26 juillet 2013 – Procès AEG

Aujourd’hui c’est la déposition vidéo du Dr Scott Saunders qui va être montrée au jury, ensuite le témoin suivant sera Eric Briggs : un expert en économie retenus dans les projections et l’évaluation dans le business du divertissement (pour contrer ce qu’a dit Arthur Erk).
C’est une demi-journée audience aujourd’hui.
C’est l’avocat Adam Hunt pour AEG live qui a fait l’interrogatoire du Dr Scott Saunders qui je vous le rappelle a été enregistré.
Dr Scott Saunders a été diplômé en 1997 de la Brigham Young University, il est assistant de cours à la faculté de médecine de l’UCLA.
Actuellement, le Dr Saunders travaille dans le centre médical Buellton en Californie avec le Dr Van Valin Barnie.
Il y a aussi le Dr Debra Weinstein, qui a travaillé à l’hôpital de Santa Inez Cottage Valley
Docteur Saunders a créé un blog intitule « le triangle amoureux »publié le samedi 10 septembre 2011.
“J’avais un ami, Michael Jackson, qui était très solitaire parce qu’il n’était pas aimé. Il y avait très peu de personnes en qui il pouvait avoir confiance.”
Adam Hunt lui a demandé comment ils sont devenus amis. Dr Saunders répondit que Michael Jackson l’a invité à son ranch. Il ne se souvient pas de la date, mais c’était il y a moins de 15 ans.
Adam Hunt: « Michael Jackson est-il venu vers vous pour un traitement médical ? ».
Dr. Saunders : « Oui »
Adam Hunt : « Pour quoi faire? »
Dr Saunders : « Je ne me souviens plus ».
Il ne se souvient pas non plus quand Michael Jackson est venu le voir. Le Dr Saunders à travaillé au centre médical Buellton entre 1998 et 2003, il a vu Michael Jackson durant cette période.
Dr. Saunders: « J’ai reçu un appel téléphonique d’une femme qui a refusé de s’identifier et elle m’a demandé si je serais prêt à faire une visite à domicile ».
« J’ai répondu oui et elle m’a donné l’adresse, » dit le docteur Saunders.
Adam Hunt : « Avez-vous soigné Michael Jackson ce jour-là ».
Dr. Saunders: « Oui ».
« Il avait eu une infection des voies respiratoires supérieures, » a déclaré le Dr Saunders.
Dr. Saunders a dit qu’il s’est rendu à Neverland, il y avait un kiosque à l’entrée de la maison, il a appuyé sur le bouton, il a suivi une voiture jusqu’à la maison.
« Quelqu’un m’as laissé à l’intérieur, j’ai attendu à l’entrée environ une demi-heure »
Dr. Saunders : « Quelqu’un, un homme, est arrivé alors que j’étais prêt à repartir ».
Dr. Saunders : « Cette personne m’a conduit dans une chambre à coucher ou il y avait quelqu’un dans un lit. Il m’a dit « Je suis Michael Jackson »
Dr Saunders : « Je suis ravis de vous rencontrer M Jackson. Et il a répondu : je suis malade ».
Dr. Saunders n’a pas reconnu l’homme dans le lit comme étant Michael Jackson. Il a dit qu’il faisait sombre.
Il y avait un clavier que l’homme a utilisé ; après avoir poussé sur une série de boutons la porte s’ouvrit, a témoigné le médecin.
Le Dr Saunders travaille avec le Dr Van Valin, mais ne lui a pas parlé du traitement de Michael Jackson. Il a vu Michael Jackson et le Dr Van Valin ensemble.
« Nous étions tous à un rassemblement dans le ranch de Michael Jackson, nous avons regardé un film dans son théâtre », a déclaré le Dr Saunders. Il pense que le film c’était Spiderman.
Il y a eu d’autres moments où il a soigné Michael Jackson, mais il ne peut pas se rappeler le nombre de fois. Il a dit que c’était aux environs de 10 fois, probablement moins de 25 fois.
Adam Hunt: « Quelles sont les autres raison médicales où vous l’avez traité ? ».
Dr. Saunders: « la douleur, c’est tout ce que je me souviens ».
Le Dr.Saunders a donné des médicaments contre la douleur à Michael Jackson pour traiter ses douleurs. Il ne se souvient pas de quels médicaments il s’agissait.
Adam Hunt: « Vous souvenez-vous d’avoir donné à M. Jackson du Demerol? »
Dr. Saunders: « Je ne me souviens pas ».
Le médecin a dit qu’il se rappelle de la buprénorphine (Buprenex) sous la forme injectable. Ce médicament est dans la même classe que les opiacé.
Adam Hunt: « Savez-vous si il recevait d’autres médicaments opiacés à ce moment-là ? »
Dr. Saunders: « Oui ».
Adam Hunt : « Comment le savez-vous? ».
Dr Saunders : « Il me l’a dit ».
Michael Jackson a dit qu’il a voulu s’en sortir (arrêter) avec des médicaments antidouleur, a indiqué le docteur.
Dr. Saunders : Il a dit que « je ne veux pas finir comme mon beau-père »
Adam Hunt : « Qui était son beau-père ? ».
Dr. Saunders : « Elvis Presley ».
Dr. Saunders a dit qu’il a donné du buprénorphine à Michael Jackson parce c’est un opiacé agoniste-antagoniste, utilisés pour traiter la douleur, mais ayant tendance à être moins addictif.
NB : Action agoniste/antagoniste ou agoniste partiel : ils ont une efficacité limitée car ils ont un effet plafond même si l’on augmente les doses. Ils ne reproduisent pas tous les effets de la morphine et ils prennent la place d’un agoniste pour en réduire l’effet.
La nalbuphine et la buprénorphine sont des agonistes partiels des récepteurs opioïdes. Administrés après un agoniste pur, ils renversent les effets de cet agoniste. C’est pourquoi ils sont aussi appelés agonistes-antagonistes.
Adam Hunt: « Est-ce Michael Jackson vous a demandé spécifiquement pour avoir de la buprénorphine? ».
Dr. Saunders: « Oui ».
Adam Hunt: « Vos patients vous demandent habituellement de recevoir des médicaments spécifiquement ? ».
Dr. Saunders: « Les gens qui prennent des médicaments contre la douleur savent ce qui est efficace (agit) sur eux, donc oui ».
Adam Hunt : « Michael Jackson ne vous a jamais dit qu’il cherchait à obtenir un implant pour l’aider à répondre à sa dépendance aux antidouleur? »
Dr. Saunders : « Non ».
Le Dr Saunders a déclaré qu’il n’a jamais entendu le nom du Dr. Fashchian et que Michael Jackson ne lui a jamais parlé d’autres médecins qui allaient a Neverland et le soignaient.
Le médecin a dit qu’il a donné des analgésiques à Michael Jackson. Il avait été aux urgences avec l’artiste au Cottage Hôpital de Santa Inez. Il ne se souvient pas quand.
Adam Hunt: « Pourquoi quel raison y êtes-vous allé ? »
Dr. Saunders: « Il m’a appelé parce qu’il était tombé Je pense que c’est dans les escaliers et il avait un problème au pied ».
Dr. Saunders: « Je pensais que c’était un problème de pied, je suis allé le voir, je l’ai auscultée, son pied semblait gonflé, j’ai recommandé une radio, et je l’ai pris dans ma voiture pour le conduite aux urgences ».
« Je l’ai aidé », a déclaré le Dr Saunders au sujet de leur arrivée à la salle d’urgence parce que Michael Jackson avait du mal à marcher.
« Je ne pense pas que je suis resté là-bas. Je suis probablement retourné à la maison pour ma famille », a déclaré le Dr Saunders.
Dr. Saunders ne se souvient pas s’il a donné des médicaments contre la douleur à Michael Jackson avant d’aller aux urgences.
Dr. Saunders a dit qu’il était ami avec Michael Jackson. Ils parlaient de tout.
« Il était plutôt solitaire et il n’avait personne à qui il pouvait faire confiance », a déclaré le Dr Saunders. « Il m’appelait et j’allais le voir. »a-t-il ajouté.
Dr Saunders : « Parfois nous roulions dans son ranch dans son Navigateur et on parlait, on s’asseyait dans sa la vidéothèque et on parlait, ou alors c’était dans un bureau ».
“Et parfois, je devais lui dire« vous savez que je dois vraiment rentrer à la maison pour ma famille »et lui me répondais « Non, non Saunders, restez juste encore un peu de temps »dit le médecin
Dr. Saunders: « Il a dit qu’il avait eu une enfance très difficile, car il n’a jamais été autorisé à être un enfant ».
Michael Jackson n’a jamais parlé de son père, Joe Jackson, et la manière dont il l’a traité. Michael Jackson est allé à la maison du Dr. Saunders à Solvang, où il a rencontré sa femme et ses enfants.
« Il est juste apparus là comme cela », a déclaré le Dr Saunders. « Le chauffeur l’a emmené jusque là-bas, et il a frappé à la porte ».
« Une fois les enfants de Michael Jackson étaient présent, ils voulaient jouer dans le bac à sable, c’était à l’époque où je voyais Michael en privé » a dit le Dr Saunders .
Le médecin a dit qu’il ne sait pas si Michael Jackson a fait quelque chose pour protéger ses données médicales privées.
Adam Hunt: « Sur quel médication il était ? ».
Dr. Saunders: « Les deux seuls que je savais c’est le Demerol et de la morphine. »
Dr. Saunders : « …et je pense que je lui ai donné une médication par voie orale contre la douleur, je ne sais plus lequel, Vicodin ce type de chose ».( NB :Le Vicodin est sans composant d’opiacées , plutôt comme un paracétamol ).
Dr. Saunders a déclaré Michael Jackson voulait arrêter avec le Demerol. « Il m’a demandé à utiliser de la buprenorphine à la place », a déclaré le Dr Saunders.
Dr Saunders: « Il a envoyé un colis chez moi pour Noël. Je ne me souviens pas ce qu’il y avait dans la boîte. Je pense que mes enfants ont eu une PS2, et pour le reste je ne m’en rappelle plus ».
Adam Hunt: « Les cadeaux c’étaient pour la famille? ».
Dr. Saunders: « Oui » .
Dr. Saunders : « Et il a laissé un appareil pour faire du popcorn comme celle que l’on voit au carnaval ».
Adam Hunt « Vous l’avez encore ? ».
Dr. Saunders : « Non, je l’aie vendue ».
Dr. Saunders a dit qu’il ne savait pas si la tentative de Michael Jackson d’arrêter le Demerol avait réussi. Le médecin n’est jamais allé avec lui en dehors de la Californie.
« Une fois, il m’a dit d’aller à Las Vegas, et combien il aimait aller à Las Vegas pour acheter des choses » a déclaré le Dr Saunders.
« Ils ont été dans les agasins et il m’a donné beaucoup d’informations sur les antiquités. Il était vraiment dans les antiquités, » c’est rappelé le Dr Saunders.
« Ils les connaissaient toutes, et ceux qui lui appartenais aussi. » a dit le Dr Saunders sur Michael Jackson et les antiquités. « Sa maison est remplie de toutes sorte de choses, y compris des antiquités,» a ajouté le Dr Saunder s.
Adam Hunt: « Avez-vous été indemnisé quand vous avez fourni un traitement à Michael Jackson? ».
Dr. Saunders: « Je n’ai jamais demandé d’indemnisation et il payait cash. »
Dr. Saunders: « Il payait toujours en argent liquide et comptant, car il n’avait pas de carte de crédit, pas de chèques, pas de compte bancaire ».
Adam Hunt : « Comment le savez-vous ? ».
Dr. Saunders : « Il me l’a dit. J’ai lui dit que j’enverrais la facture, il m’a dit que je ne pouvais pas le faire parce qu’il n’avait pas de carte de crédit ni chèque ou autre ».
Dossier médical du 24 février 2001 du centre médicale de l’Hôpital de Santa Inez :
-Homme qui est tombé dans les escaliers il y a quelques jours.
Le dossier indique aussi : son médecin de premiers soins est le Dr Scott Saunders.
Le médecin a dit qu’il pense que c’est parce que c’est lui qui a conduit Michael Jackson aux urgences ce jour-là.
Dossier médical (suite) Service des urgences traitement :
-Compte tenu de son incapacité à prendre des analgésiques par voie orale sans nausées extrêmes, nous avons établis avec le Dr Saunders de donner du Demerol et du Phenergan en IM (intramusculaire) avec des aiguilles et des seringues. J’ai précisément cité un professionnel des soins médicaux, un médecin ou une infirmière, qui doit administrer ce médicament dont il a besoin.
Il (le patient) est bien conscient de cela, et en fait, le Dr Saunders a accepté de passer par sa maison pour administrer le médicament si nécessaire.
Une autre partie du dossier médical:
-Nous avons administré le Demerol et le Phenergan en IM avec des aiguilles et des seringues.
Dossier médical:
– Il est bien conscient que le médecin ou l’infirmière doit gérer cela et il fera appel au Dr. Saunders ce soir.
Dr Saunders a déclaré que ce dossier médical ne lui disait rien, qu’il ne lui a pas rafraîchi la mémoire et qu’il ne se rappelle de rien à ce sujet ou d’une conversation avec le Dr Weinstein.
Dossier Médical (suite) :
-Disposition : Déchargé à la maison. Suivi avec le Dr Saunders quelque temps la semaine prochaine.
Le médecin a déclaré que les médecins urgentistes traitaient l’urgence initiale, puis renvoyait le patient à son médecin privé pour le suivi au domicile.
Dossier médical du 25.02.2001 : Rapport du département d’urgence :
-L’histoire, sur la maladie actuelle: C’est un monsieur d’une trentaine d’année environ, qui s’est présentée ici deux fois avant, en fait, plus tôt ce soir mais aussi lendemain, mais il a été vu deux fois.
Il a une avulsion (extraction, arrachement) de l’os naviculaire (os du pied qui se situe sur le dessus du pied en forme de bateau d’où son nom) proximale du pied et a besoin de grandes quantités de médicaments contre la douleur.
Dossier médical ( suite ): Patient qui revient à nouveau avec une douleur sévère, aucun autre traumatisme, pas de paresthésies ( trouble de la sensibilité ) et il déclare que le Demerol que nous lui avons donné lors de sa dernière visite a été utilisé et qu’il sent la douleur augmenter.
Adam Hunt : « Aviez-vous déjà entendu parler que Michael Jackson avait besoins de grande dose d’antidouleur avant ? ».
Dr Saunders : « Non ».
Médecin Privé: Actuellement le Dr. Scott Saunders
Allergies: Aucune.
Dr. Saunders a expliqué qu’il est répertorié comme le médecin traitant parce qu’il a conduit Michael Jackson aux urgences ou parce que le patient dit: «Ceci est mon médecin » en le désignant comme tel.
Dr. Saunders dit qu’il n’a jamais déterminé la cause sous-jacente de la dépendance de Michael Jackson aux analgésiques et que Michael Jackson ne lui a jamais rien dit à ce sujet.
Rapport médical du 26/02/2001:
Histoire de la maladie actuelle: le patient est ici parce qu’il avait une fracture du cuboïde(Le cuboïde ou os cuboïde est un des sept os du tarse présents sur le bord externe du pied il s’articule avec l’os naviculaire) , sur son pied droit.
Dossier médical:
-Il a été vu à plusieurs reprises pour des injections de médicaments contre la douleur. Il reçoit 200 mg de Demerol et 50 mg de Vistaril (antihistaminique, antipsychotiques, anxiolytiques) à chaque fois.
Dossier médical :
Aujourd’hui, il a été vu par le Dr Scott Saunders et il se sent un peu mieux, mais a une certaine douleur dans son pied.
Dossier médical:
A ce stade, il se sent mieux.
Rapport médical de 14/12/2001 :
– Le patient est un mâle noir de 41 ans qui a été amené par Dr. Scott Saunders au départ de la maison du patient.
Avant son arrivée, le Dr Saunders avait appelé pour me dire que le patient a eu une injection de 200mg deDemerol et 50 mg Phenergan (antihistaminique, contre les allergies), qu’il a reçus à plusieurs reprises par le passé et il a bien réagit.
Dr. Saunders m’avait dit à l’arrivée à la salle des urgences qu’il a obtenus de plus amples informations sur d’autres injections d’antidouleurs qu’il aurait reçus peu de temps avant et dont le Dr Saunders n’était pas informé. Le patient lui a seulement dit ceci après que sa réaction se soit produite.
Adam Hunt: « Savez-vous si Michael Jackson n’a jamais été capable d’arrêter de prendre de grandes quantités de Demerol? ».
Dr. Saunders: « Je ne sais pas ».
Dr. Saunders ne sait pas si Michael Jackson a continué à recevoir des injections de Demerol après avoir arrêté son traitement en 2003.
Le médecin n’avait aucune idée de qui était l’autre médecin qui a donné une injection à Michael Jackson de médicaments contre la douleur, le même jour.
Adam Hunt : « Est ce que cela vous dérangeait que Michael Jackson avait reçus une autre injection de Demerol par un autre médecin et qu’il ne vous l’avait pas dit ? ».
Dr. Saunders : « Généralement oui, c’est quelque chose de gênant. Puisque la réaction ou les problèmes potentiels qui sont associés au Demerol sont dépendants de la dose reçue ».
Dr. Saunders : « Lorsque vous augmentez la dose, vous augmentez le risque pour le patient .Donc j’arrête de donner du Demerol ».
Dr. Saunders: « En raison de sa fracture du pied, et en attendant qu’un autre médecin passe là-bas et donne des injections des Demerol et c’est trop rapprochés, il pourrait avoir une mauvaise réaction. »
Dossier médical:
-Il a un bracelet « med-alerte » en disant qu’il est allergique au Demerol.
Dr. Saunders a dit que vous portez un « med-alerte » s’il y a une raison pour laquelle vous êtes susceptible d’être retrouvé inconscient et incapable de citer vos allergies.
Adam Hunt : « Et de trop fortes doses de demerol provoquent l’inconscience ? ».
Dr. Saunders: « oui ».
Dossier médical :
– Une fois interrogé, il dit qu’il a eu du Demerol de nombreuses fois dans le passé. En effet, je lui ai administré du Demerol à lui en même temps. Il m’a dit cela parce qu’il ne veut pas qu’on « lui donne trop » de Demerol . Il n’a pas de réaction spécifique au Demerol lui-même. Il me dit qu’il a également toléré le Phenergan à de nombreuses reprises dans le passé sans difficulté.
Ce qui a conclu son témoignage vidéo.
Ensuite AEG Live appelé leur prochain témoin à la barre, Eric Briggs.
Sabrina Strong d’AEG live qui fait l’examen direct. Eric Briggs est un témoin expert dans le procès.
Il a été invité à évaluer les projections d’Arthur Erk, l’expert retenu par les plaignants.
Eric Briggs est directeur général chez FTI Consulting with its acquisition of Salter Group à Los Angeles, il est membre de l’évaluation et du groupe des Services consultatifs financiers. C’est un économiste et il est professeur à l’USC Marshall School of Business. Il enseigne la finance d’entreprise, la stratégie financière et l’évaluation d’entreprise. Eric Briggs est titulaire d’un MBA (Une maîtrise en administration des affaires) en finance appliquée de l’Anderson School of Management UCLA et un BS (baccalauréat) avec mention en économie de l’Université Brown.
FTI Consulting compte environ 4.000 employés dans le monde.

Eric Briggs a dit qu’il aide une entreprise de médias à mettre ensemble des prévisions et à évaluer les risques des projets.
Projets dans le milieu du divertissement et des médias: concernant des films, de la musique, les tournées, les jeux vidéo, des événements en direct (en live), à peu près tout ce qui concerne les médias.
Briggs dit qu’il est engagé par des producteurs de films, des sociétés de production, des maisons de disques, des banques et capitaux privés qui investissent de l’argent.
Il a aussi travaillé pour des agences de talent , comme Creative Artist (Creative Artists Agency (CAA) est une entreprise créée en 1975 qui représente les intérêts d’acteurs, des musiciens, des écrivains auprès de sociétés de production artistique) et William Morris.
Autres clients: L’Estate d’ Elvis Presley, John Wayne, Frank Sinatra, Bob Hope, entre autres.
Eric Briggs a travaillé dans plus de 1.100 engagements, 300 sont liés à l’industrie de la musique, comme Rod Stewart, Bruno Mars, 50 Cent, ou Usher.
Briggs a également travaillé dans des contrats de sponsoring.
Sabrina Strong: « Combien de missions sur des films avez-vous eu au cours de votre carrière? ».
Eric Briggs: « Probablement 600 ».
Eric Briggs a déclaré que certaines de ses prédictions ont été inexactes. «Je n’ai pas de boule de cristal », a-t-il ajouté.
Il a fait des prévisions de l’industrie du divertissement pendant 15 ans.
Eric Briggs facture son travail à 800 $ l’heure. Il a passé environ 350 heures.
Eric Briggs a une équipe qui travaille sur cette question, environ 500-600 heures. Le personnel dans l’équipe est facturé entre 300 $- 800$ par heure.
Il a témoigné une fois dans une affaire d’impôt en Angleterre, (équivalente à notre administration fiscale aux USA) et sur une affaire d’arbitrage.
Eric Briggs a travaillé principalement pour les entreprises qui dépensent activement de l’argent dans des films.
Eric Briggs dit qu’il a eu une participation importante dans la plupart des 1100 affaires où il a travaillé. « Je ne vais pas prendre le crédit pour quelqu’un d’autre,» ajoute –t-il.
Sabrina Strong a montré un document avec les projections d’Arthur Erk :
– Sur la tournée,
– le Merchandising,
– La publicité /sponsoring,
– le Spectacle à Las Vegas,
– les Films
Eric Briggs a dit qu’il a analysé les quatre premières projections d’Arthur Erk, puisqu’il n’a pas projeté de revenus pour les films.
Opinion globale d’Eric Briggs sur les sujets :
1 – Si ces projets auraient eu lieu ils sont spéculatifs.
2 – Les chiffres prévus sont spéculatifs.
Eric Briggs n’a pas analysé les chiffres de consommation de M. Erk.
« Ma compréhension est que les dommages-intérêts ne peuvent pas être spéculatifs et je ne voulais pas préparer quelque chose qui spéculait », a déclaré Eric Briggs.
Michael Jackson a eu une carrière prolifique qui a donné lieu à un catalogue qui génère beaucoup d’argent chaque année. Eric Briggs n’a pas analysé cela.
Il a dit qu’il a regardé les revenus que Michael Jackson aurait produit pour ses représentations, en allant en tournée.
« Mon avis se rapporte à l’opinion de ce que Michael Jackson aurait généré en travaillant», a déclaré Eric Briggs.
Sabrina Strong a montré un document de la tournée de « This Is It » d’Arthur Erk « Spéculatif ».
– Pas d’accord au-delà de 50 shows.
– L’usage de drogues de Michael Jackson.
Document montré au jury :
-Histoire des annulations de Michael Jackson.
-Tour du monde dépend de la réalisation de 50 shows.
– Risque lié au rendement
-Risque liée à l’exécution.
«À la date de la mort, il n’y avait pas d’accord chez AEG live où Michael Jackson irait au-delà des 50 shows », a déclaré Eric Briggs.
Eric Briggs: « Michael Jackson avait une histoire importante de consommation de drogues, et c’était important de donner mon avis ».
« Il y a des témoignages significatifs sur des récits de quatre médecins dans ce cas au sujet de l’usage de drogues de Michael Jackson, » a expliqué Eric Briggs.
Eric Briggs: « Dans le cadre de mon travail, je suis invité à analyser toutes sortes de choses, y compris l’usage de drogues pour quelqu’un qui a besoin de faire des représentations ».
« Il s’agit de la même chose: les risques », a déclaré Eric Briggs.
« Ma conclusion, basée sur la preuve présentée, l’espérance de vie de Michael Jackson était très courte à partir de Juin 2009 », a déclaré Eric Briggs.
« Michael Jackson prenait des médicaments de façon très dangereuse, avait une histoire dans la prise de médicaments qui a eu un impact à long terme sur sa santé », a déclaré Eric Briggs.
Eric Briggs: « Michael Jackson a eu une histoire unique de grande représentations, mais les annulations, en particulier dans les cas où il était pratiquement certain de se produire.
L’expert a dit que Michael Jackson a annulé un certain nombre de dates sur la tournée Dangerous pour entrer en cure de désintoxication, il a annulé HBO spécial en 1995.
En outre, le concert du millénaire n’a pas eu lieu, l’arrangement avec Two Seas Record où rien ne s’est fait.
« La tournée mondiale dépendait de la fin des 50 shows,» à déclaré Eric Briggs.
« Il y a toujours un risque si le public et les fans répondront à l’appel (audience) et si l’artiste se montrera, se produira » a témoigné Eric Briggs.
Eric Briggs : « les Guns N Roses, U2, Lady Gaga, Van Halen ont tous eu des shows annulés qui étaient pourtant à peu près certain d’arriver. »
Ces aspects ont contribués à façonner l’opinion d’Eric Briggs comme quoi les projections de Arthur Erk étaient spéculatives.
« Les quatre tournées supplémentaires sont également entièrement spéculatives », a déclaré Eric Briggs. Elles étaient basées sur l’opinion personnelle d’Arthur Erk.
Eric Briggs: « Michael Jackson avait accepté de faire 50 shows quand il est mort et a participé activement aux répétitions ».
Sabrina Strong: « Avez-vous une opinion à savoir si MJ aurait terminé les 50 shows à l’O2? »
« Mon opinion est que c’est n’est que spéculation si les 50 spectacles auraient été achevés », a déclaré Eric Briggs.
« Il y avait un risque significatif médical en place et la longueur de la tournée dépassait les 9 mois », a expliqué Eric Briggs.
Fin de l’audience pour aujourd’hui, reprise lundi pour une demi -journée avec Eric Briggs a la barre.
Témoins potentiels pour la semaine prochaine: Debbie Rowe, la déposition de vidéo de Randy Jackson et Rebbie Jackson.
Source : ABC7 Court News .
Compte-rendu réalisé par Jadzzia « Carine » MJ pour MJBackstage
 
 
 
Audience du 29 juillet du procès AEG live :
C’est le début de la 14ème semaine de procès. L’audience a commencée l’après-midi.
L’expert retenu par AEG, Eric Briggs, était de retour à la barre des témoins. C’est Sabrina Strong, l’avocat d’AEG, qui a repris l’interrogatoire direct du témoin .Aucun membre de la famille Jackson n’est présent aujourd’hui.
Rappel : Eric Briggs est témoin expert dans le procès pour AEG live. Il a été invité à évaluer les projections d’Arthur Erk, l’expert retenu par les plaignants.
Sabrina Strong a de nouveau demandé l’opinion d’Eric Briggs sur la tournée de « This is it » et la capacité de Michael Jackson faire les 50 shows.
L’expert a dit que répondre à cette question n’était que spéculation.
Une diapositive montrée au jury qui concerne une tournée mondiale et qui serait spéculative, a dit Briggs.
Une diapositive montrée au jury se rapportant à une tournée mondiale qui serait spéculative, a dit Eric Briggs. (Document en lien avec les projections Arthur Erk).
Diapositive TII Tournée de Arthur Erk « spéculative »:
– Pas d’accord au-delà de 50 shows.
-L’usage de drogues de Michael Jackson.
-Histoire des annulations de Michael Jackson.
Diapositive :
-Tour du monde dépend de la réalisation de 50 shows.
.Risque lié au rendement.
.Risque liée à l’exécution.
Cependant, Briggs a dit que les numéros 1 et 2 se rapportent également aux 50 shows à Londres.
Eric Briggs dit que l’histoire de MJ et le mode d’utilisation des médicaments et ces effets durables soutiennent la base pour une opinion que la réalisation des 50 shows était spéculative.
« Michael Jackson a eu une histoire significative d’annulations de projets, même si ils étaient raisonnablement sûrs de se faire, » a dit Eric Briggs.
Eric Briggs a dit qu’il a évalué les nombres de M. Erk concernant les 260 shows.
Brian Panish l’avocat de Katherine Jackson a demandé une « sidebar ».( discussion entre les avocats et le juge sans la présence du jury), cela a duré 23 minutes.
Concernant les 260 shows qu’Arthur Erk a calculé, Eric Briggs a dit que la projection de l’expert était sans précédent pour les ventes de billet et la perspective brutes de revenu.
Eric Briggs a déclaré que la tournée avec le plus gros succès jamais réalisé c’est les 360 shows de U2, qui a généré 736 millions de dollars en ventes de billets et de marchandising.
Revenus bruts de tournées : Billets et marchandises.
1 – U2 : 736 million $.
2 – Rolling Stones: 558 million $.
3 – AC/DC: 441 million $.
4-Madonna : 408 millions $.
Eric Briggs a dit ce qui est réellement reçu par l’artiste est beaucoup plus petit que le chiffre brut et il est basé sur les dépenses de la tournée.
Si la production est coûteuse, Eric Briggs a déclaré le net aux membres d’AC / DC pourrait être plus élevé que le net de membres de U2, même si U2 a rapporté plus. Cela dépend des couts de production.
Les tournées de Michael Jackson ont réalisées un chiffre d’affaires brut les plus hauts :
HISTORY: a généré 165 millions de $ pour 82 dates de 1996-1997 ;
BAD a généré 126 millions de $ pour 120 shows.
Eric Briggs a déclaré que le Dangerous Tour n’a pas été inclus parce qu’il n’a pas été inclus dans la liste des tournées les plus rentables de tous les temps.
« La tournée de Dangerous a été écourtée presque que Michael Jackson est allé en cure de d’intoxication,» a déclaré Eric Briggs .
Prédiction d’AEG de la tournée future :
Prod (production) 1: 94 millions de $
Prod( production ) 2: 107 millions de $
Sabrina Strong a demandé à Eric Briggs de comparer le budget d’AEG de 2009.
Arthur Erk a projeté 1,65 milliard de dollars pour 260 tournées de spectacles, répondit-il.
«Il est clair que c’est au-delà de tout ce que nous avons jamais vu dans l’histoire du monde entier», a dit Eric Briggs.
Eric Briggs, a déclaré que M. Erk prévoyait que 900 millions $ devait être versés à Michael Jackson comme net pour les billets, la publicité et le merchandising.
Selon le dossier, ce montant était loin ce que Michael Jackson avait ramené dans le passé, a témoigné Eric Briggs.
Eric Briggs a déclaré que Paul Gongaware a témoigné que la tournée Dangerous de Michael Jackson avait perdu de l’argent, que ce n’était pas rentable. Il a également témoigné que la tournée d’ History avait atteint le seuil de rentabilité.
« Le net est la valeur des billets et du merchandising actif moins tous les frais pour monter le spectacle (frais de production) », a expliqué Eric Briggs.
En ce qui concerne la tournée History, Eric Briggs a déclaré, que sur la base du témoignage de Paul Gongaware, il doit y avoir des coûts qui ont fait que la tournée a atteint son seuil de rentabilité.
« Ce qui a impliqué que Michael Jackson n’a pas généré de net significatif lors de cette tournée », a ajouté Eric Briggs.
Eric Briggs a déclaré que le budget des shows d’AEG indique que si Michael Jackson avait fait les 50 shows, aurait pris gagner en net entre 22 $ et 31 M $.
« Ce montant comprend les billets et le merchandising, mais pas la publicité », a dit Eric Briggs.
Eric Briggs: « En juin 2009, aucune publicité n’était en place, aucun sponsoring n’était en place. AEG Live avait pris des mesures pour les garantir, mais aucun n’avait été mis en place ».
Eric Briggs sait que dans les projections d’Arthur Erk, Michael Jackson devrait gagner 890 millions de dollars à partir de 260 shows d’une tournée mondiale avec les tickets, le merchandising, la publicité et le sponsoring.
« Je ne sais pas comment quelqu’un peut-il être raisonnablement certain que cela se produirait, » a dit Eric Briggs.
Le plus gros succès de tournée de tous les temps était à 360 degrés de U2, a déclaré Eric Briggs, qui était de 736 millions $. La projection d’Arthur Erk pour le net de Michael Jackson était bien au-dessus de cela.
« C’est complètement hors de la ligne de l’histoire, avec l’histoire propre de Michael Jackson et l’histoire de toutes les autres tournées, » a estimé Briggs.
L’expérience de Briggs avec la publicité se rapporte au travail avec l’Estate d’artistes importants, comme Elvis et Frank Sinatra.
« Ils ont été approchés plusieurs fois par de grosses compagnies pour mettre leurs noms sur des produits à vendre, » a ajouté Eric Briggs.
Eric Briggs a expliqué les utilisations dans l’industrie des données « Q » de score s’inspirant de l’empathie(ou sympathie) d’une célébrité ou d’un personnage.
Eric Briggs dit qu’il y a deux grands types de facteurs que les entreprises prennent en considération pour sélectionner un artiste pour la promotion d’un produit.
1-l’histoire de la garantie de la promotion (ou publicité).
2-Comment l’artiste est prévisible, sa stabilité, et comment sont ces actions.

«Les entreprises recherchent des valeurs sûres», a déclaré Briggs. «Ils ne veulent pas prendre de grands risques avec leurs produits, »ajoute-t-il.
Eric Briggs a expliqué que les compagnies sont préoccupées par ce que le grand public pense de l’artiste ou célébrité.
Eric Briggs : « La tournée brute se rapporte aux personnes ayant un intérêt à voir quelqu’un sur scène. Michael Jackson était un grand artiste ».
« Mais il y a une différence entre l’excellence de la performance sur scène et le souhait de la société de s’associer avec l’interprète, » a déclaré Eric Briggs.
Eric Briggs a dit que les données du score « Q » associé à Michael Jackson a analyser sont ses ventes d’albums, les mesures prises par AEG live, la stabilité et la prévisibilité de Michael Jackson.
Eric Briggs a expliqué que les sociétés de données appellent des personnes et demandent combien ils aiment bien un certain artiste, leur score de « Q ». (en fait il font une étude de popularité sur un artiste donné).
Ils rapportent ensuite les résultats de la société à la marque (produit) et ils décident si miser sur un artiste est sûr.
Eric Briggs a reçu deux ensembles de données :
L’image de Michael Jackson auprès du public (l’empathie ou sympathie).
Groupe comparatif de Michael Jackson (Bruce Springsteen, Elton John, Justin Timberlake).
Le juge a voulu savoir quel genre de questions l’entreprise a demandé aux personnes pour l’enquête.( score « Q »).
Eric Briggs, a déclaré que la question porte sur l’impression de la personne sur l’artiste, avec normalement 3 a 5 choix de réponse.
Les questions ne sont pas autant si une personne aurait acheté un produit, mais leur impression de l’artiste, a expliqué Eric Briggs.
« Q » enquête de score:
-Question: Quelle est votre impression générale de la personne / célébrité?
-Réponses: Un de mes préférés, très bon, bon, passable / mauvaise.
Eric Briggs a déclaré qu’il est utile d’examiner la comparaison avec autres artistes, comment ils se comparent à d’autres qui sont similaires à l’artiste en question
Eric Briggs a dit qu’il y a des données pour le score de « Q » à partir de 1990 à 2006, avec quelques lacunes. Il n’y a aucune donnée de score de « Q » entre 2006 et 2009.
Sabrina Strong a montré un diagramme de Michael Jackson « de son image auprès du public» qui a diminué après 1993. Le diagramme montre une impression Négative-positive.
Eric Briggs a déclaré qu’en 2006, il y avait une personne avec une impression positive pour toutes les 7,4 personnes ayant une impression négative sur Michael Jackson.
Eric Briggs a déclaré qu’en 1993, la côte de popularité de Michael Jackson était assez bonne, en ligne avec d’autres artistes. A partir de là, elle a sensiblement diminuée.
En 2006, Eric Briggs a déclaré que le graphique montre qu’il y avait 7,4 impressions négatives pour une impression positive en ce qui concerne Michael Jackson.
« Il n’y a pas de données disponibles pour 2006 à 2009,» Eric Briggs a déclaré qu’il a demandé les données, mais n’a pas pu les obtenir.
Il a dit que si la côte de popularité de quelqu’un est si négative, ils retirent ces personnes hors de la liste, car aucune entreprise ne voudrait travailler avec eux.
Le juge a demandé à Eric Briggs si Michael Jackson aurait pu être comparé à un artiste individuel, comme Justin Timberlake, par opposition à un groupe d’artistes similaires.
Il a dit que la norme est de comparer la moyenne du groupe avec l’artiste en question.
Eric Briggs, a déclaré que Arthur Erk a spécifié la vente unitaire d’albums pour cinq des albums de Michael Jackson. « Il a également montré une diminution significative, » a déclaré Eric Briggs.
Vente de l’album de Michael Jackson:
1982 – Thriller : 65 millions.
1987 – Bad : 45 millions.
1991-Dangerous : 32 millions.
1995-HIStory : 20 millions.
2001—Invincible : 13 millions.
Eric Briggs a témoigné que Michael Jackson avait un problème important dans les médias liés aux au gros titres négatifs dans un large éventail de sujets.
« Cela aurait un impact sur la décision d’une entreprise les choix publicitaires / sponsoring. Les sociétés se concentrent sur la vente, » a déclaré Eric Briggs.
L’expert a expliqué qu’il y avait un public important qui voulait voir Michael Jackson sur scène.
Il a dit qu’AEG a pris des mesures pour garantir (les contrats) pour les publicités et les sponsorings, mais a été incapable de le faire.

«Je ne sais pas comment il peut prévoir que tout d’un coup la lumière des projecteurs pouvait être tournées dessus » Eric Briggs dit à propos de la projection de Arthur Erk sur la publicité.
L’expert a dit qu’il n’y avait aucun projet de publicités ou de sponsoring au moment de la mort de Michael Jackson.
Sabrina Strong a demandé pourquoi l’accord de Las Vegas n’était que spéculative. Eric Briggs répond : Rien dans les œuvres, pas de budget, contrat ou financement.
Eric Briggs a répondu que rien n’était prévus, ni dans les budgets, ni dans les contrats de financement.
À part cela, il n’y a aucun précédent réel pour la vie, tournée d’artiste, qui est un spectacle hommage.
Dans mon entreprise, «exprimer le juste intérêt » cela ne signifie pas que cela va arriver » a estimé l’expert.
Il a dit qu’il voyait des idées tous le temps mais que cela n’empêchait pas ces idées d’être rejetées.
Eric Briggs: « Las Vegas est un marché très concurrentiel. Chaque hôtel veut un show qui fait appel à un large public ».
«Il est difficile de faire de gros paris si il y a de grandes questions sur la cote de popularité d’un artiste et la prévisibilité de ce même artiste, » a ajouté Eric Briggs.
« Le monde du divertissement est de trouver un public, » a déclaré Eric Briggs. « Personne ne peut prédire si il y aura du succès jusqu’à ce que vous vendez les billets ».
Eric Briggs a déclaré qu’il avait compris que la succession de Michael Jackson n’était pas intéressée par la proposition d’AEG pour un projet de tournée à Las Vegas.
Eric Briggs a déclaré dans la projection d’Arthur Erk, Michael Jackson s’occuperait de cinéma mais il n’a pas fourni de chiffres à cet égard.
Eric Briggs : Processus de Production Film :
-Idées.
-Développement/emballage(Packaging).
-Financement.
-Planification pré production.
-Production.
Eric Briggs : Processus de Production Film.
-Post production
-Publicité
-Distribution
-Salles de cinéma
-Bénéfices ?
Eric Briggs a dit il y a des efforts qui ont été fait à un moment donné pour que Michael Jackson fasse des films. Il estime que c’était en phase de développement.
Eric Briggs a dit que la décision de faire des films est de plusieurs millions de $. L’engagement est très sérieux, vous ne pouvez pas faire un film avec un million de dollars.
« Un film cela peut être des centaines de millions de dollars d’investissement, a déclaré Eric Briggs. Et beaucoup chose doivent être mise en place, comme l’audience, la distribution, etc..
Il a dit que la publicité d’un film aux États-Unis peut couter plus de 50 millions de dollars.
Eric Briggs a déclaré que le dernier long métrage ou Michael Jackson a été associé c’est « Miss Cast Away », sorti en 2004-05 et il est allé directement sur le marché de la vidéo, pas dans les salles.
Eric Briggs a déclaré que, même à sa phase de distribution, cela ne signifie pas qu’un film sera rentable et qu’il aura du succès. «C’est un risque jusqu’à ce point,» ajoute-t-il.
C’est seulement après 3-6 semaines en salle, qu’il est possible de déterminer si le film est rentable ou non, a dit Eric Briggs.
Eric Briggs a nommé quelques grands films qui ont été déceptions: John Carter, Battleship, Jack le tueur de géants.
Eric Briggs : « Ces films avaient de grands acteurs, beaucoup de dollars, de grands studios de film et un grand processus de décision qui ne peux pas toujours avoir raison ».
« Chaque studio libère 15 a 20 films par an », Eric Briggs a dit, « et seulement la moitié d’entre eux sont connus du public ».
« Juste parce que vous faites quelque chose ne veut pas dire qu’il aura une bonne critique », a déclaré Eric Briggs.
Eric Briggs: « M. Erk a déclaré simplement qu’il pensait que Michael ferait des films ».
Eric Briggs a dit il y avait eu des périodes où Michael Jackson avait eu d’excellentes connexions dans l’industrie du cinéma.
« Là encore, de grandes connections ne veulent pas dire que les choses vont se faire ou se réaliser sans parler du succès, » a déclaré Eric Briggs
Eric Briggs: «Tout ce qui est tenté n’est pas un succès retentissant ».
Pour ce qui est de l’histoire personnelle de Michael Jackson en ce qui concerne les longs métrages, Eric Briggs a été catégorique: «Je ne crois pas que Michael Jackson a eu du succès » a dit l’expert.
« Même M. Erk a dit qu’il n’a pas réussi dans les films», a déclaré Eric Briggs.
Eric Briggs : « je ne sais pas comment quelqu’un peut projeter, avec une certitude raisonnable, que Michael Jackson aurait réussi à faire des films. »
Fin de l’audience ,Eric Briggs sera de retour demain.
Source: ABC7 Court News ‏@ABC7Courts.

Compte-rendu réalisé par Jadzzia « Carine » MJ pour MJBackstage

0 Commentaires

Laisser une réponse

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2020 MJBackstage - Fan Club Belge de Michael Jackson - All rights reserved

Site réalisé par l'équipe du site Michaelizer

LES AMIS DU MJBACKSTAGE

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?