fois au début de mai pour vérifier s’il a besoin de quelque chose aux sujets d’infos qu’il obtiendrait des personnes appropriées.

Un seul mail dit: « Nécessité d’avoir une base sur place, et d’une unité de CPR (Réanimation cardio-pulmonaire) extracorporel ».

Timm Wooley a dit qu’il a proposé que le Dr. Murray obtienne une unité de CPR. Il a dit qu’il travaillait pour la tournée, il a appelé le docteur au nom de Michael Jackson.

Kavin Boyle : « Avez-vous pris des ordres de Michael Jackson ? ».

Timm Wooley : « non ».

« J’ai énuméré cet élément comme étant un élément qu’il aurait voulu avoir, » dit Timm Wooley au sujet de l’unité de CPR, ou le défibrillateur.

Il a dit que dans sa communauté, ils ont déjà installés des unités de CPR dans certaines maisons, et il a donc pensé à le demander.

Kavin Boyle a demandé si Timm Wooley  vivait dans une maison de retraite. Il a dit qu’il n’avait pas pris sa retraite.

Kevin Boyle: « Aviez-vous des raisons de croire que Michael Jackson aurait pu souffrir d’une crise cardiaque? »

Timm Wooley: « Aucune ».

« Je recueillais des informations pour composer les projections et le budget », a témoigné Timm Wooley.

Kevin Boyle : « Avez-vous discuté avec le Dr Murray au sujet d’injections de Propofol qu’il donnait à Michael Jackson ? ».

Timm Wooley : « non ».

Timm Wooley n’a jamais discuté du besoin de la nécessité pour une ligne IV (intraveineuse) et d’aiguilles. Il a dit que le médecin lui a dit qu’il pourrait avoir besoin d’un assistant.

Timm Wooley a dit qu’ils n’ont pas discutés du besoin d’une infirmière ou d’un docteur. « Nous n’avons pas parlé de ses services, » a dit Timm Wooley .

Kevin Boyle a montré un mail que Timm Wooley a envoyé au Dr Murray le 14 mai 2009. Il indique qu’il continuait avec Dr. Murray.

Mail de Murray du 15 mai 2009:

« Comme pour toute bonne foi avec mon client … Je suis sûr que vous êtes au courant que mes services sont déjà pleinement engagés avec Michael Jackson ».

Timm Wooley ne se souvient pas du mail et ne sait pas ce que signifie “mes services sont déjà pleinement engagés».

« Je tentais d’être utile, » a expliqué Timm Wooley. Il a dit qu’il ne savait pas que le Dr Murray soignait Michael Jackson au nom de l’AEG Live.

Mail du Dr Murray a Timm Wooley:

Cher Timm,

« J’en déduis de votre dernier mail que mon contrat prend un peu plus de temps pour être fait que d’habitude… ».

Dans un courrier électronique il est dit : « …que ses services soient fait en toute bonne foi et il a demandé la réciprocité de la bonne foi, faire déposer le paiement pour mai. »

« Je n’avais pas d’accord avec M. Murray, » a déclaré Timm Wooley.

Kevin Boyle : « AEG live avait-il un accord ? ».

Timm Wooley : « Jamais. Il n’y a jamais eu un accord dûment rempli entre le Dr Murray et AEG ».

Timm Wooley a déclaré qu’il n’avait aucune idée si AEG paierait le Dr Murray pour le mois de mai. Il a dit qu’il n’a jamais lu le contrat de Conrad Murray.

Timm Wooley a témoigné qu’il aurait dit au docteur Murray qu’il ne serait pas payé avant que le contrat ne soit achevé.

Timm Wooley a déclaré qu’il ne souvenait pas spécifiquement d’avoir reçu un mail l du Dr Murray avec des informations sur son compte de banque et de la demande de paiement de 150 .000 $.

Timm Wooley a dit qu’il ne se souvient pas s’il a demandé au Dr Murray son numéro de compte bancaire.

Le conseiller a déclaré qu’il recueillait des informations avec le Dr Murray à mettre dans un contrat.

Mail du 28 mai de Timm Wooley à Murray qui indique que le contrat du docteur a été retardé parce que c’était un des rares médecins d’événement engagé pour aller en tournée.

« Oui, pour autant que je sache, je disais la vérité », a déclaré Timm Wooley. « L’intention était qu’il arrête de me déranger ».

Kevin Boyle a voulu savoir si Timm Wooley a demandé pourquoi ils prenaient le docteur.

« N’ai-je pas dit que c’était la demande de M. Jackson et que ce n’était pas ma place de poser la question » a répondu Timm Wooley.

Timm Wooley a déclaré que le Dr Murray est venu de Las Vegas et que Michael Jackson a vécu à Las Vegas pendant un certain temps.

Timm Wooley a écrit un mail disant que la politique d’AEG dicte que vous ne pouvez pas payer quelqu’un sans contrat entièrement fait. Il a dit qu’il s’est basé sur son expérience.

TimmWooley a témoigné qu’il a transmis au Dr Murray le contrat que Kathy Jorrie lui a envoyé. Il a dit qu’il ne l’avait pas lu.

Kevin Boyle a montré à Timm Wooley une série de mails entre lui et Kathy Jorrie. Il a dit qu’il ne se souvenait pas de la série de mail en particulier.

Dans un mail, Timm Wooley a présenté ses excuses pour le retard dans l’obtention du contrat à Murray, il a dit qu’une fois que le contrat est préparé AEG Live pourrait lui payer le salaire de mai et de juin.

« Il n’y aurait aucun paiement sans un accord, » a déclaré Timm Wooley.

Timm Wooley, a déclaré que le Dr Murray avait le dossier médical de Michael Jackson de 2006 à 2009, se souvient-il. C’était nécessaire afin d’obtenir l’assurance.

Timm Wooley, a témoigné que le Dr Murray semblait être la personne qui avait le dossier, qui lui était nécessaire pour le souscripteur de l’assurance.

Timm Wooley a dit qu’ils n’auraient pas eu besoin des unités de CPR jusqu’à ce qu’ils soient allés au Royaume-Uni. Il n’a pas cité les prix de la machine.

Timm Wooley a dit qu’il n’a jamais discuté avec Conrad Murray des différents traitements qui seraient donnés à Michael Jackson.

Timm Wooley a témoigné qu’il n’a jamais vu aucune des propositions de contrat entre le Dr Murray et AEG live, il les a transmis uniquement.

Brigitte Segal était manager de tournée personnelle de Michael Jackson, a dit Timm Wooley .

Timm Wooley n’a pas demandé de faire une vérification des antécédents sur le Dr. Murray et il ne sait pas si cela a été demandé par quelqu’un d’autre.

Timm Wooley a dit que le Dr. Murray a demandé un « Locum , » c’est un terme médical britannique pour une personne qui se tient prêt au lieu d’un médecin.( quelqu’un ,médecin ou prêtre qui se substitue temporairement à un autre membre de la même profession).

Fin de la déposition vidéo de Timm Wooley . Demain les avocats devront être là plus tôt pour discuter avec le juge de la déposition vidéo de Joseph Marcus, le gestionnaire du ranch de Neverland. Kathy Jorrie sera le prochain témoin.

Sources ABC7 Court News (@ABC7Courts).

Compte-rendu réalisé par Jadzzia « Carine » MJ pour MJBackstage.

0 Commentaires

Laisser une réponse

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2020 MJBackstage - Fan Club Belge de Michael Jackson - All rights reserved

Site réalisé par l'équipe du site Michaelizer

LES AMIS DU MJBACKSTAGE

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?