“Michael Jackson est entré en orbite, et n’est plus jamais redescendu.” Berry Gordy

Image: Berry Gordy

Le 7 juillet 2009, lors de la cérémonie d’hommage à Michael Jackson au Staples Center de Los Angeles, en Californie, Berry Gordy, le fondateur de Motown, prononce un discours particulièrement émouvant où il évoque notamment la première audition des Jackson 5 en 1968.

1385945671-397849896

«Il était conduit par la soif d’apprendre pour être en permanence au meilleur sommet de lui-même. Il était l’élève parfait. Il avait étudié les plus grands et était devenu plus grand qu’eux. Il a soulevé la barre, puis a brisé la barre. Son talent et sa créativité l’ont poussé lui et l’industrie du divertissement dans une autre stratosphère.

La famille Motown pleure la mort de son ami et frère Michael Jackson, qui était comme un fils pour moi.

da3c86722e594422bda0917dfc3e425d--berry-gordy-michael-jackson-rare

Nos sincères condoléances vont à toute sa famille, à ses parents, Joe, Katherine, à ses merveilleux enfants, à ses frères et sœurs et ses neveux et nièces.

Michael Jackson avait 10 ans quand lui et ses frères ont auditionné pour moi à Motown à Detroit ce jour-là de juillet en 1968, et nous ont tous fait voler bien loin. Les Jackson 5 étaient tout simplement incroyables, et la performance de Michael était bien au-delà de son âge. Ce petit gamin avait une incroyable conscience de lui-même. Il chantait avec un tel sentiment et une telle inspiration. Michael avait une qualité que je ne pouvais pas bien comprendre, mais nous savions tous qu’il était spécial. En plus de chanter et de danser comme James Brown et Jackie Wilson, il a chanté une chanson de Smokey Robinson qui s’appelle Who’s Lovin ‘You. Il chantait avec la tristesse et la passion d’un homme qui avait vécu le blues et le chagrin toute sa vie. Et si Smokey l’avait admirablement chantée, j’ai pensé que Michael l’interprétait mieux. Je suis allé voir Smokey et je lui ai dit « Eh mec, je pense qu’il t’a eu sur ce coup-là. » Smokey a dit : « Moi aussi». C’était Motown!

 2eLls2a9fd939dbf9edee215b3046ec2f9040a

Motown avait été construit sur l’amour et la concurrence et, parfois, la concurrence rivalisait avec l’amour mais l’amour l’emportait toujours. Nous participions à tout. En Californie, nous avions un match de base-ball chaque semaine, les Jackson vs les Gordy. Malheureusement pour nous, Tito et Jackie étaient de grands attaquants. Ils lançaient la balle hors du parc. Mais quand c’était mon fils Barry et je ne vais pas vous dire qui gagnait la plupart des jeux mais je vais vous dire que les Gordy ont beaucoup pleuré. Et même si Michael était le « catcher » (celui qui attrape la balle) des Jackson et ratait beaucoup de balles, nous pleurions aussi. Nous nagions, nous plaisantions et nous faisions des jeux et quand Michael interprétait ses chansons, vous pouviez ressentir la joie dans son âme parce que c’est ce qu’il aimait faire. Michael m’inspirait tellement que pendant des jours je me promenais en fredonnant un brillant petit air joyeux avec lui dans ma tête… (Gordy fredonne « I Want You Back » ). Puis j’ai mis le groupe sur pied et nous sommes arrivés à avoir 4 albums à succès pour eux, I Want You Back, ABC, The Love You Save et I’ll Be There. Les Jackson 5 est le seul groupe dans l’histoire dont les 4 premiers titres ont été numéro 1.

2f2b83f1d17e2c9a7cbd820bab30d98f

En 1983, les frères se sont réunis et ont participé au 25ème anniversaire de Motown. Après un puissant et éblouissant medley de leurs chansons, Michael a pris la scène, seul, et a marqué l’histoire de la pop. Dès les premiers temps de Billie Jean, j’ai été hypnotisé. Et quand il a fait son moonwalk emblématique, j’ai été sous le choc. C’était magique. Michael Jackson est entré en orbite, et n’est plus jamais redescendu.

A 10 ans, il avait la passion. Il avait la passion d’être le plus grand artiste dans le monde et qu’il était prêt à travailler aussi fort qu’il le fallait pour devenir ce qu’il est en effet devenu : l’incontesté Roi de la Pop, dans le monde entier. Quel gamin ne donnerait pas son bras droit pour réaliser les rêves les plus fous de son enfance? Michael aimait tout cela, chaque instant sur scène, chaque instant de répétition. Michael aimait créer ce qui n’avait jamais été fait auparavant.

Motown-25-michael-jackson

Il aimait tout particulièrement ses fans. Je dois cependant dire qu’il avait deux personnalités. En dehors de la scène, il était timide, doux et enfantin mais, quand il montait sur scène devant ses fans qui hurlaient, il se transformait en une autre personne. Un maître, un homme totalement libre. C’était comme tuer ou être tué. Je veux dire que Michael était génial, totalement responsable. En fait, plus je pense à Michael Jackson, plus je pense que le titre de Roi de la Pop n’est pas assez grand pour lui. Je pense qu’il est tout simplement le plus grand showman qui ait jamais vécu.

2e5eb583-eae9-4dd9-9a75-f9b524eae0b4

Michael, merci pour la joie que tu nous as donnée. Je te remercie pour ton amour. Tu vivras dans mon coeur pour toujours. Je t’aime. »
Traduction : Barbara

 

https://www.youtube.com/watch?v=x6HC3JbaswY

0 Commentaires

Laisser une réponse

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2017 MJBackstage - Fan Club Belge de Michael Jackson - All rights reserved

Site réalisé par l'équipe du site Michaelizer

LES AMIS DU MJBACKSTAGE

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account