Jermaine Jackson

Que fait-il aujourd’hui ?

Après plusieurs semaines passée dans l’émission anglaise “Big Brother Celebrity”, Jermaine foisonne une nouvelle fois de projets. Outre l’écriture de morceaux pour des amis (dont certains de Big Brother), il voudrait à nouveau relancer sa carrière, en stand by depuis le milieu des années 90. Par ailleurs, il continue de soutenir de nombreuses oeuvres caritatives dès qu’il le peut. Dès qu’il peut prêter main forte, Jermaine est de la partie: Bangladesh, Arménie, etc… Par ailleurs, il répondra présent en cas d’enregistrement d’un album avec ses frères. Un projet qu’il défend depuis plus de 10 ans…

Biographie expresse

Né en 1954, Jermaine Jackson était le bassiste des Jackson 5 et la deuxième voie du groupe. Sa vie personnelle est marqué par son mariage avec Hazel Gordy, la fille du patron de la Motown en 1973. Il aura, avec elle, trois enfants: Jermaine Jr, Autumn et Jaimy. Alors qu’il est heureux auprès de son épouse, 1976 marque la déchirure avec ses frères. Alors que ces derniers veulent s’émanciper de la Motown pour disposer de plus grandes libertés artistiques, Jermaine reste fidèle à Berry Gordy, son beau-père. C’est ce que ce dernier lui a non seulement “offert” sa fille, mais en plus, il lui a rapidement donné sa chance artistiquement. En effet, dès 1972, Jermaine sort son premier album solo chez Motown. Sobrement intitulé “Jermaine”, il allait être la première pierre à une longue carrière artistique. Les albums s’enchaînent et ne se ressemblent pas: Jermaine, Come into my life, My name is Jermaine, Feel the fire, Frontiers, etc. Ils sont ponctués d’innombrables succès et de collaborations fructueuses. Parmi ces dernières, citons les chansons qui sont le fruits de la complicité avec Stevie Wonder, une autre star Motown. De leur union artistique sortent des tubes tels que “Let’s get serious”, ou la reprise de “Isn’t she lovely”.

Tout en développant sa propre musique, Jermaine collabore ardemment avec d’autres artistes chez Motown. Soit en prêtant main forte à l’écriture, à la composition ou aux arrangements. Car Jermaine est un musicien né et ça, Berry Gordy l’a compris. Pourtant, au début des années 80, après l’album “Let me tickle your fancy”, Jermaine quitte la Motown. Il est donc libre de rejoindre ses frères pour l’album réunion “Victory” et la tournée qui l’accompagne. Il retrouve le bonheur de travailler en famille ce qui l’avait d’ailleurs manqué comme en témoigne la chanson “I’m my brothers keeper”, un vibrant appel du pied en 81. Mais là, Jermaine ne fait que chanter: il ne signe aucun des titres de l’album. Il se rattrapera sur 2300 Jackson Street (1989), l’album “final” des frères qui a un véritable goût de fin, puisque Michael n’y est plus du tout. Sur ce disque, Jermaine signe la majorité des titres et en assure d’ailleurs les voix principales. Parallèlement, dans sa vie personnelle, Jermaine divorce d’Hazel Gordy.

Mais sa carrière solo, connaît, elle, un autre souffle: plusieurs excellents albums voient le jour. D’abord Dynamite sorti chez Artista. Pour cet opus, Jermaine a su s’entourer: Brian Loren, Babyface, Whitney Houston qui démarre sa carrière, et même un duo avec Michael Jackson qui a atteint le statut de légende. Pourtant, c’est la brouille avec Michael qui se concentre sur ses projets. Ainsi, Jermaine lui passe un message musical à peine masqué avec “Word To the Badd”, quelques temps avant le lancement du nouvel album de Michael, Dangerous. Cela ne porte pas chance à Jermaine qui, depuis, voit sa carrière solo s’enliser. Plus d’album depuis. Il effectue des collaborations avec des artistes quasi inconnus qui comptent parmi ses amis (Theresa Rhodes, Al Walser, etc.). Il essaye même de lancer un album sur un label Français qui pense avoir trouvé le Jackpot et sort deux singles, mais sans succès. Ce sont essentiellement les projets “familiaux” qui lui permettent d’avoir une certaine visibilité: la série “An american dream” en 1992. Cette dernière connait un beau succès à travers le monde. En 199X, il organise les Jackson family honnors, une soirée réunion que le public boude et que les médias démolissent.

Depuis, lors, Jermaine mise sur des effets d’annonce réguliers: il parle depuis 10 ans d’un projet d’album réunion, s’est converti à l’Islam, se lance dans la charité, soutient publiquement son frère Michael pendant son procès, et passe (en 2007) dans l’émission de télé-réalité Big Brother Celebrity. Pourtant, les admirateurs de sa musique et de son talent espèrent autre chose de lui: de la musique !

0 Commentaires

Laisser une réponse

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2019 MJBackstage - Fan Club Belge de Michael Jackson - All rights reserved

Site réalisé par l'équipe du site Michaelizer

LES AMIS DU MJBACKSTAGE

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account