7 mai 2013 – Procès AEG

procesAEG-logoKatherine Jackson et Trent Jackson étaient présents tous deux au tribunal ce jour.

C’est le cardiologue Dr. Daniel Wohlgelernter qui a témoigné en tant que témoin expert pour Katherine Jackson.
C’est l’avocat des Jackson qui a mené l’interrogatoire .

Le Dr Wohlgelernter a commencé par se présenter et expliquer son parcours.
Il a obtenu son diplôme de médecine à la « Yale University School of Medicine » à New Haven, dans le Connecticut. Il a complété son internat et sa résidence en médecine interne, et a fait une quatrième année comme médecin résident en chef, au Centre de Médecine de Yale.
Il a été formé en cardiologie à l’Université Yale et a servi à la faculté de Yale à l’école de médecine pendant deux ans avant de rejoindre la faculté de l’UCLA en 1985.

Ensuite, il a parlé de l’affaire Michael Jackson : d’après lui, le Propofol doit être administré par un anesthésiste et en milieu hospitalier non par un cardiologue, dans la mesure où il existe un risque d’arrêt respiratoire chez les patients.
Il a témoigné que les cardiologues n’avaient pas les qualifications pour traiter des patients qui ont un problème avec des addictions ou des problèmes de sommeil.
Le Dr Wohlgelernter a qualifié le traitement que Murray a donné à Michael Jackson « d’incompatibilité. Ce n’est pas dont qu’il avait besoin. »

De plus, Michael Jackson ne présentait aucun signe de maladie cardiaque, il n’y avait selon le témoin aucune raison pour qu’il soit pris en charge par le Dr Murray.
Selon lui, Murray n’avait pas la formation adéquate en tant que médecin pour s’occuper de Michael Jackson pendant la tournée « This Is It » .
Il pense que le Dr Murray n’a pas suivi les normes en matière de soins notamment lorsqu’il a voulu réanimer Michael Jackson. En effet, le Dr Murray aurait dû dégager les voies respiratoires plutôt que lui faire un massage cardiaque.
L’avocat des Jackson lui a demandé : « Pensez-vous que Conrad Murray était assez compétent et fiable pour être engagé par AEG ? »
Le Dr Wohlgelernter a répondu : « non ».
Wohlgelernter a ajouté que le fait que le Dr Conrad Murray, un cardiologue, ait fermé sa clinique pour s’occuper uniquement de Jackson qui n’avait pas d’antécédents cardiaques, est pour lui « un drapeau rouge » (une alerte) ». Que pouvait faire Murray à un patient qui n’avait pas besoin de ses services? Selon lui, AEG Live aurait dû se poser des questions sur les raisons pour lesquelles Michael Jackson voulait à tout prix que Murray soit son médecin personnel.
Pour le Wohlgelernte, le Dr Conrad Murray n’était pas compétent et n’aurait pas dû être recruté par AEG Live : il n’était pas compétent parce qu’il a administré des médicaments sans avoir la formation adéquate ni le droit de les administrer et en outre, il l’a fait dans un environnement qui laissait totalement à désirer.

Pour le contre interrogatoire, le Dr Wohlgelernter a été interrogé par l’avocat d’AEG, Kathryn Cahan.
L’avocat a tenté d’amener l’expert à changer son opinion sur le Dr Murray mais Daniel Wohlgelernter a maintenu son point de vue. Selon lui, le Murray n’avait pas les qualifications nécessaires pour traiter des problèmes aussi spécifiques que l’addiction et l’insomnie. Lui-même, en tant que cardiologue, n’a jamais été amené à prescrire du Propofol et n’en a jamais administré à un patient.
Il a dit que Murray était reconnu comme docteur en médecine interne.
Toutefois , Wohlgelernter a déclaré que la demande de Jackson pour avoir Murray comme médecin et le désir de Murray de laisser derrière lui les autres patients pour travailler avec le chanteur auraient dû inquiéter AEG qui aurait dû se demander pourquoi les deux hommes voulaient travailler ensemble.
Le Dr Wohlgelernter a aussi dit qu’il n’avait jamais entendu parler d’anesthésistes administrant du Propofol à domicile.

Ensuite ils lui ont montré l’ébauche de contrat qui a été retrouvé entre Murray et AEG. qui précise que le Dr Murray a été embauché pour être le médecin généraliste de Michael Jackson.
K . Cahan a demandé au Dr Wohlgelernter de témoigner sur ce contrat. Le médecin a dit ne pas être qualifié pour témoigner sur cet élément de même qu’il se savait pas si Murray avait été payé.
Le Dr. W. a également été interrogé sur la formation et les études du Dr Murray. Il a dit que Murray a étudié et a été formé dans des établissements respectables et qu’il semblait être un médecin compétent en médecine interne.

Ensuite, le témoignage du Dr Wohlgelernter a été un moyen pour les avocats de Katherine Jackson d’introduire comme preuves les mails des dirigeants d’AEG Live au sujet de Jackson et Murray.
Le Dr Wohlgelernter a parlé du mail de Paul Gongaware (d’AEG), qui rappelait à l’assistant de Michael Jackson, Michael Amir Williams que Murray était engagé pour 150000 $ par mois.
Ils ont aussi évoqué un autre mail envoyé par un dirigeant d’AEG, qui confirmait des détails concernant Murray, en particuliers les équipements médicaux qu’il avait demandés.
Kathryn Cahan a demandé au Dr Wohlgelernter si AEG aurait pu poser des questions à Murray sur l’état de santé de Jackson. Le Dr Wohlgelernter a répondu qu’ils n’auraient pas pu à cause du secret médical.

Le Dr Wohlgelernter a conclu son témoignage en disant qu’il n’était au courant d’aucune enquête menée par AEG sur Murray.

Christopher Rogers qui devait revenir à la barre et poursuivra son témoignage débuté hier reviendra plus tard.

Sources: Los Angeles Times , @ABC7Courts, Anthony McCartney de Associated Press .

Compte rendu réalisé par Jadzzia « Carine » MJ pour MJBackstage

0 Commentaires

Laisser une réponse

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2020 MJBackstage - Fan Club Belge de Michael Jackson - All rights reserved

Site réalisé par l'équipe du site Michaelizer

LES AMIS DU MJBACKSTAGE

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?