Discours complet de Janet au Rock and Roll Hall of Fame

07937f54-9b93-48a2-9051-4934df6df71f_JDX-NO-RATIO_WEB

Discours d’acceptation complet de Janet Jackson lors de sa cérémonie d’intronisation au Rock and Roll Hall of Fame, le 29 mars 2019, à New York

Mandatory Credit: Photo by Evan Agostini/Invision/AP/REX/Shutterstock (10182025as) Inductee Janet Jackson speaks at the Rock & Roll Hall of Fame induction ceremony at the Barclays Center, in New York 2019 Rock and Roll Hall of Fame Induction Ceremony - Show, New York, USA - 29 Mar 2019

Mandatory Credit: Photo by Evan Agostini/Invision/AP/REX/Shutterstock (10182025as)

C’est un grand moment.

Quand j’étais enfant, mon rêve n’était pas d’être chanteuse. Je voulais aller à l’université et je voulais être avocate.

C’était le rêve de mon père. Il voulait que je devienne une merveilleuse artiste. Il m’a encouragée. Il a été le premier à m’encourager. La musique est devenue ma passion.

En 1997, mes frères ont été reconnus pour leur passion musicale en étant intronisés au Rock and Roll Hall of Fame et j’étais si fière. Comme vous l’avez vu dans la vidéo, je répétais toujours avec eux. Je suivais toujours, toujours mes frères.

J’ai été témoin, avec le reste du monde, de l’extraordinaire impact de ma famille sur la culture populaire. Pas seulement en Amérique, mais partout dans le monde, dans le monde entier. En tant la benjamine de la famille, j’étais déterminé à y arriver seule. Je voulais me débrouiller seule, mais jamais avant un million d’années, je ne m’attendais à suivre leurs traces.

Ce soir, votre petite sœur est arrivée.

Cependant, je n’ai pas réalisé cela seule. Beaucoup de personnes m’ont soutenue tout au long du chemin.

Je veux commencer par remercier ma famille incroyablement forte, ma mère et mon père merveilleux, mes sœurs et mes frères. Vous n’avez jamais cessé de croire en moi.

Au début des années 80, c’est mon père qui m’a amenée chez A&M Records, alors que je n’avais que 14 ans et que je n’avais encore rien prouvé. Herb Alpert et Jerry Moss ont eu assez confiance en moi pour me signer un contrat d’enregistrement. Je vous serai toujours reconnaissante, ainsi qu’à toute la famille A&M, dont vous faites partie, Jesus Garber.

Je tiens également à remercier Angela Winbush, Rene Moore et Leon Sylvers. Vous étiez les premiers à croire en moi.

Deux grands hommes – Dick Clark et Don Cornelius – m’ont présentée à ce vaste public, ainsi qu’à tous les directeurs de programmes et aux DJ du monde entier : vous m’avez soutenue, ainsi que ma musique, pendant les 37 dernières années. Vous avez fait toute la différence et je vous en remercie.

Jimmy [Jam] et Terry [Lewis], pouvez-vous vous lever, s’il vous plaît ? Au milieu des années 80, vous êtes arrivés chez A&M Records et on vous a demandé quel artiste que vous voudriez produire. Et vous,  les gars, avez dit Janet. C’est une histoire vraie. Vous êtes mes deux pères et bien plus encore. Vous êtes des producteurs brillants, des auteurs-compositeurs incroyables, des professeurs avisés et des amis formidables. Je vous salue ce soir pour l’ensemble de l’œuvre que nous avons créée ensemble, mais aussi pour votre contribution au monde de la musique. Je vous aime.

Je n’avais jamais pensé être une bonne danseuse, mais j’adorais la façon dont la danse me faisait ressentir mon corps. Je dois remercier tous les chorégraphes avec lesquels j’ai travaillé, en particulier Paula Abdul, Anthony Thomas, Terry Bixler, Tina Landon et Gil Duldulao. Je vous aime tellement les gars.

Janet Zeitoun, Wayne Lukas et Kevin Aucoin, Tara Posey et Fran Cooper – même s’il était difficile pour moi de me regarder dans le miroir, vous m’avez toujours fait me sentir tellement fabuleuse.

Questlove, tu as été mon plus grand champion, merci beaucoup.

Je dois remercier mon équipe principale de JDJ – Jessica Davenport, tu en fais partie depuis plus de trente ans, lorsque je venais tout juste de commencer Good Times ; Jaime Mendoza et Terri Harris, vous faites en sorte que mon quotidien se déroule sans heurts. Merci beaucoup.

Je veux dire un mot personnel à chaque fan. Vous avez été avec moi à chaque étape, autant dans mes grands moments que dans mes moments difficiles. Je ne vous ai jamais pris et ne vous prendrai jamais pour acquis. Je vous aime de tout mon cœur.

Merci à Dieu de nous avoir donné la vie et la capacité d’incarner le bien. Avec Dieu, tout est possible et tout est bon.

Et je veux remercier mon bébé, mon fils merveilleux. Il me réveille chaque matin en chantant ses propres petites mélodies. Il n’a que deux ans, vous savez. Je veux que tu saches que tu es mon cœur, que tu es ma vie et que tu m’as montré le sens du véritable amour inconditionnel. Maman t’aime, Eissa, rah rah rah. 

Et le Rock and Roll Hall of Fame, s’il vous plaît, en 2020, intronisez davantage de femmes. 

Merci beaucoup.

Traduction: Barbara, pour le MJBackstage

Source: Rolling Stone Magazine

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2019 MJBackstage - Fan Club Belge de Michael Jackson - All rights reserved

Site réalisé par l'équipe du site Michaelizer

LES AMIS DU MJBACKSTAGE

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account