Procès AEG live 29 avril 2013.

Etaient présents pour ce premier jour de procès :
Katherine Jackson , Randy et Rebbie Jackson, Shawn Trell le PDG de AEG live ,Valérie Wass avocate de Conrad Murray (elle a dit aux médias que Murray était innocent.) et Tom Mesereau. Les médias (16) et quelques fans étaient aussi présents.

Quand Katherine Jackson est arrivée dans le couloir, certains fans de Michael Jackson lui ont dit: «Nous vous aimons, Mme Jackson » et elle a répondu: «Nous vous aimons encore plus. »

Katherine était assise à la première rangée avec Randy sur sa gauche et Rebbie à sa droite.

Deux choses à l’ordre du jour : les dernières requêtes des avocats et les plaidoiries d’ouverture.

En ce qui concerne les requêtes, il est toujours questions du dossier médical, de ce qui doit rester sceller ou pas, de même que les objections en ce qui concerne les déclarations d’ouvertures.
En ce qui concerne les objections, l’avocat d’AEG live s’est opposé à une diapositive qui faisait référence à Amy Winehouse et la rédaction d’un mail qui dit que Murray fréquentait des clubs de striptease. Le juge a rejeté la diapositive mais a gardé la mention concernant les clubs de striptease.
L’avocat des Jackson était opposé à ce que AEG mentionne les 40 milliards de dollars de dommages, il a déclaré que les 40 milliards de dollars était un chiffre mentionné pour préserver les droits de la famille Jackson et non pour être demandés au tribunal, mais le juge a autorisé AEG à mentionner les dommages demandés par les avocats de Katherine Jackson.
Les plaignants affirment que les déclarations de dommages des Jackson de 40 milliards de dollars, est le calcul des avocats, et non la demande de la famille Jackson.
Le juge a ensuite demandé si Conrad Murray allait témoigner, l’avocat d’AEG Live a déclaré qu’il avait l’intention d’appeler Murray en tant que témoin.

La plaidoirie d’ouverture de Brian Panish avocat des Jackson:

« Bonjour à vous tous,
Avant de commencer, je voudrais vous présenter Mme Katherine Jackson, son fils Randy et sa fille Rebbie, deux des enfants de Katherine Jackson qui sont ici pour la soutenir aujourd’hui. »
« Sa voix émouvante, son génie musical, sa créativité, sa générosité et son grand cœur se sont éteints pour toujours. » a déclaré l’avocat Brian Panish en parlait de Michael Jackson.

Ensuite, a été montrée aux jurés une vidéo avec un extrait de This is it et une brève évocation de la vie de Michael.
Brian Panish a ensuite continué :
Il n’y avait pas de risque pour AEG, concernant la production de la tournée qui était garantie par les actifs de MJ, qui comprend le catalogue Sony ATV.
Mais dans l’esprit d’AEG, le spectacle devait continuer et le jury devra décider qui croire.
Il a ensuite montré au jury une série de mails où les cadres d’AEG disent que reporter la tournée serait un désastre. Panish affirme qu’ils ont écrit dans ce mail que le jour où il a fait la conférence de presse pour This is it , Michael Jackson s’était enfermé dans sa chambre, il était émotionnellement paralysé, en proie au dégoût de lui-même et aux doutes. Il était mort de peur.
Des preuves démontreront que Michael Jackson a demandé un médecin … ainsi que des opiacés. Paul Gongaware a parlé au Dr Murray et a conclu l’affaire.
Panish a ensuite montré une vidéo où Gongaware dit qu’ils n’ont pas enquêté sur le Dr Murray et qu’ils ne l’ont pas surveillé puis un email de Gongawar : « Nous voulons qu’il (le Dr Murray) se rappelle que c’est AEG live, et non MJ, qui lui paie son salaire. Nous voulons qu’il (le Dr Murray) comprenne ce qui est attendu de lui. » Ensuite, c’est l’email de Kenny Ortega : « Michael n’a pas eu un bon vendredi, il n’est pas en grande forme physique, je crois qu’il va mal, il a des signes évidents de panique, d’anxiété et de comportements obsessionnels. Je pense que le mieux serait de faire appel à un psychiatre.» Ensuite, l’email en réponse à Kenny Ortega est montré au jurés : « Phillips à Ortega: son médecin ( C M ) a une bonne réputation, (nous l’avons vérifié auprès de tout le monde, il est sûr), il est impartial et éthique. Vous ne pouvez pas imaginer le mal et les conséquences que ce serait d’arrêter le spectacle maintenant.»
Panish a déclaré que les dirigeants d’AEG ont menti, car ils n’ont pas vérifié si le Dr Murray était en difficultés financières. Mais AEG voulait que le show continue. Ensuite, est présenté l’email de Phillips qui, après une rencontre avec Michael Jackson à son domicile, dit ceci : « Le médecin était fantastique et je pense que l’hystérie de Kenny était juste une alerte pour attirer l’attention ».

Panish a dit qu’AEG live avait une assurance de 17,5 millions de dollars pour Michael Jackson mais qu’il essayait d’obtenir davantage de l’assurance.
L’avocat de Katherine a aussi montré un autre email lorsque AEG a fait le montage du film This Is It : « Ne prenons pas des extraits de Michael Jackson en veste rouge … Il a l’air trop mince, squelettique ».

Panish a ensuite montré une lettre manuscrite que Michael Jackson a écrite pour Katherine Jackson où il appelle Kate « Maman, mon ange gardien. »…

L’avocat a dit aux jurés que les Jackson ne cherchaient pas de la sympathie, qu’ils étaient à la recherche de la vérité et de la justice.

Il a dit : « Ils (AEG) vont venir ici et dire que MJ n’était pas un bon père. » Il a mis une chanson de Michael qu’il a écrit pour ses enfants et dont le titre est « A beautiful thing to see » (you are my life).
Panish a dit que Michael Jackson avait fait porter à ses enfants des masques parce qu’il ne voulait pas que ses enfants soient reconnus.

Panish a dit « Ils disent que la famille essaye de récupérer 40 milliards de dollars en dommages et intérêts. Il est dit que c’est 1,5 milliard de dollars de pertes financières.
Panish a dit qu’AEG Live avait embauché le Dr Murray, qu’AEG allait payer Murray. Mais ils ne l’ont pas payé car ils l’ont arnaqué. Le Dr Murray a signé le contrat la veille de la mort de MJ. AEG n’avait pas encore signé mais avait dit qu’il pouvait travailler sans.
Panish a déclaré que c’était AEG qui avait complété le puzzle de la mort de Michael en 2009.
Panish a montré une diapositive de Propofol. Il a dit que Michael Jackson avait reçu le puissant anesthésique presque tous les jours pendant six mois.
Panish a dit que la famille de Michael Jackson et ses amis connaissaient les problèmes de dépendance de Michael Jackson. Il a dit que celui qui prétend qu’il ne le savait pas, c’est AEG.
Le propofol ne fournit pas un sommeil réparateur. Beaucoup de médecins ne le donnerait pas à la maison, car il faut un matériel spécial en cas d’urgence. La preuve démontrera qu’en avril le Dr Murray avait stocké du Propofol pour traiter Michael pendant la tournée.
L’avocat a dit que Michael Jackson a reçu des doses quotidiennes de Propofol pendant six semaines en mai et en juin, ce qui l’a conduit à la mort.

L’avocat a dit que le LAPD (la police) a fouillé la voiture du Dr Murray et a trouvé une carte de visite de Brandon Phillips, le directeur général d’AEG, une enveloppe et un contrat entre AEG et le Dr Murray.

Aucun médecin n’a jamais donné à Michael Jackson du Propofol à la maison avant le Dr Murray. Ils ont profité d’un homme malade. AEG doit payer le prix a dit l’avocat de Katherine en finissant sa plaidoirie d’ouverture.
La plaidoirie de l’avocat d’AEG live Marvin Putnam:

Il a commencé par la présentation de son équipe et des cadres d’AEG Live.
Putnam a dit au jury d’examiner les preuves, ce qu’il est dit réellement. « Cette affaire porte sur les choix et les responsabilités que nous prenons ». Les preuves vont montrer au public que Michael Jackson public était très différent du Michael Jackson privé. Michael Jackson a bâti un mur entre lui et sa famille et le personnel.
Putnam a déclaré que Michael Jackson avait gardé sa vie publique et sa vie privée séparées. Il a eu 40 ans pour parfaire cela, il avait bien compris les risques de l’exposition.

Putnam : « Nous allons vous montrer quelques trucs très moches. Pourquoi? parce que AEG Live, Paul Gongaware, Randy Phillips sont poursuivis, ça ne va pas être joli…..
Il a déclaré que la mort de MJ était un grand événement, qu’il était un personnage public, talentueux, qu’il avait vécu prêt de nous. C’était tragique, il était aimé par tous. Comme pour la vie de Michael Jackson, la mort de Michael Jackson était tout sauf typique. Sa mort a été classée comme homicide et Murray a été reconnu coupable d’homicide involontaire.

Alors que le monde n’avait jamais entendu parler de Propofol, Putnam a dit que M. Jackson le connaissait. Les preuves démontreront qu’il avait utilisé ce médicament depuis des années.
Putnam a dit que Michael Jackson utilisait le Propofol depuis dix ans.
AEG ne le savait pas, comment auraient-ils pu le savoir? Ils ne prennent pas les décisions médicales de Michael Jackson.
Putnam a dit que tout le monde connaissait le problème de MJ avec les analgésiques, puisque Michael l’avait annoncé en 1993, quand il avait arrêté sa tournée (« Dangerous ») pour entrer en cure de désintoxication.
« Même sa famille ne savait pas ce qui se passait à l’époque. Elle avait essayé d’intervenir et avait échoué. Pourquoi? Parce que MJ était un toxicomane » a déclaré Putnam.
Putnam : « MJ a dupé tout le monde. Il s’est assuré que personne, personne ne connaisse son sombre secret, son secret le plus profond. »

Putnam a montré un extrait du film This is It tourné deux jours avant la mort de Michael Jackson. Il a fait valoir que Michael Jackson était incroyable attentif, avait fait une grande performance.

Putnam parle alors au jury des années 2000, lorsque MJ était passé par un procès criminel hideux qui l’accusait de pédophilie. Il avait été acquitté.

En 2007, Putnam dit que’AEG avait approché MJ avec l’idée d’un comeback. Mais celui-ci avait décidé qu’il n’était pas prêt.
En 2008, Michael Jackson avait approché à nouveau AEG. Il était maintenant prêt à aller de l’avant même s’il n’avait pas fait de tournée depuis une décennie.
Putnam décrit le style de vie somptueux de MJ et dit qu’il dépensait plus d’argent qu’il n’en gagnait. En 2009, il avait 400 millions de dollars de dettes.
« Il devait rapporter un peu d’argent », a dit Putnam, il a donc fait ce qu’il savait le mieux faire: il n’y avait pas deux performers comme Michael Jackson. »
Putnam décrit au jury comment se passe un concert. Les producteurs avancent l’argent à l’artiste pour pouvoir mettre le spectacle en route. Une fois que le spectacle est en plein essor, l’artiste rembourse les producteurs et ils partagent les bénéfices. MJ aurait obtenu 90% et AEG 10% » a déclaré Putnam.

Putnam a ensuite parlé de Randy Phillips et de Paul Gongaware. Phillips traite avec l’artiste, Gongaware s’occupe de la technique.

Putnam dit que c’était AEG qui avait décidé des tournées à Londres parce qu’ils ne savaient pas quel genre de réponse Michael Jackson allait recevoir et qu’il y avait là-bas une grande base de fans. « Les avances, afin de couvrir les coûts de production, avaient été convenu à 7,5 millions de $ » a dit Putnam aux jurés, en précisant que c’était Michael Jackson qui avait choisi le personnel. En février 2009, Michael Jackson avait été obligé de faire un examen médical afin d’obtenir une assurance. C’est ce qu’on appelle l’assurance non-comparution, a déclaré Putnam.
« Michael Jackson a vu un médecin choisi par la compagnie d’assurance et celui-ci a déclaré que Michael Jackson était en bonne santé. Il n’y avait aucun signe concernant l’usage des médicaments » a dit Putnam.

Selon Putnam, MJ a dit à Gongaware qu’il allait amener avec lui son médecin personnel pour la tournée. Il parlait du Dr Murray.
Michael Jackson voulait qu’AEG assume le paiement du Dr Murray comme il l’avait fait pour tout le monde, ce n’était pas AEG qui avait choisi le médecin de M. Jackson. C’était un choix personnel de M. Jackson et il avait choisi le Dr Murray.
Dans l’interrogatoire du LAPD (la police), le Dr Murray a dit qu’il était un employé de Michael Jackson mais payé par AEG. L’avocat a alors diffusé l’enregistrement audio d’une déposition de Murray à la police, où il disait que c’était MJ qui l’avait engagé.
L’avocat a dit qu’AEG n’avait jamais rien payé au Dr Murray. Ils lui ont juste fait un budget informatique.

Putnam a montré une diapositive appelé « Docteur Shopping » où il a identifié 45 médecins différents qui ont traité Michal Jackson. L’avocat d’AEG a déclaré que MJ était très discret même avec ses propres médecins. Il ne voulait pas dire à un médecin ce qu’un autre faisait.
Putnam a déclaré que Michael Jackson résistait à toutes les tentatives d’aide qu’on lui faisait, que la famille avait essayé d’intervenir, qu’il avait refusé et avait nié avoir une quelconque dépendance.
Jackson était très bon pour dissimuler sa dépendance. Il ne laissait personne le voir, ni son personnel, ni même ses enfants. C’était privé.

C’est au cours de l’année 1990 que Michael Jackson a commencé à utiliser le Propofol. C’était un grand secret, si secret que personne ne le savait, pas même ses médecins.
Putnam a déclaré qu’une infirmière nommée Debbie Rowe savait quelque chose à ce sujet, avait vu un médecin en donner à Michael Jackson quand il était en tournée. Elle devait être là quand Michael Jackson se réveillait.

Putnam a ensuite montré le plan de l’étage de la maison de Michael Jackson. Il a dit que personne n’était autorisé à entrer dans la chambre de Michael Jackson, pas même les femmes de ménage, seulement le Dr Murray .
Putnam a dit que la nuit Michael Jackson verrouillait la porte de sa chambre et que personne n’y avait accès. Il a dit que ce n’était pas à AEG de le savoir mais à Murray.
A la fin, Putnam a demandé aux jurés d’attendre d’avoir entendu toutes les preuves des deux parties avant de prendre une décision. Putnam a dit qu’il n’avait pas parlé des demandes de dommages et intérêts parce qu’il pense qu’il n’y en aura pas.

Putnam a dit que cette affaire était une question de choix personnel. « Il n’est pas question de la mort de Michael Jackson qui est horrible, mais des preuves qui vous montreront que ce n’était pas l’affaire de AEG. »
Demain le premier témoin sera appelé à la barre.

Sources:
-Anthony McCartney ( AP) – @mccartneyAP sur Twitter
– ABC7 Court News – @ABC7Courts sur Twitter.
– http://teammichaeljackson.com/archives/8209#.UX_Izm65bJU.twitter – @TeamMichael777 sur Twitter

Lien avec la liste des témoins :
http://fr.scribd.com/doc/133641525/Liste-des-temoins-experts-potentiels-de-Katherine-Jackson-pour-le-proces-AEG-1

Compte rendu réalisé par Jadzzia « Carine » MJ pour MJBackstage.

0 Commentaires

Laisser une réponse

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2020 MJBackstage - Fan Club Belge de Michael Jackson - All rights reserved

Site réalisé par l'équipe du site Michaelizer

LES AMIS DU MJBACKSTAGE

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?